Résultat de la présidentielle à Bazoilles-sur-Meuse (88300) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à Bazoilles-sur-Meuse

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
Marine LE PEN13636,36%
François FILLON7720,59%
Emmanuel MACRON7118,98%
Jean-Luc MÉLENCHON5013,37%
Nicolas DUPONT-AIGNAN225,88%
Philippe POUTOU61,60%
Benoît HAMON61,60%
François ASSELINEAU41,07%
Nathalie ARTHAUD10,27%
Jean LASSALLE10,27%
Jacques CHEMINADE00,00%
Nombre d'inscrits465
Nombre de votants382
Taux de participation82,15%
Votes blancs (en % des votes exprimés)1,57%
Votes nuls (en % des votes exprimés)0,52%

Présidentielle 2017 à Bazoilles-sur-Meuse : les enjeux

Quel sera le résultat de la présidentielle 2017 à Bazoilles-sur-Meuse ? La question reste posée bien que cette commune de 623 âmes ne compte pas autant d'électeurs que Épinal. A gauche, la primaire a désigné Benoit Hamon face à Manuel Valls le 29 janvier 2017. Quelque 262 votants ont été recensés à Bazoilles-sur-Meuse et dans les communes avoisinantes pour l'occasion. L'élu de Trappes a aussi gagné la confiance des militants de Bazoilles-sur-Meuse et des communes voisines en devançant Manuel Valls avec 52,7% des voix. L'organisation des primaires citoyennes avait mis à disposition un bureau de vote pour 47 communes des Vosges (dont Bazoilles-sur-Meuse).

À Bazoilles-sur-Meuse et dans ses environs, comme au niveau national, François Fillon s'est imposé à droite dans son duel face à Alain Juppé lors du second tour de la primaire de la droite. Dans la commune des Vosges, le député de la 2e circonscription de Paris a obtenu 82,3% des voix des électeurs de droite qui se sont mobilisés pour le scrutin, contre 66,5% au niveau national. L'ancien ministre des Affaires étrangères de Nicolas Sarkozy a, lui, obtenu un score de 17,7% contre 33,5% au niveau national. Du côté de la droite, 158 sympathisants s'étaient mobilisés en novembre dernier à Bazoilles-sur-Meuse et dans les communes voisines pour contribuer à désigner le candidat de la droite et du centre à l'élection présidentielle lors du second tour de la primaire.

La participation aux primaires de la gauche et de la droite laisse donc envisager une dynamique plus forte à droite pour l'élection présidentielle. Cette analyse demeure cependant à prendre avec énormément de réserve. D'abord parce que les Républicains et le Parti socialiste (ainsi leurs alliés respectifs) sont les seules formations politiques à avoir organisé des primaires. En principe, François Fillon peut espérer arriver en tête au résultat de la présidentielle à Bazoilles-sur-Meuse. L'opportunité à droite est d'autant plus forte que la recomposition à gauche fait du tort à la candidature Hamon et profite à celles d'Emmanuel Macron et de Jean-Luc Mélenchon (il avait obtenu 5% lors du premier tour de l'élection présidentielle 2012 à Bazoilles-sur-Meuse).

Mais le Penelopegate pourrait porter préjudice au résultat du candidat LR. Les dégâts potentiels de cette affaire sur le futur comportement des partisans de droite lors du premier tour restent difficiles à anticiper. En embuscade, Emmanuel Macron avec le soutien de François Bayrou arrivera-t-il à siphonner la droite sociale dans la commune ? C'est bien cette crainte d'une fuite des électeurs de droite qui incite l'équipe de campagne de François Fillon à multiplier les attaques contre Emmanuel Macron. La popularité d'Emmanuel Macron dans les sondages complique encore l'équation à Bazoilles-sur-Meuse, tout comme le résultat de la présidentielle à Beaufremont. Bien sûr, l'attraction dont jouit le candidat de "En Marche" l'impose comme un prétendant incontournable de ce scrutin. Cependant, Emmanuel Macron n'a encore jamais remis son destin politique aux mains des électeurs. Sa popularité actuelle pourrait se révéler être une bulle sondagière. Et pourtant, Emmanuel Macron pourrait profiter des affaires Le Pen et Fillon à droite et du schisme en cours à gauche pour se frayer un chemin jusqu'au second tour. Quid de Marine Le Pen ? La candidate du FN a également ses chances de réaliser une percée à Bazoilles-sur-Meuse. Lors de la dernière présidentielle de 2012, la présidente du Front National avait réalisé un score de 26,8% au premier tour dans cette ville. Un résultat plus qu'honorable avec lequel les autres partis devront composer.

Quelle part de l'électorat délaissera son bureau de vote à Bazoilles-sur-Meuse ? Elle n'a pas de représentant politique, pas d'affiches de campagne et pourtant, c'est probablement l'abstention qui arrivera en première position au soir du 23 avril. Jusqu'à présent, le scrutin présidentiel a toujours été roi en France (près de 80% de participation). Et pourtant, le désengagement électoral est bien en augmentation depuis les années 1960. En 2012, l'abstention d'une partie de l'électorat de la droite avait déjà contribué à priver Nicolas Sarkozy d'un second mandat. Pour le premier tour de la présidentielle 2017, la tentation de ne pas prendre part au vote pourrait séduire entre 35% et 32% des électeurs, selon respectivement l'Ifop et le Centre de recherches politiques de Sciences-Po (Cevipof). Jusqu'à présent, le record d'abstention à une présidentielle avait culminé à 28,4% à l'occasion de la présidentielle 2002. L'abstention résulte souvent d'un refus du vote par défaut, alors que le vote de conviction ne joue que pour quelques candidats et que l'incertitude des électeurs est au plus haut. D'après le Cevipof, 43% des électeurs se déclaraient encore indécis fin mars sur le bulletin qu'ils déposeront dans l'urne. Ce sont donc bien eux que les candidats auront à persuader avant le premier tour.

Résultat élection présidentielle Bazoilles-sur-Meuse
© Montage Linternaute.com