Résultat de la présidentielle à Boncourt (02350) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à Boncourt

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
Marine LE PEN6441,56%
François FILLON3522,73%
Emmanuel MACRON2314,94%
Jean-Luc MÉLENCHON127,79%
Benoît HAMON117,14%
Nicolas DUPONT-AIGNAN42,60%
Nathalie ARTHAUD31,95%
François ASSELINEAU10,65%
Philippe POUTOU10,65%
Jacques CHEMINADE00,00%
Jean LASSALLE00,00%
Nombre d'inscrits195
Nombre de votants160
Taux de participation82,05%
Votes blancs (en % des votes exprimés)1,88%
Votes nuls (en % des votes exprimés)1,88%

Présidentielle 2017 à Boncourt : les enjeux

Quel sera le résultat de la présidentielle 2017 à Boncourt ? La question reste posée même si cette localité de 262 personnes ne compte pas autant d'électeurs que Saint-Quentin. À Boncourt et dans ses environs, comme au niveau national, François Fillon s'est imposé à droite dans son duel face à Alain Juppé lors du second tour de la primaire de la droite. Dans la localité de l'Aisne, l'ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy a obtenu 76,3% des voix des sympathisants de droite qui se sont mobilisés pour le scrutin, contre 66,5% au niveau national. Celui qui fut le bras droit de Jacques Chirac a récolté 23,7% des suffrages exprimés. Du côté de la droite, 215 sympathisants s'étaient mobilisés en novembre dernier à Boncourt et dans les communes alentour pour contribuer à désigner leur candidat à l'élection présidentielle lors du second tour de la primaire (27 novembre dernier). A gauche lors du second tour, la primaire a désigné Benoit Hamon face à Manuel Valls le 29 janvier. On a dénombré ce jour-là quelque 138 participants à Boncourt et dans les communes voisines. Le promotteur du revenu universel a également gagné la confiance des militants de Boncourt et des communes alentour en devançant Manuel Valls avec 56,6% des voix, contre 43,4% pour l'ancien conseiller régional d'Ile-de-France. L'organisation des primaires citoyennes avait mis à disposition un bureau de vote pour 20 communes de l'Aisne en comptant Boncourt.

Quelles déductions en tirer pour le résultat de l'élection présidentielle ? Un rapide coup d'oeil aux taux de participation aux primaires de la gauche et de la droite laisse envisager un engouement plus massif à droite. Cet examen demeure néanmoins fragile. D'abord parce que beaucoup d'eau a déjà coulé sous les ponts depuis les primaires. Et depuis, le moins que l'on puisse dire est que la campagne n'a pas été de tout repos pour les principaux candidats. En théorie, François Fillon peut espérer arriver en tête au résultat de la présidentielle à Boncourt. L'opportunité à droite est d'autant plus forte que la recomposition à gauche compromet la candidature de Benoit Hamon au profit de celles de Jean-Luc Mélenchon (France insoumise) et d'Emmanuel Macron. Pourtant, le "Penelope Gate" pourrait affaiblir le candidat de la droite. Les dégâts potentiels de la mise en examen de François Fillon sur le comportement à venir des électeurs de droite une fois dans l'isoloir restent donc très difficiles à modéliser. A l'affût, Emmanuel Macron avec l'aide de François Bayrou arrivera-t-il à grignoter l'aile gauche de la droite dans la commune ? C'est bien ce souci de conserver son électorat qui incite François Fillon à accentuer les attaques contre Emmanuel Macron.

La popularité d'Emmanuel Macron dans les sondages renforce encore la difficulté à prédire l'issue du premier tour à Boncourt, tout comme le résultat de la présidentielle à Bonneil. Attirés par des sondages qui lui sont favorables, de nombreuses personnalités politiques de toutes obédiences politiques ont rejoint les rangs de ses partisans. Mais les instituts de sondage ne surestiment-ils pas son score potentiel au premier tour ? Il n'empêche : entre des Républicains plombés par les affaires et le PS dépassé par sa gauche, Emmanuel Macron peut tout à fait concrétiser le duel tant attendu Macron-Le Pen au second tour. Impossible enfin de faire l'impasse sur le résultat de Marine Le Pen. En 2012, la présidente du FN avait obtenu 28,9% des suffrages au premier tour dans cette localité. Un résultat plus qu'honorable dont il faudra tenir compte.

L'abstention deviendra-t-elle le premier parti de France à l'occasion du résultat de la présidentielle à Boncourt ? Traditionnellement, et malgré une abstention croissante, les scrutins présidentiels sont restés ceux qui fédèrent le plus d'électeurs (près de 80% de participation). Cependant, le taux d'abstention est bien en augmentation depuis la fin des années 1950. En 2012, l'abstention d'une partie des électeurs de droite avait déjà contribué à priver Nicolas Sarkozy d'un second mandat. Pour le premier tour de la présidentielle 2017, l'envie de ne pas remplir leur devoir de citoyen pourrait séduire entre 35% et 32% des électeurs, selon respectivement l'institut de sondage Ifop et le Cevipof. Jusqu'à présent, le record d'abstention à une présidentielle avait culminé à 28,4% à l'occasion de la présidentielle 2002. L'abstention annoncée se révèle être le corollaire d'une indécision record. A 8 jours du premier tour, 32% de Français balancent toujours entre plusieurs candidats, selon un sondage Odoxa. Ce sont donc bien eux que les prétendants à l'Elysée devront persuader dans la dernière ligne droite de l'élection.

Résultat élection présidentielle Boncourt
© Montage Linternaute.com