Résultat de la présidentielle à Alliat (09400) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à Alliat

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
Emmanuel MACRON822,86%
Benoît HAMON720,00%
Jean-Luc MÉLENCHON617,14%
Marine LE PEN617,14%
François FILLON514,29%
Jean LASSALLE25,71%
Nicolas DUPONT-AIGNAN12,86%
François ASSELINEAU00,00%
Philippe POUTOU00,00%
Nathalie ARTHAUD00,00%
Jacques CHEMINADE00,00%
Nombre d'inscrits40
Nombre de votants37
Taux de participation92,50%
Votes blancs (en % des votes exprimés)5,41%
Votes nuls (en % des votes exprimés)0,00%

Présidentielle 2017 à Alliat : les enjeux

Comme partout en France, les électeurs habitant à Alliat seront appelés à désigner le nouveau président de la République. Quel candidat éliront-ils ? Bien sûr, Alliat n'est pas Foix, mais il n'en demeure pas moins que ce bourg demeure une terre électorale complexe dont l'observation peut permettre de mieux éclairer le comportement des électeurs au niveau de l'Ariège. A gauche, la primaire a désigné Benoit Hamon face à Manuel Valls le 29 janvier. 458 participants ont été recensés à Alliat et dans les communes avoisinantes à cette occasion. Et les militants de gauche d'Alliat et des communes environnantes n'ont pas démenti la tendance nationale. Le défenseur du revenu universel a en effet fédéré 53,1% des votes enregistrés lors du second tour de scrutin. L'organisation des primaires de la gauche avait mis à disposition un bureau de vote pour 19 communes de l'Ariège (en comptant Alliat). A l'occasion du second tour de la primaire de la droite et du centre, 339 personnes ont trouvé le chemin des urnes pour contribuer à choisir le champion de la droite à Alliat et dans les alentours, selon la Haute autorité de la primaire. À Alliat et dans ses environs, comme dans le reste de la France, François Fillon s'est imposé à droite dans son duel face à Alain Juppé lors du second tour de la primaire. Dans le bourg de l'Ariège, l'ancien occupant de Matignon sous Nicolas Sarkozy a obtenu 66,2% des voix des électeurs de droite qui se sont mobilisés pour le scrutin, contre 66,5% au niveau national. L'ancien ministre des Affaires étrangères de François Fillon a, quant à lui, récolté 33,8% des suffrages. Au niveau national, Alain Juppé a réalisé un score de 33,5%.

L'analyse de la participation aux primaires de la droite et de la gauche laisse par conséquent présager un engouement plus massif concernant la gauche en ce qui concerne le résultat de la présidentielle à Alliat. Cet examen demeure cependant fragile. D'abord parce que beaucoup d'eau a déjà coulé sous les ponts depuis les primaires. Et depuis, le moins que l'on puisse dire est que la campagne n'a pas été de tout repos pour les principaux candidats. Sur le papier, Benoit Hamon pourrait espérer profiter de la meilleure dynamique à gauche. Et les retombées politiques du Penelopegate pourraient encore creuser l'écart au profit de la gauche dans cette localité. Mais la campagne du candidat PS semble au point mort et les enquêtes d'opinion ne le voient pas passer le premier tour. Plutôt que le candidat du PS, les sympathisants de gauche pourraient bien préférer Jean-Luc Mélenchon. Pour rappel, Jean-Luc Mélenchon avait réalisé un score de 23% lors du premier tour de l'élection présidentielle 2012. Un ralliement à Emmanuel Macron d'une partie des militants effrayés par un virage trop à gauche n'est pas non plus à exclure. Nombre de responsables nationaux du PS ont d'ailleurs déjà apporté leur soutien au candidat de "En Marche".

Le cas Macron illustre parfaitement la difficulté à prédire l'issue du scrutin à Alliat (il en va de même pour le résultat de la présidentielle à Allières). Bien sûr, la sympathie dont bénéficie le candidat de "En Marche" l'impose comme un prétendant incontournable de ce scrutin. Cependant, Emmanuel Macron ne s'est encore jamais soumis au choix des urnes. Sa popularité actuelle pourrait finalement se révéler être une "bulle sondagière". Et pourtant, Emmanuel Macron pourrait profiter de la recomposition en cours de la gauche et des affaires Le Pen et Fillon pour tracer son chemin jusqu'au second tour. Enfin, quelle part des électeurs ira déposer dans l'urne un bulletin Marine Le Pen ? Il y a 5 ans, l'ex-conseillère régionale des Hauts-de-France avait décroché 7,7% des voix au premier tour dans cette localité. Dans l'optique d'un affrontement Macron-Le Pen au second tour, la victoire d'Emmanuel Macron serait envisageable grâce au report des voix de gauche.

Quelle part de l'électorat ne se rendra pas dans son bureau de vote à Alliat ? Quels que soient les candidats qui se qualifieront dès le premier tour, cette année, l'abstention a obtenu le statut de star des sondages sans même avoir mené de véritable campagne. Jusqu'à présent, le scrutin présidentiel a toujours été à peu près épargné par l'abstention en France : en moyenne, une élection présidentielle génère un taux de participation d'environ 80% en France. À Alliat, 85% des détenteurs de carte d'électeur se sont déplacés dans un bureau de vote pour la précédente élection présidentielle. Et pourtant, le désengagement électoral continue d'élargir sa base de soutiens depuis les débuts de la Vème République. Cette année au premier tour, la tentation de ne pas profiter de leur droit de citoyen à choisir leur président pour les 5 ans à venir pourrait gagner 32% des électeurs, selon le Centre de recherches politiques de Sciences-Po (Cevipof). Jusqu'à présent, le record d'abstention à une présidentielle avait culminé à 28,4% à l'occasion de la présidentielle 2002. L'abstention annoncée se révèle être le corollaire d'une incertitude record. A en croire le Cevipof, 43% des électeurs se déclaraient toujours indécis fin mars sur le bulletin qu'ils déposeront dans l'urne. Ce sont bien eux que les prétendants à l'Elysée auront à séduire avant le premier tour.

Résultat élection présidentielle Alliat
© Montage Linternaute.com