Résultat de la présidentielle à Hénon (22150) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à Hénon

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
Emmanuel MACRON31422,80%
Marine LE PEN29821,64%
François FILLON27820,19%
Jean-Luc MÉLENCHON25518,52%
Benoît HAMON1097,92%
Nicolas DUPONT-AIGNAN705,08%
Philippe POUTOU191,38%
Jean LASSALLE151,09%
Nathalie ARTHAUD110,80%
François ASSELINEAU60,44%
Jacques CHEMINADE20,15%
Nombre d'inscrits1 611
Nombre de votants1 411
Taux de participation87,59%
Votes blancs (en % des votes exprimés)1,35%
Votes nuls (en % des votes exprimés)1,06%

Présidentielle 2017 à Hénon : les enjeux

Quelle sera l'issue de l'élection présidentielle à Hénon ? Evidemment, Hénon n'est pas Saint-Brieuc, mais il n'en demeure pas moins que cette localité demeure une terre électorale complexe dont l'analyse peut permettre de mieux éclairer le comportement des électeurs des Côtes-d'Armor. Du côté de la gauche, Benoit Hamon a décroché l'investiture socialiste face à Manuel Valls le 29 janvier. Quelque 427 participants ont été recensés à Hénon et dans les communes avoisinantes pour l'occasion. Le Breton a également emporté la confiance des électeurs de Hénon et de ses environs en devançant Manuel Valls avec 55,7% des voix. L'organisation des primaires de la gauche avait mis à disposition un bureau de vote pour 12 communes des Côtes-d'Armor (dont Hénon).

A droite, 503 sympathisants s'étaient mobilisés en novembre dernier à Hénon et dans les alentours pour contribuer à désigner le candidat de la droite et du centre à l'élection présidentielle lors du second tour de la primaire (27 novembre 2016). À Hénon et dans ses environs, comme dans le reste de la France, François Fillon s'est imposé à droite dans son duel face à Alain Juppé lors du second tour de la primaire. Dans la localité des Côtes-d'Armor, l'ancien parlementaire de la Sarthe a obtenu 73,4% des voix des électeurs de droite qui se sont mobilisés pour le scrutin, contre 66,5% au niveau national. L'édile LR de Bordeaux a, lui, obtenu un score de 26,6% contre 33,5% au niveau national.

Quelles hypothèses en déduire pour le premier tour de l'élection présidentielle ? L'analyse de la participation aux primaires des deux grandes forces politiques laisse présager un engouement plus massif concernant la droite. Cet examen est toutefois à prendre avec des pincettes. D'abord parce que les Républicains et le Parti socialiste (ainsi leurs alliés) sont les seules forces à avoir organisé des primaires. En théorie, François Fillon peut espérer arriver en tête au résultat de la présidentielle à Hénon. Le candidat de la droite peut tirer avantage du fait que la recomposition à gauche fait du tort à la candidature Hamon et semble plutôt réussir à celles de Jean-Luc Mélenchon (France insoumise) et d'Emmanuel Macron. Mais le Penelope gate pourrait miner le candidat de la droite. Les effets de la mise en examen de François Fillon sur le futur comportement des partisans de droite une fois dans l'isoloir restent donc plutôt difficiles à modéliser. A l'affût, Emmanuel Macron avec le soutien de François Bayrou arrivera-t-il à siphonner la droite sociale dans la commune ? C'est bien cette crainte d'une fuite des électeurs de droite qui incite le camp Fillon à accentuer les attaques contre Emmanuel Macron. Le cas Macron illustre parfaitement la difficulté à prédire l'issue du scrutin à Hénon. La situation est à peu de choses près la même pour le résultat de la présidentielle à Hillion. Le candidat de "En Marche" engrange les soutiens politiques issus de la gauche et de la droite. Mais les Français accepteront-ils finalement de qualifier pour le second tour celui qui n'est encore que le candidat des études d'opinion ? Il n'empêche : entre les Républicains plombés par les affaires et le Parti socialiste dépassé par sa gauche, Emmanuel Macron a toutes les chances de concrétiser le duel Le Pen-Macron au second tour. Quid de Marine Le Pen ? La candidate d'extrême droite a également ses chances de réaliser une percée à Hénon. Il y a cinq ans, l'ancienne conseillère régionale des Hauts-de-France avait réalisé un score de 16,1% au premier tour dans cette ville. Marine Le Pen pourrait capter une partie des voix des déçus de François Fillon.

Quelle part de l'électorat ne se rendra pas dans les bureaux de vote de Hénon ? Quels que soient les candidats qui se qualifieront pour le second tour, l'abstention pourrait bien être la grande gagnante. Traditionnellement, la course à l'Elysée a toujours été le scrutin le plus mobilisateur avec une participation à l'échelle nationale avoisinant en général les 80% (89% à Hénon au premier tour de la précédente élection présidentielle de 2012). Et pourtant, le désengagement électoral est bien en augmentation depuis la fin des années 50. En 2012, l'abstention d'une partie des électeurs de la droite avait privé Nicolas Sarkozy d'un second mandat. Pour le premier tour de la présidentielle 2017, la tentation de se désengager du vote pourrait séduire 32% des électeurs, selon le Centre de recherches politiques de Sciences-Po (Cevipof). Jusqu'à présent, le record d'abstention à une présidentielle avait culminé à 28,4% à l'occasion de la présidentielle 2002. L'abstention résulte souvent d'un refus du vote par défaut, alors que le vote de conviction ne joue que pour quelques candidats et que l'incertitude des électeurs est au plus haut. Selon le Cevipof, 43% des électeurs se déclaraient toujours indécis fin mars sur le bulletin qu'ils déposeront dans l'urne. Les différents prétendants à la magistrature suprême devront donc déployer beaucoup d'efforts pour parvenir à convaincre ces électeurs de leur accorder leur vote.

Résultat élection présidentielle Hénon
© Montage Linternaute.com