Résultat de la présidentielle à Baillif (97123) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à Baillif

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
Emmanuel MACRON41225,05%
Jean-Luc MÉLENCHON32920,00%
François FILLON27416,66%
Benoît HAMON25715,62%
Marine LE PEN25215,32%
Nathalie ARTHAUD352,13%
Philippe POUTOU291,76%
Nicolas DUPONT-AIGNAN291,76%
François ASSELINEAU120,73%
Jean LASSALLE110,67%
Jacques CHEMINADE50,30%
Nombre d'inscrits4 842
Nombre de votants1 890
Taux de participation39,03%
Votes blancs (en % des votes exprimés)5,29%
Votes nuls (en % des votes exprimés)7,67%

Présidentielle 2017 à Baillif : les enjeux

Quelle sera l'issue de l'élection présidentielle à Baillif ? Les récents scrutins permettent d'ores et déjà d'esquisser quelques pistes. Du côté de la droite, 44 sympathisants s'étaient mobilisés en novembre dernier pour contribuer à désigner le candidat de la droite et du centre à l'élection présidentielle lors du second tour de la primaire (27 novembre 2016). À Baillif, comme au niveau national, François Fillon s'est imposé à droite dans son duel face à Alain Juppé lors du second tour de la primaire. Dans l'agglomération de la Guadeloupe, l'ancien élu de la Sarthe a obtenu 63,6% des voix des électeurs de droite qui se sont mobilisés pour le scrutin, contre 66,5% au niveau national. Le défenseur de "l'identité heureuse" a obtenu un score de 36,4%.

A gauche lors du second tour, la primaire a désigné Benoit Hamon face à Manuel Valls le 29 janvier 2017. 195 participants ont été dénombrés à Baillif à cette occasion. Et contrairement à la tendance observée sur l'ensemble du territoire, l'ancien maire d'Evry a devancé Benoit Hamon. Le vainqueur surprise de la primaire ne comptabilise que 19,1% des voix à Baillif et ses alentours lors du second tour contre 80,9% pour Manuel Valls. Un bureau de vote avait été ouvert par l'organisation des primaires citoyennes pour la commune de la Guadeloupe.

Quelles hypothèses en tirer pour le dénouement de la présidentielle à Baillif ? La participation aux primaires des deux grandes forces politiques laisse présager un engouement plus fort à gauche. Cette analyse demeure cependant fragile. En effet, les primaires de la gauche et de la droite (et leurs alliés respectifs) sont déjà loin. Et la campagne s'est révélée pour le moins chaotique pour la plupart des candidats. A première vue, Benoit Hamon pourrait espérer profiter de la meilleure dynamique à gauche. Et les retombées médiatiques du Penelopegate pourraient encore accentuer l'écart en faveur des candidats de gauche dans cette agglomération. Mais la campagne du candidat PS semble s'envaser depuis plusieurs semaines et les sondeurs ne le voient pas accéder au second tour. Par ailleurs, Benoit Hamon n'est pas arrivé en tête à Baillif et il est donc envisageable qu'une partie des électeurs de Manuel Valls se tourne vers Emmanuel Macron. Plusieurs responsables nationaux du PS, dont Jean-Yves Le Drian, ont déjà déserté le camp Hamon pour soutenir Emmanuel Macron. En plus de la concurrence Macron, le candidat socialiste doit également faire face à la remontée dans les études d'opinion du candidat de la France insoumise, Jean-Luc Mélenchon. Lors de la présidentielle 2012, Jean-Luc Mélenchon avait rassemblé 3% des suffrages au premier tour.

La popularité d'Emmanuel Macron dans les sondages renforce encore la difficulté à prédire l'issue du premier tour à Baillif, tout comme le résultat de la présidentielle à Basse-Terre. L'ancien secrétaire général adjoint de l'Elysée sous François Hollande engrange les soutiens politiques issus de la gauche et de la droite. Mais les Français accepteront-ils de propulser au second tour celui qui n'est encore que le candidat des sondages ? Il n'empêche qu'entre les Républicains plombés par les affaires et le PS menacé d'implosion, Emmanuel Macron a toutes les chances de faire une réalité du duel Le Pen-Macron au second tour. La candidate du Front national Marine Le Pen pourrait également réaliser un score non négligeable dans cette agglomération. Lors de l'élection présidentielle de 2012, la députée européenne avait réalisé un score de 5,0% au premier tour dans cette agglomération. Marine Le Pen pourrait charmer les déçus de François Fillon.

Quelle part de l'électorat délaissera son bureau de vote à Baillif ? Elle n'a même pas eu besoin d'obtenir les 500 signatures d'élus requises pour prendre part à la course à l'Elysée et pourtant, c'est certainement l'abstention qui arrivera en première position au soir du premier tour. Traditionnellement, et malgré une abstention croissante, les scrutins présidentiels sont restés ceux qui fédèrent le plus les électeurs avec une participation nationale atteignant les 80% (58% à Baillif au premier tour de la dernière présidentielle). Cependant, le désengagement électoral est bien en augmentation depuis la fin des années 1950. En 2002 déjà, la forte abstention avait favorisé l'accession de Jean-Marie Le Pen au second tour de la présidentielle. Et en 2017, l'abstention pourrait tenter entre 35% et 32% des électeurs, selon respectivement l'institut de sondage Ifop et le Cevipof. Si les absents des bureaux de vote s'annoncent nombreux, c'est en grande partie parce que le nombre des indécis prévoit d'être, lui aussi, très élevé. Selon le Cevipof, 43% des électeurs se déclaraient toujours indécis fin mars sur le nom inscrit sur le bulletin de vote qu'ils déposeront dans l'urne. Ce sont donc bien ces indécis que les prétendants à l'Elysée devront persuader dans la dernière ligne droite de l'élection.

Résultat élection présidentielle Baillif
© Montage Linternaute.com