Résultat de la présidentielle à Vismes (80140) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à Vismes

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
Marine LE PEN12136,01%
François FILLON6820,24%
Emmanuel MACRON5917,56%
Jean-Luc MÉLENCHON4212,50%
Nicolas DUPONT-AIGNAN257,44%
Benoît HAMON123,57%
Nathalie ARTHAUD30,89%
François ASSELINEAU20,60%
Philippe POUTOU20,60%
Jean LASSALLE20,60%
Jacques CHEMINADE00,00%
Nombre d'inscrits388
Nombre de votants345
Taux de participation88,92%
Votes blancs (en % des votes exprimés)2,32%
Votes nuls (en % des votes exprimés)0,29%

Présidentielle 2017 à Vismes : les enjeux

Tout comme tous les Français, les électeurs habitant à Vismes seront amenés à désigner le prochain locataire du palais de l'Elysée. Quel sera leur choix concernant le résultat de la présidentielle ? La question reste ouverte bien que ce bourg de 475 âmes ne compte pas autant d'électeurs que Albert. A gauche lors du second tour, la primaire citoyenne a désigné Benoit Hamon face à Manuel Valls le 29 janvier 2017. Quelque 188 votants ont été dénombrés à Vismes et dans les communes voisines à cette occasion. Le Brestois a, de la même façon, conquis la confiance des militants de Vismes et des communes voisines en devançant Manuel Valls avec 52,5% des voix contre 47,5% pour celui qui espérait prendre la place de François Hollande. L'organisation des primaires citoyennes avait mis à disposition un bureau de vote pour 17 communes de la Somme (en comptant Vismes).

A l'occasion du second tour de la primaire de la droite et du centre, 212 personnes se sont rendus aux urnes pour contribuer à choisir le champion de la droite à Vismes et dans les communes voisines, selon la Haute autorité de la primaire. À Vismes et dans ses environs, comme au niveau national, François Fillon s'est imposé à droite dans son duel face à Alain Juppé lors du second tour de la primaire. Dans le bourg de la Somme, le parlementaire sarthois a obtenu 82,5% des voix des électeurs de droite qui se sont mobilisés pour le scrutin, contre 66,5% au niveau national. Celui qui fut "le meilleur d'entre nous" a, quant à lui, obtenu un score de 17,5% contre 33,5% au niveau national.

Un rapide coup d'oeil aux taux de participation aux primaires de la gauche et de la droite laisse donc entrevoir un engouement plus massif en faveur de la droite en ce qui concerne l'issue de la présidentielle. Cette analyse reste néanmoins fragile. En effet, les primaires sont déjà loin, et la campagne s'est révélée pour le moins chaotique pour la plupart des candidats. En théorie, François Fillon peut espérer arriver en tête au résultat de la présidentielle à Vismes. L'opportunité à droite est d'autant plus forte que le schisme à gauche compromet la candidature de Benoit Hamon et profite à celles de Jean-Luc Mélenchon (il avait obtenu 7% en 2012 à Vismes) et d'Emmanuel Macron. Pourtant, l'affaire Fillon pourrait affaiblir le candidat de la droite. Les conséquences de cette affaire sur le futur comportement des électeurs de droite lors du premier tour restent difficiles à anticiper. A l'affût, Emmanuel Macron avec le soutien de François Bayrou arrivera-t-il à grignoter les tenants de la droite sociale dans la commune ? C'est bien ce souci de conserver son électorat qui incite l'équipe de campagne de François Fillon à accentuer les attaques contre Emmanuel Macron.

Le cas Macron illustre parfaitement la difficulté à prédire l'issue du scrutin à Vismes (il en va de même pour le résultat de la présidentielle à Vitz-sur-Authie). La virginité politique de l'ancien banquier d'affaires gêne tout redressement statistique de sa cote de popularité (au-delà de 20%) dans les sondages. Il n'empêche : entre le Parti socialiste dépassé par sa gauche et des Républicains plombés par les affaires, Emmanuel Macron peut tout à fait concrétiser le face-à-face Le Pen-Macron au second tour. Il est par ailleurs difficile de ne pas tenir compte du score de Marine Le Pen. Lors de la précédente présidentielle 2012, la fille de Jean-Marie Le Pen avait décroché 20,9% des suffrages au premier tour dans ce village. Un résultat plus qu'honorable avec lequel les autres partis devront composer.

Quelle part de l'électorat délaissera les bureaux de vote de Vismes ? Quels que soient les candidats qui se qualifieront dès le premier tour, l'abstention pourrait bien truster la première place. Traditionnellement, et malgré une abstention croissante, les scrutins présidentiels sont restés ceux qui mobilisent le plus d'électeurs : en moyenne, une élection présidentielle bénéficie d'un taux de participation d'environ 80% en France. À Vismes, 90% des électeurs se sont déplacés dans un bureau de vote pour la précédente présidentielle. Cependant, le désintérêt électoral continue d'élargir sa base de soutiens depuis 1958. Déjà, en 2012, François Hollande avait été élu en partie grâce à l'abstention de toute une frange des électeurs de la droite. En 2017, la désertion des bureaux de vote pourrait séduire entre 32% et 35% des électeurs, selon respectivement le Cevipof et l'Ifop. Jusqu'à présent, le record d'abstention à une présidentielle avait culminé à 28,4% à l'occasion de la présidentielle 2002. L'abstention s'avère souvent être un refus du vote par défaut, alors que le vote de conviction ne joue que pour quelques candidats et que l'incertitude des électeurs est au plus haut. D'après le Cevipof, 43% des électeurs se déclaraient encore indécis fin mars sur le bulletin de vote qu'ils déposeront dans l'urne. Les différents prétendants à la magistrature suprême devront donc faire preuve de pédagogie pour arriver à persuader ces indécis de leur accorder leur vote.

Résultat élection présidentielle Vismes
© Montage Linternaute.com