Résultat de la présidentielle à Castelnau-de-Montmiral (81140) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à Castelnau-de-Montmiral

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
Jean-Luc MÉLENCHON13820,91%
François FILLON13620,61%
Emmanuel MACRON13520,45%
Marine LE PEN13119,85%
Nicolas DUPONT-AIGNAN416,21%
Benoît HAMON385,76%
Jean LASSALLE263,94%
François ASSELINEAU71,06%
Nathalie ARTHAUD50,76%
Philippe POUTOU20,30%
Jacques CHEMINADE10,15%
Nombre d'inscrits803
Nombre de votants681
Taux de participation84,81%
Votes blancs (en % des votes exprimés)1,91%
Votes nuls (en % des votes exprimés)1,17%

Présidentielle 2017 à Castelnau-de-Montmiral : les enjeux

Comme tous les Français, les habitants de Castelnau-de-Montmiral seront amenés à choisir le prochain locataire du palais de l'Elysée. Quel candidat éliront-ils ? Même si cette commune de 1057 âmes a peu de chances d'influencer l'issue du premier tour autant que Toulouse, l'analyse des pratiques électorales dans la commune reste intéressante au niveau du Tarn. À Castelnau-de-Montmiral et dans ses environs, comme au niveau national, François Fillon s'est imposé à droite dans son duel face à Alain Juppé lors du second tour de la primaire de la droite. Dans la commune du Tarn, le parlementaire sarthois a obtenu 67,8% des voix des sympathisants de droite qui se sont mobilisés pour le scrutin, contre 66,5% au niveau national. L'ancien ministre des Affaires étrangères de François Fillon a, lui, obtenu un score de 32,2% contre 33,5% au niveau national. Du côté de la droite, 149 sympathisants s'étaient mobilisés en novembre dernier à Castelnau-de-Montmiral et dans les alentours pour contribuer à désigner le candidat de la droite et du centre à l'élection présidentielle lors du second tour de la primaire (27 novembre 2016). A gauche lors du second tour, la primaire citoyenne a désigné Benoit Hamon face à Manuel Valls le 29 janvier dernier. Et contrairement à la tendance observée dans le reste de la France, celui qui est redevenu parlementaire de l'Essonne a devancé Benoit Hamon. L'élu des Yvelines ne comptabilise que 49,0% des voix à Castelnau-de-Montmiral et ses environs lors du second tour contre 51,0% pour Manuel Valls. L'organisation des primaires avait mis à disposition un bureau de vote pour 10 communes du Tarn (en comptant Castelnau-de-Montmiral).

L'analyse de la participation aux primaires de la gauche et de la droite laisse par conséquent entrevoir un engouement plus massif pour la droite en ce qui concerne l'issue de la présidentielle à Castelnau-de-Montmiral. Cet examen est cependant à nuancer. En effet, beaucoup d'eau a déjà coulé sous les ponts depuis les primaires. Et depuis, le moins que l'on puisse dire est que la campagne n'a pas été de tout repos pour les principaux candidats. En théorie, François Fillon peut espérer arriver en tête au résultat de la présidentielle à Castelnau-de-Montmiral. L'opportunité à droite est d'autant plus forte que la division de la gauche affaibli la candidature Hamon et profite à celles d'Emmanuel Macron et de Jean-Luc Mélenchon (France insoumise). Pourtant, le Penelope gate pourrait être préjudiciable au score du candidat Les Républicains. Les effets de la mise en examen des époux Fillon sur le comportement à venir des partisans de droite une fois dans l'isoloir restent donc difficiles à modéliser. En embuscade, Emmanuel Macron avec l'aide de François Bayrou arrivera-t-il à grignoter la droite sociale dans la commune ? C'est précisément pour cette raison que l'ensemble des soutiens de François Fillon a fait d'Emmanuel Macron la première cible de ses attaques.

Le cas Emmanuel Macron illustre parfaitement la difficulté à prédire l'issue du scrutin à Castelnau-de-Montmiral. La situation est à peu de choses près la même pour le résultat de la présidentielle à Castres. Certes, l'attraction dont bénéficie l'ancien secrétaire général adjoint de l'Elysée sous François Hollande l'impose comme un prétendant incontournable de ce scrutin. Cependant, Emmanuel Macron ne s'est encore jamais soumis au choix des électeurs. Sa popularité actuelle pourrait finalement s'avérer être une bulle sondagière. Il n'empêche qu'entre des Républicains plombés par les affaires et le Parti socialiste dépassé par sa gauche, Emmanuel Macron pourrait tout à fait concrétiser le duel Macron-Le Pen au second tour. La candidate du Front national Marine Le Pen pourrait également réaliser un score non négligeable dans cette commune. Il y a cinq ans, l'ancienne conseillère municipale d'Hénin-Beaumont avait réalisé un score de 17,4% au premier tour dans cette commune. Dans l'hypothèse d'un face-à-face Le Pen-Macron au second tour, la victoire d'Emmanuel Macron serait probable grâce au report des voix de gauche.

Quel sera le niveau d'abstention pour le résultat de la présidentielle à Castelnau-de-Montmiral ? Quels que soient les candidats qui se qualifieront dès le premier tour, que ce soit par manque de lisibilité de l'offre électorale ou par choix politique, l'abstention devrait sans doute faire office de grande gagnante du premier tour de scrutin. Jusqu'à présent, la course à l'Elysée a toujours été le scrutin le plus mobilisateur (près de 80% de participation). Et pourtant, le taux d'abstention est bien en augmentation depuis la fin des années 1950. En 2012, l'abstention d'une partie des électeurs de droite avait déjà privé Nicolas Sarkozy d'un second mandat. Cette année au premier tour, selon l'Ifop, 35% des électeurs songeraient à se désengager du vote. Jusqu'à présent, le record d'abstention à une présidentielle avait culminé à 28,4% à l'occasion de la présidentielle 2002. Si les absents des bureaux de vote s'annoncent nombreux, c'est en grande partie parce que le nombre des indécis promet d'être, lui aussi, très élevé. D'après le Cevipof, 43% des électeurs se déclaraient encore indécis fin mars sur le nom inscrit sur le bulletin de vote qu'ils déposeront dans l'urne. L'ensemble des candidats cherche désormais à grappiller quelques points décisifs auprès d'eux.

Résultat élection présidentielle Castelnau-de-Montmiral
© Montage Linternaute.com