Résultat de la présidentielle à Brannens (33124) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à Brannens

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
Marine LE PEN3426,98%
Emmanuel MACRON2419,05%
Jean-Luc MÉLENCHON1814,29%
François FILLON1411,11%
Jean LASSALLE1411,11%
Benoît HAMON1310,32%
Nicolas DUPONT-AIGNAN53,97%
Philippe POUTOU43,17%
Nathalie ARTHAUD00,00%
François ASSELINEAU00,00%
Jacques CHEMINADE00,00%
Nombre d'inscrits156
Nombre de votants132
Taux de participation84,62%
Votes blancs (en % des votes exprimés)4,55%
Votes nuls (en % des votes exprimés)0,00%

Présidentielle 2017 à Brannens : les enjeux

Quel sera le résultat de l'élection présidentielle 2017 à Brannens ? Certes, Brannens n'est pas Pessac-sur-Dordogne, mais il n'en demeure pas moins que ce bourg reste une terre électorale complexe dont l'observation peut permettre de mieux éclairer le comportement des électeurs au niveau de la Gironde. Du côté de la droite, 469 sympathisants s'étaient mobilisés en novembre dernier à Brannens et dans les communes voisines pour contribuer à désigner leur candidat à l'élection présidentielle lors du second tour de la primaire (27 novembre dernier). Alain Juppé n'a peut-être pas eu de chance au niveau national. Pourtant, à Brannens et dans ses environs, celui qui fut pour Jacques Chirac "le meilleur d'entre nous" a remporté aisément sa bataille locale face à François Fillon. Alors que ce dernier a décroché une victoire catégorique au niveau national avec 66,5% des suffrages, Alain Juppé a en effet rassemblé 59,8% des voix des participants de la primaire dans ce bourg de la Gironde et dans ses alentours. A gauche, la primaire a désigné Benoit Hamon face à Manuel Valls le 29 janvier. On a dénombré à cette occasion quelque 199 votants à Brannens et dans les communes avoisinantes. Le Breton a aussi emporté la confiance des sympathisants de Brannens et des communes voisines en devançant Manuel Valls avec 63,8% des voix. L'organisation des primaires de la gauche avait mis à disposition un bureau de vote pour 13 communes de la Gironde dont Brannens.

La comparaison de la participation aux primaires de la droite et de la gauche laisse donc présager un engouement plus fort pour la droite en ce qui concerne le résultat de la présidentielle. Cet examen demeure cependant à prendre avec des pincettes. En effet, les primaires sont déjà loin. Et la campagne s'est révélée pour le moins tumultueuse pour de nombreux candidats. En principe, François Fillon peut espérer arriver en tête au résultat de la présidentielle à Brannens. Le candidat de la droite peut tirer avantage du fait que le schisme à gauche fait du tort à la candidature Hamon et semble plutôt réussir à celles de Jean-Luc Mélenchon (il avait obtenu 9% en 2012 à Brannens) et d'Emmanuel Macron.

Mais le Penelopegate pourrait miner le candidat LR. Les dégâts potentiels de la mise en examen de François Fillon sur le futur comportement des partisans de droite lors du premier tour restent très difficiles à apprécier. Surtout, François Fillon n'est pas celui qui est arrivé en tête du second tour de la primaire de la droite à Brannens. Il n'est donc pas à exclure qu'une part des militants d'Alain Juppé, échaudée par les déboires judiciaires de François Fillon, se tourne vers Emmanuel Macron. Un report d'une partie des voix des électeurs de la droite vers Emmanuel Macron est loin d'être exclu lors du premier tour de l'élection présidentielle. C'est précisément pour cette raison que François Fillon a fait d'Emmanuel Macron la première cible de ses attaques. La popularité d'Emmanuel Macron dans les sondages complique encore l'équation à Brannens, tout comme le résultat de la présidentielle à Braud-et-Saint-Louis. Crédité en moyenne selon les enquêtes d'opinion de plus d'une intention de vote sur cinq, l'ex-banquier de chez Rotschild n'a encore jamais remis son destin politique aux mains des électeurs. Difficile, donc, de dire si sa popularité dans les sondages se traduira, le soir du premier tour, en bulletins dans les bureaux de vote. Il n'empêche : entre les Républicains plombés par les affaires et un Parti socialiste menacé d'implosion, Emmanuel Macron a toutes les chances de concrétiser le duel annoncé Le Pen-Macron au second tour. Autre inconnue de taille : quelle part des électeurs choisira un bulletin Front national ? Lors de la précédente présidentielle, l'ex-conseillère régionale des Hauts-de-France avait réalisé un score de 16,4% au premier tour dans ce bourg. Marine Le Pen pourrait en 2017 venir grignoter une part des voix des électeurs désenchantés de François Fillon.

L'abstention arrivera-t-elle en tête du résultat de la présidentielle à Brannens ? Elle n'a pas eu besoin d'obtenir les 500 signatures nécessaires pour prendre part à la course à l'Elysée mais le 23 avril, au soir du premier tour, c'est certainement l'abstention qui arrivera en première position. Jusqu'à présent, et malgré une abstention croissante, les scrutins présidentiels sont restés ceux qui mobilisent le plus les électeurs (près de 80% de participation). Et pourtant, le désengagement électoral n'a pas cessé d'élargir sa base de soutiens depuis le début de la Vème République. En 2012, l'abstention d'une partie des électeurs de la droite avait privé Nicolas Sarkozy d'un second mandat. Et cette année au premier tour, l'abstention pourrait séduire entre 35% et 32% des électeurs, selon respectivement l'Ifop et le Cevipof. Jusqu'à présent, le record d'abstention à une présidentielle avait culminé à 28,4% à l'occasion de la présidentielle 2002. Si les absents des bureaux de vote s'annoncent nombreux, c'est en grande partie parce que le nombre des indécis promet d'être, lui aussi, très élevé. Selon le Cevipof, 43% des électeurs se déclaraient toujours indécis fin mars sur le nom inscrit sur le bulletin de vote qu'ils déposeront dans l'urne. Les onze candidats à la magistrature suprême devront donc faire preuve de beaucoup de pédagogie pour parvenir à convaincre ces incertains de leur accorder leur confiance.

Résultat élection présidentielle Brannens
© Montage Linternaute.com