Résultat de la présidentielle à Gron (89100) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à Gron

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
Marine LE PEN23130,68%
Emmanuel MACRON14519,26%
Jean-Luc MÉLENCHON14118,73%
François FILLON10614,08%
Nicolas DUPONT-AIGNAN567,44%
Benoît HAMON354,65%
Philippe POUTOU172,26%
Jean LASSALLE141,86%
François ASSELINEAU70,93%
Jacques CHEMINADE10,13%
Nathalie ARTHAUD00,00%
Nombre d'inscrits933
Nombre de votants769
Taux de participation82,42%
Votes blancs (en % des votes exprimés)0,13%
Votes nuls (en % des votes exprimés)1,95%

Présidentielle 2017 à Gron : les enjeux

Le 23 avril, les habitants de Gron seront appelés à choisir le nouveau président de la République. Qui éliront-ils ? Même si cette localité de 1314 habitants a peu de chances de décider de l'issue du scrutin autant que Auxerre, l'analyse des pratiques électorales dans la commune reste intéressante au niveau de l'Yonne. À Gron et dans ses environs, comme au niveau national, François Fillon s'est imposé à droite dans son duel face à Alain Juppé lors du second tour de la primaire. Dans la localité de l'Yonne, l'ex-élu de la Sarthe a obtenu 74,1% des voix des électeurs de droite qui se sont mobilisés pour le scrutin, contre 66,5% au niveau national. Le maire Les Républicains de Bordeaux a récolté 25,9% des suffrages exprimés. A l'occasion du second tour de la primaire de la droite et du centre, 437 personnes se sont rendus aux urnes pour contribuer à choisir le champion de la droite à Gron et dans les alentours, selon la Haute autorité de la primaire.

Du côté de la gauche, Benoit Hamon a décroché l'investiture socialiste face à Manuel Valls lors du second tour de la primaire le 29 janvier. L'ancien ministre frondeur a aussi conquis la confiance des militants de Gron et de ses environs en devançant Manuel Valls avec 62,5% des voix, contre 37,5% pour celui qui espérait prendre la place de François Hollande. L'organisation des primaires avait mis à disposition un bureau de vote pour 9 communes de l'Yonne (dont Gron).

La comparaison de la participation aux primaires des deux grandes forces politiques laisse par conséquent présager une dynamique plus importante concernant la droite concernant l'issue de l'élection présidentielle à Gron. Cette analyse demeure cependant fragile. D'abord parce que beaucoup d'eau a déjà coulé sous les ponts depuis les primaires. Et depuis, le moins que l'on puisse dire est que la campagne n'a pas été de tout repos pour les principaux candidats. En principe, François Fillon peut espérer arriver en tête au résultat de la présidentielle à Gron. Le candidat de la droite peut tirer avantage du fait que le schisme à gauche fait du tort à la candidature de Benoit Hamon au profit de celles d'Emmanuel Macron et de Jean-Luc Mélenchon (le candidat de la "France insoumise" avait obtenu 15% en 2012 à Gron). Pourtant, l'affaire Fillon pourrait miner le candidat LR. Les dégâts potentiels de la mise en examen de François Fillon sur le comportement à venir des partisans de droite une fois dans l'isoloir restent donc très difficiles à apprécier. A l'affût, Emmanuel Macron allié à François Bayrou arrivera-t-il à siphonner l'aile la plus à gauche de la droite dans la commune ? C'est précisément pour cette raison que François Fillon a fait d'Emmanuel Macron la principale cible de ses attaques.

Le cas Emmanuel Macron illustre parfaitement la difficulté à prédire l'issue du scrutin à Gron, tout comme le résultat de la présidentielle à Valravillon. Certes, la sympathie dont jouit l'ancien ministre de l'Economie l'impose comme un prétendant incontournable de ce scrutin. Cependant, Emmanuel Macron ne s'est encore jamais soumis au choix des urnes. Sa popularité actuelle pourrait en réalité s'avérer être une "bulle sondagière". Et pourtant, Emmanuel Macron pourrait bien profiter des affaires Fillon et Le Pen et du schisme en cours à gauche pour tracer son chemin jusqu'au second tour. Enfin, quelle part des électeurs se déplacera dans un bureau de vote pour déposer dans l'urne un bulletin Front national ? Il y a 5 ans, l'ancienne conseillère régionale des Hauts-de-France avait décroché 23,9% des voix au premier tour dans cette ville. Un résultat qui rend d'ores et déjà la candidate du rassemblement Bleu Marine incontournable pour le premier tour de la présidentielle.

Quel sera l'impact de l'abstention sur le résultat de la présidentielle à Gron ? Peu importe quels candidats se qualifieront le 23 avril, que ce soit par désintérêt pour l'élection ou par choix politique, l'abstention devrait probablement être la grande gagnante du premier tour de scrutin. Jusqu'à présent, et malgré une abstention croissante, les scrutins présidentiels sont restés ceux qui mobilisent le plus les électeurs (près de 80% de participation). Et pourtant, le désintérêt électoral n'a pas cessé d'élargir sa base de soutiens depuis les années 1960. En 2012, l'abstention d'une partie des électeurs de droite avait déjà privé Nicolas Sarkozy d'un second mandat. Et cette année au premier tour, l'abstention pourrait tenter 35% des électeurs, selon l'Ifop. L'abstention se révèle souvent être un refus du vote par défaut, alors que le vote de conviction ne joue que pour quelques candidats et que l'incertitude des électeurs est au plus haut. A huit jours du premier tour, 32% de Français n'ont toujours pas choisi leur candidat, à en croire une enquête d'opinion réalisée par Odoxa.

Résultat élection présidentielle Gron
© Montage Linternaute.com