Résultat de la présidentielle à Cudos (33430) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à Cudos

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
Marine LE PEN11422,44%
Jean-Luc MÉLENCHON10921,46%
François FILLON9318,31%
Emmanuel MACRON8817,32%
Benoît HAMON397,68%
Nicolas DUPONT-AIGNAN305,91%
Jean LASSALLE152,95%
Philippe POUTOU101,97%
François ASSELINEAU61,18%
Nathalie ARTHAUD40,79%
Jacques CHEMINADE00,00%
Nombre d'inscrits588
Nombre de votants520
Taux de participation88,44%
Votes blancs (en % des votes exprimés)1,92%
Votes nuls (en % des votes exprimés)0,38%

Présidentielle 2017 à Cudos : les enjeux

Quel impétrant à l'Elysée choisiront les 994 habitants à Cudos à l'occasion du premier tour de l'élection présidentielle le 23 avril ? Evidemment, Cudos n'est pas Bordeaux, mais il n'en demeure pas moins que cette ville reste une terre électorale complexe dont l'observation peut permettre de mieux appréhender le comportement des électeurs à l'échelle de la Gironde. Alain Juppé n'a pas gagné la course à l'investiture à droite. Mais à Cudos et dans ses environs, celui qui fut le fidèle de Jacques Chirac a remporté aisément la bataille locale face à François Fillon. Alors que ce dernier a obtenu une nette victoire à l'échelle du pays avec 66,5% des voix, Alain Juppé a tout de même rassemblé 57,4% des voix des participants de la primaire dans cette ville de la Gironde et dans ses alentours. A droite, 531 sympathisants s'étaient mobilisés en novembre dernier à Cudos et dans les communes alentour pour contribuer à désigner leur candidat à l'élection présidentielle lors du second tour de la primaire (27 novembre 2016). Du côté de la gauche, Benoit Hamon a décroché l'investiture face à Manuel Valls lors du second tour de la primaire citoyenne le 29 janvier dernier. 296 participants ont été recensés à Cudos et dans les communes avoisinantes pour l'occasion. L'ancien ministre délégué à l'Economie sociale et solidaire et à la Consommation du gouvernement Ayrault a également emporté la confiance des électeurs de Cudos et de ses environs en devançant Manuel Valls avec 62,2% des voix contre 37,8% pour le tenant d'un cap social-démocrate au Parti socialiste. L'organisation des primaires avait mis à disposition un bureau de vote pour 13 communes de la Gironde en comptant Cudos.

La comparaison de la participation aux primaires des deux grandes forces politiques laisse donc présager une dynamique plus forte en faveur de la droite en ce qui concerne le résultat de l'élection présidentielle. Cet examen demeure cependant fragile. D'abord parce que les Républicains et le Parti socialiste sont les seuls mouvements à avoir organisé des primaires. En principe, François Fillon peut espérer arriver en tête au résultat de la présidentielle à Cudos. Le candidat de la droite peut tirer avantage du fait que la recomposition à gauche compromet la candidature de Benoit Hamon et profite à celles d'Emmanuel Macron et de Jean-Luc Mélenchon (France insoumise). Mais le Penelope gate pourrait porter préjudice au score du candidat Les Républicains. Les dégâts potentiels de la mise en examen des époux Fillon sur le futur comportement des électeurs de droite restent donc plutôt difficiles à apprécier. De plus, François Fillon n'est pas le candidat qui est arrivé en tête du deuxième tour de la primaire de la droite à Cudos. Il n'est donc pas à exclure qu'une part des soutiens d'Alain Juppé, échaudée par les déboires judiciaires de François Fillon, se tourne vers Emmanuel Macron. Un report d'une partie des voix des électeurs de la droite et du centre vers Emmanuel Macron est loin d'être exclu lors du premier tour de l'élection présidentielle. C'est bien ce souci de conserver son électorat qui pousse François Fillon à accentuer les attaques contre Emmanuel Macron.

Le cas Emmanuel Macron illustre parfaitement la difficulté à prédire l'issue du scrutin à Cudos, tout comme le résultat de la présidentielle à Cursan. La virginité politique de l'ancien ministre de l'Economie pose la question du redressement de sa cote de popularité dans les sondages. Et pourtant, Emmanuel Macron pourrait bien profiter du schisme à gauche et des affaires Le Pen et Fillon pour se frayer un chemin jusqu'au second tour. Impossible enfin de faire l'impasse sur le score de Marine Le Pen. Lors de la présidentielle 2012, l'ex-conseillère régionale des Hauts-de-France avait décroché 20,2% des suffrages au premier tour dans cette commune. Un résultat plus qu'honorable dont il faudra tenir compte.

Quelle part de l'électorat ne se rendra pas dans son bureau de vote à Cudos ? Elle n'organise ni réunions publiques, ni débats et pourtant, le 23 avril c'est certainement l'abstention qui arrivera en première position. Jusqu'à présent, la course à l'Elysée a toujours été le scrutin qui mobilise le plus avec une participation à l'échelle nationale atteignant les 80% (86% à Cudos au premier tour de la dernière élection présidentielle de 2012). Et pourtant, le désintérêt électoral est bien en augmentation depuis 1958. En 2002 déjà, la forte abstention avait favorisé l'accession du père de Marine Le Pen, Jean-Marie, au second tour de la présidentielle. Et cette année au premier tour, entre 35% et 32% des électeurs envisageraient de ne pas effectuer leur devoir de citoyen, selon respectivement l'Ifop et le Centre de recherches politiques de Sciences-Po (Cevipof). Si les absents des bureaux de vote s'annoncent nombreux, c'est en partie parce que le nombre des indécis devrait être, lui aussi, très élevé. A huit jours du premier tour, 32% de Français n'ont pas encore choisi leur candidat, selon un sondage Odoxa. Ce sont donc bien ces indécis que les prétendants à l'Elysée devront convaincre avant le premier tour.

Résultat élection présidentielle Cudos
© Montage Linternaute.com