Résultat de la présidentielle à Bellegarde (45270) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à Bellegarde

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
Marine LE PEN21729,81%
François FILLON20027,47%
Emmanuel MACRON12717,45%
Jean-Luc MÉLENCHON8411,54%
Nicolas DUPONT-AIGNAN364,95%
Benoît HAMON334,53%
Jean LASSALLE101,37%
Philippe POUTOU91,24%
Nathalie ARTHAUD70,96%
François ASSELINEAU50,69%
Jacques CHEMINADE00,00%
Nombre d'inscrits991
Nombre de votants742
Taux de participation74,87%
Votes blancs (en % des votes exprimés)1,08%
Votes nuls (en % des votes exprimés)0,81%

Présidentielle 2017 à Bellegarde : les enjeux

Quelle sera l'issue de l'élection présidentielle à Bellegarde ? Certes, Bellegarde n'est pas Fleury-les-Aubrais, mais il n'en demeure pas moins que cette ville reste une terre électorale complexe dont l'observation peut permettre de mieux appréhender le comportement des électeurs à l'échelle du Loiret. A gauche lors du second tour, la primaire citoyenne a désigné Benoit Hamon face à Manuel Valls le 29 janvier dernier. On a recensé à cette occasion quelque 273 votants à Bellegarde et dans les communes avoisinantes. Le vainqueur surprise de la primaire a aussi raflé la confiance des sympathisants de Bellegarde et de ses environs en devançant Manuel Valls avec 58,6% des voix. L'organisation des primaires de la gauche avait mis à disposition un bureau de vote pour 30 communes du Loiret (en comptant Bellegarde).

A l'occasion du second tour de la primaire de la droite et du centre, 389 personnes ont trouvé le chemin des urnes pour contribuer à choisir le champion de la droite à Bellegarde et dans les communes alentour, selon la Haute autorité de la primaire. À Bellegarde et dans ses environs, comme dans le reste de la France, François Fillon s'est imposé à droite dans son duel face à Alain Juppé lors du second tour de la primaire. Dans la ville du Loiret, le Sarthois a obtenu 77,4% des voix des électeurs de droite qui se sont mobilisés pour le scrutin, contre 66,5% au niveau national. L'ancien patron du Quai d'Orsay a obtenu un score de 22,6%.

Un rapide coup d'oeil aux taux de participation aux primaires de la droite et de la gauche laisse donc entrevoir un engouement plus massif en faveur de la droite en ce qui concerne l'issue de la présidentielle. Cette analyse reste néanmoins fragile. En effet, beaucoup d'eau a déjà coulé sous les ponts depuis les primaires de la gauche et de la droite (et leurs alliés). Et depuis, le moins que l'on puisse dire est que la campagne n'a pas été de tout repos pour les principaux candidats. En principe, François Fillon peut espérer arriver en tête au résultat de la présidentielle à Bellegarde. L'opportunité à droite est d'autant plus forte que la recomposition à gauche défavorise la candidature de Benoit Hamon et semble plutôt réussir à celles d'Emmanuel Macron et de Jean-Luc Mélenchon (France insoumise).

Mais le Penelope gate pourrait miner le candidat Les Républicains. Les conséquences de la mise en examen de François Fillon sur le comportement à venir des électeurs de droite lors du premier tour restent donc difficiles à modéliser. En embuscade, Emmanuel Macron allié à François Bayrou arrivera-t-il à grignoter la droite sociale dans la commune ? C'est précisément pour cette raison que l'équipe de campagne de François Fillon a fait d'Emmanuel Macron la première cible de ses attaques tout au long de cette campagne.

Le cas Macron illustre parfaitement la difficulté à prédire l'issue du scrutin à Bellegarde. La situation est à peu de choses près la même pour le résultat de la présidentielle au Bignon-Mirabeau. L'ancien secrétaire général adjoint de l'Elysée sous François Hollande n'a en effet jamais participé à une élection. Et faire figure de favori des sondages ne fait pas pour autant de lui le futur gagnant de l'élection présidentielle. Il n'empêche : entre les Républicains plombés par les affaires et le PS dépassé par sa gauche, Emmanuel Macron a toutes les chances de faire une réalité du face-à-face tant attendu Le Pen-Macron au second tour. Quid de Marine Le Pen ? La candidate d'extrême droite a également ses chances de réaliser une percée à Bellegarde. Lors de l'élection présidentielle 2012, la présidente du Front National avait obtenu 27,0% des voix au premier tour dans cette localité. Un résultat plus qu'honorable dont il faudra tenir compte.

Quelle part de l'électorat délaissera les bureaux de vote de Bellegarde ? Elle n'organise ni meetings, ni débats et pourtant, c'est sans doute elle qui arrivera en première position au soir du premier tour. Jusqu'à présent, le scrutin présidentiel a toujours été roi en France : en moyenne, une élection présidentielle génère un taux de participation d'environ 80% à l'échelle du pays. À Bellegarde, 83% des détenteurs de carte d'électeur se sont rendus dans un bureau de vote pour la précédente élection présidentielle de 2012. Et pourtant, le taux d'abstention est bien en augmentation depuis le début de la cinquième République. Et la désignation du président de la République ne fait plus exception. En 2017, entre 32% et 35% des électeurs pourraient déserter les bureaux de vote, selon respectivement le Centre de recherches politiques de Sciences-Po (Cevipof) et l'Ifop. Si les absents des bureaux de vote s'annoncent nombreux, c'est en partie parce que le nombre des indécis promet d'être, lui aussi, très élevé. D'après le Cevipof, 43% des électeurs se déclaraient encore indécis fin mars sur le bulletin qu'ils déposeront dans l'urne.

Résultat élection présidentielle Bellegarde
© Montage Linternaute.com