Résultat de la présidentielle à Bretten (68780) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à Bretten

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
Marine LE PEN4535,43%
Emmanuel MACRON2721,26%
Jean-Luc MÉLENCHON2015,75%
François FILLON1511,81%
Nicolas DUPONT-AIGNAN129,45%
Benoît HAMON53,94%
François ASSELINEAU10,79%
Philippe POUTOU10,79%
Jacques CHEMINADE10,79%
Nathalie ARTHAUD00,00%
Jean LASSALLE00,00%
Nombre d'inscrits150
Nombre de votants129
Taux de participation86,00%
Votes blancs (en % des votes exprimés)1,55%
Votes nuls (en % des votes exprimés)0,00%

Présidentielle 2017 à Bretten : les enjeux

Quel postulant à l'Elysée choisiront les électeurs habitant à Bretten à l'occasion du résultat du premier tour de l'élection présidentielle (23 avril 2017) ? Certes, Bretten n'est pas Mulhouse, mais il n'en demeure pas moins que ce village demeure une terre électorale complexe dont l'observation peut permettre de mieux éclairer le comportement des électeurs au niveau du Haut-Rhin. A gauche, la primaire a désigné Benoit Hamon face à Manuel Valls le 29 janvier 2017. On a dénombré ce jour-là quelque 199 participants à Bretten et dans les communes voisines. Le Brestois a, de la même manière, emporté la confiance des militants de Bretten et de ses environs en devançant Manuel Valls avec 56,1% des voix, contre 43,9% pour celui qui est redevenu parlementaire PS de la première circonscription de l'Essonne. L'organisation des primaires citoyennes avait mis à disposition un bureau de vote pour 15 communes du Haut-Rhin (en comptant Bretten).

Du côté de la droite, 444 sympathisants s'étaient mobilisés en novembre dernier à Bretten et dans les communes alentour pour contribuer à désigner le candidat de la droite et du centre à l'élection présidentielle lors du second tour de la primaire. À Bretten et dans ses environs, comme dans le reste de la France, François Fillon s'est imposé à droite dans son duel face à Alain Juppé lors du second tour de la primaire. Dans le village du Haut-Rhin, le député de Paris a obtenu 78,8% des voix des électeurs de droite qui se sont mobilisés pour le scrutin, contre 66,5% au niveau national. Celui qui fut le fidèle de Jacques Chirac a récolté 21,2% des suffrages. Au niveau national, Alain Juppé a réalisé un score de 33,5%.

Un rapide coup d'oeil aux taux de participation aux primaires de la droite et de la gauche laisse entrevoir une dynamique plus forte à droite concernant l'issue de l'élection présidentielle. Cette analyse reste cependant fragile. D'abord parce que beaucoup d'eau a déjà coulé sous les ponts depuis les primaires. Et depuis, le moins que l'on puisse dire est que la campagne n'a pas été de tout repos pour les principaux candidats. En principe, François Fillon peut espérer arriver en tête au résultat de la présidentielle à Bretten. L'opportunité à droite est d'autant plus forte que le schisme à gauche fait du tort à la candidature Hamon et profite à celles d'Emmanuel Macron et de Jean-Luc Mélenchon (France insoumise). Pourtant, le "Penelope Gate" pourrait porter préjudice au score du candidat Les Républicains. Les conséquences de la mise en examen de François Fillon sur le comportement à venir des électeurs de droite restent donc assez difficiles à estimer. En embuscade, Emmanuel Macron allié à François Bayrou arrivera-t-il à grignoter l'aile gauche de la droite dans la commune ? C'est précisément pour cette raison que l'équipe de campagne de François Fillon a fait d'Emmanuel Macron la première cible de ses attaques tout au long de la campagne.

Le cas Emmanuel Macron illustre parfaitement la difficulté à prédire l'issue du scrutin à Bretten. La situation est à peu de choses près la même pour le résultat de la présidentielle à Brinckheim. A n'en pas douter, la sympathie dont bénéficie l'ex-banquier d'affaires l'impose comme un prétendant incontournable de ce scrutin. Cependant, Emmanuel Macron ne s'est encore jamais soumis au choix des électeurs. Sa popularité actuelle pourrait finalement s'avérer être une bulle sondagière. Il n'empêche qu'entre le Parti socialiste menacé d'implosion et des Républicains plombés par les affaires, Emmanuel Macron a toutes les chances de faire une réalité du face-à-face annoncé Macron-Le Pen au second tour. Quid de Marine Le Pen ? La candidate du FN a également ses chances de réaliser une percée à Bretten. Il y a cinq ans, la fille de Jean-Marie Le Pen avait réalisé un score de 18,9% au premier tour dans cette localité. Dans l'hypothèse d'un duel Le Pen-Macron au second tour, la victoire d'Emmanuel Macron serait envisageable grâce au report des voix de gauche.

L'abstention se taillera-t-elle la part du lion du résultat de la présidentielle à Bretten ? Traditionnellement, et malgré une abstention croissante, les scrutins présidentiels sont restés ceux qui mobilisent le plus les électeurs avec une participation à l'échelle nationale avoisinant les 80% (88% à Bretten au premier tour de la dernière élection présidentielle). Cependant, le désengagement électoral est bien en augmentation depuis la fin des années 50. Et la désignation du président de la République ne fait plus exception à la tendance. Et cette année, selon le Cevipof, 32% des électeurs songeraient à ne pas accomplir leur devoir de citoyen. Jusqu'à présent, le record d'abstention à une présidentielle avait culminé à 28,4% à l'occasion de la présidentielle 2002. Si les absents des bureaux de vote s'annoncent nombreux, c'est en grande partie parce que le nombre des indécis prévoit d'être, lui aussi, très élevé. Selon le Cevipof, 43% des électeurs se déclaraient toujours indécis fin mars sur le nom inscrit sur le bulletin qu'ils déposeront dans l'urne. Les onze prétendants à la magistrature suprême devront donc faire preuve de créativité pour arriver à persuader ces électeurs de leur accorder leur confiance.

Résultat élection présidentielle Bretten
© Montage Linternaute.com