Résultat de la présidentielle à Hannogne-Saint-Rémy (08220) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à Hannogne-Saint-Rémy

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
François FILLON3541,18%
Marine LE PEN2529,41%
Emmanuel MACRON910,59%
Nicolas DUPONT-AIGNAN78,24%
Jean-Luc MÉLENCHON55,88%
Nathalie ARTHAUD22,35%
Philippe POUTOU11,18%
Benoît HAMON11,18%
François ASSELINEAU00,00%
Jacques CHEMINADE00,00%
Jean LASSALLE00,00%
Nombre d'inscrits91
Nombre de votants88
Taux de participation96,70%
Votes blancs (en % des votes exprimés)2,27%
Votes nuls (en % des votes exprimés)1,14%

Présidentielle 2017 à Hannogne-Saint-Rémy : les enjeux

Quel candidat choisiront les électeurs résidant à Hannogne-Saint-Rémy à l'occasion du premier tour de la présidentielle le 23 avril ? Même si ce bourg de 113 personnes a peu de chances d'influencer l'issue de l'éléction autant que Charleville-Mézières, l'analyse des pratiques électorales dans la commune reste intéressante à l'échelle des Ardennes. A gauche, Benoit Hamon a décroché l'investiture face à Manuel Valls lors du second tour de la primaire citoyenne le 29 janvier. À Hannogne-Saint-Rémy et dans ses environs, comme au niveau national, François Fillon s'est imposé à droite dans son duel face à Alain Juppé lors du second tour de la primaire. Dans le bourg des Ardennes, celui qui avait créé la surprise au premier tour a obtenu 86,3% des voix des électeurs de droite qui se sont mobilisés pour le scrutin, contre 66,5% au niveau national. L'ancien ministre des Affaires étrangères de Nicolas Sarkozy a obtenu un score de 13,7%. A l'occasion du second tour de la primaire de la droite et du centre, 292 personnes ont trouvé le chemin des urnes pour contribuer à choisir le champion de la droite à Hannogne-Saint-Rémy et dans les alentours, selon la Haute autorité de la primaire.

Quelles déductions en tirer pour le dénouement de la présidentielle ? L'analyse de la participation aux primaires des deux grandes forces politiques laisse entrevoir un engouement plus massif concernant la droite. Cet examen est toutefois à prendre avec énormément de précaution. En effet, les primaires sont déjà loin, et la campagne s'est révélée pour le moins tumultueuse pour la plupart des candidats. En théorie, François Fillon peut espérer arriver en tête au résultat de la présidentielle à Hannogne-Saint-Rémy. L'opportunité à droite est d'autant plus forte que la division de la gauche affaibli la candidature Hamon au profit de celles d'Emmanuel Macron et de Jean-Luc Mélenchon (France insoumise). Pourtant, le "Penelope Gate" pourrait porter préjudice au résultat du candidat Les Républicains. Les conséquences de cette affaire sur le comportement à venir des électeurs de droite restent donc difficiles à anticiper. A l'affût, Emmanuel Macron avec le soutien de François Bayrou arrivera-t-il à siphonner la droite sociale dans la commune ? C'est précisément pour cette raison que le camp Fillon a fait d'Emmanuel Macron la première cible de ses attaques.

Le cas Macron illustre parfaitement la difficulté à prédire l'issue du scrutin à Hannogne-Saint-Rémy (il en va de même pour le résultat de la présidentielle à Haraucourt). La virginité politique du trentenaire empêche en effet tout redressement de sa cote de popularité (au plus haut) dans les sondages. Et pourtant, Emmanuel Macron pourrait bien profiter du schisme à gauche et des affaires Fillon et Le Pen à droite pour se frayer un chemin jusqu'au second tour. Il est par ailleurs difficile de ne pas tenir compte du score attendu de Marine Le Pen. Lors de la dernière élection présidentielle, la fille de Jean-Marie Le Pen avait obtenu 16,1% des voix au premier tour dans ce bourg. Son poids à Hannogne-Saint-Rémy pourrait augmenter lors de la présidentielle.

Quelle part de l'électorat délaissera les bureaux de vote de Hannogne-Saint-Rémy ? Elle n'a pas eu besoin d'obtenir les 500 signatures requises pour se présenter dans la course à l'Elysée et pourtant, le 23 avril c'est sans doute elle qui arrivera en première place. Jusqu'à présent, la course à l'Elysée a toujours été le scrutin le plus mobilisateur (près de 80% de participation). Cependant, le taux d'abstention est bien en augmentation depuis 1958. Et la désignation du chef de l'Etat ne fait plus exception à la tendance. En 2017, selon l'institut de sondage Ifop, 35% des électeurs songeraient à ne pas remplir leur devoir de citoyen. L'abstention annoncée se révèle être le corollaire d'une indécision record. A huit jours du premier tour, 32% de Français n'ont pas encore choisi leur candidat, à en croire une enquête d'opinion réalisée par Odoxa. Ce sont donc bien eux que les candidats devront convaincre dans la dernière ligne droite de l'élection.

Résultat élection présidentielle Hannogne-Saint-Rémy
© Montage Linternaute.com