Résultat de la présidentielle à Hessenheim (67390) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à Hessenheim

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
Marine LE PEN10831,21%
Emmanuel MACRON7521,68%
François FILLON6819,65%
Nicolas DUPONT-AIGNAN4713,58%
Jean-Luc MÉLENCHON288,09%
Benoît HAMON82,31%
Philippe POUTOU61,73%
Nathalie ARTHAUD41,16%
Jean LASSALLE20,58%
Jacques CHEMINADE00,00%
François ASSELINEAU00,00%
Nombre d'inscrits420
Nombre de votants354
Taux de participation84,29%
Votes blancs (en % des votes exprimés)1,41%
Votes nuls (en % des votes exprimés)0,85%

Présidentielle 2017 à Hessenheim : les enjeux

Quel impétrant à l'Elysée choisiront les habitants de Hessenheim à l'occasion du premier tour de l'élection présidentielle le 23 avril prochain ? Evidemment, Hessenheim n'est pas Strasbourg, mais il n'en demeure pas moins que cette ville reste une terre électorale complexe dont l'analyse peut permettre de mieux éclairer le comportement des électeurs à l'échelle du Bas-Rhin. A gauche, Benoit Hamon a décroché l'investiture face à Manuel Valls le 29 janvier. On a recensé à cette occasion 128 votants à Hessenheim et dans les communes avoisinantes. Et les électeurs de gauche de Hessenheim et de ses environs se sont conformés à la tendance nationale en votant pour Benoit Hamon. Le Breton a en effet rassemblé 52,3% des 128 suffrages enregistrés lors du second tour. L'organisation des primaires de la gauche avait mis à disposition un bureau de vote pour 11 communes du Bas-Rhin (en comptant Hessenheim). A l'occasion du second tour de la primaire de la droite et du centre (27 novembre 2016), 127 personnes se sont rendus aux urnes pour contribuer à choisir le champion de la droite à Hessenheim et dans les alentours, selon la Haute autorité de la primaire. À Hessenheim et dans ses environs, comme au niveau national, François Fillon s'est imposé à droite dans son duel face à Alain Juppé lors du second tour de la primaire de la droite. Dans la ville du Bas-Rhin, le parlementaire sarthois a obtenu 74,6% des voix des sympathisants de droite qui se sont mobilisés pour le scrutin, contre 66,5% au niveau national. L'ancien locataire du Quai d'Orsay a récolté 25,4% des suffrages exprimés. Au niveau national, Alain Juppé a réalisé un score de 33,5%.

La participation aux primaires des deux grandes forces politiques laisse envisager un engouement plus fort concernant la droite pour le premier tour de l'élection présidentielle 2017. Cet examen reste toutefois à prendre avec beaucoup de prudence. D'abord parce que les Républicains et le Parti socialiste (ainsi leurs alliés respectifs) sont les seules forces à avoir organisé des primaires. En théorie, François Fillon peut espérer arriver en tête au résultat de la présidentielle à Hessenheim. L'opportunité à droite est d'autant plus forte que la division de la gauche fait du tort à la candidature de Benoit Hamon et profite à celles de Jean-Luc Mélenchon (France insoumise) et d'Emmanuel Macron. Pourtant, le Penelope gate pourrait porter préjudice au résultat du candidat de la droite. Les dégâts potentiels de la mise en examen des époux Fillon sur le futur comportement des électeurs de droite une fois dans l'isoloir restent donc plutôt difficiles à modéliser. A l'affût, Emmanuel Macron avec l'aide de François Bayrou arrivera-t-il à grignoter l'aile la plus à gauche de la droite dans la commune ? C'est bien cette peur d'une fuite des électeurs de droite qui incite l'ensemble des soutiens de François Fillon à multiplier les attaques contre Emmanuel Macron.

La popularité d'Emmanuel Macron dans les sondages complique encore l'équation à Hessenheim, tout comme le résultat de la présidentielle à Hilsenheim. Crédité en moyenne selon les sondages de plus de 20% d'intentions de vote, le candidat de "En Marche" ne s'est encore jamais soumis au choix des électeurs. Difficile, donc, de dire si sa popularité dans les sondages se traduira, au soir du premier tour, en bulletins dans les bureaux de vote. Et pourtant, Emmanuel Macron pourrait profiter du schisme à gauche et des affaires Fillon et Le Pen pour se frayer un chemin jusqu'au second tour. Autre inconnue de taille : quelle part des électeurs choisira un bulletin Front national ? Lors de la précédente élection présidentielle (2012), la fille de Jean-Marie Le Pen avait obtenu 22,9% des voix au premier tour dans cette ville. Un résultat plus qu'honorable dont il faudra tenir compte.

L'abstention arrivera-t-elle en tête du résultat de la présidentielle à Hessenheim ? Elle n'a pas de représentant politique, pas d'affiches de campagne et pourtant, l'abstention pourrait bien faire office de grande gagnante du premier tour de l'élection présidentielle. Jusqu'à présent, l'abstention a toujours été plus faible pour l'élection présidentielle que pour d'autres scrutins jugés moins impliquants avec une participation nationale avoisinant les 80% (86% à Hessenheim au premier tour de la précédente élection présidentielle de 2012). Et pourtant, le taux d'abstention n'a pas cessé d'élargir sa base de soutiens depuis les années 60. En 2002 déjà, la forte abstention avait favorisé l'accession du père de Marine Le Pen, Jean-Marie, au second tour de la présidentielle. Pour le premier tour de la présidentielle 2017, l'envie de ne pas profiter de leur droit constitutionnel à faire entendre leur voix pourrait séduire entre 35% et 32% des électeurs, selon respectivement l'Ifop et le Cevipof. Jusqu'à présent, le record d'abstention à une présidentielle avait culminé à 28,4% à l'occasion de la présidentielle 2002. L'abstention se révèle souvent être un refus du vote par défaut, alors que le vote de conviction ne joue que pour quelques candidats et que l'incertitude des électeurs est au plus haut. A en croire le Cevipof, 43% des électeurs se déclaraient toujours indécis fin mars sur le nom inscrit sur le bulletin qu'ils déposeront dans l'urne. L'ensemble des candidats cherche désormais à grappiller quelques points décisifs auprès de ces indécis.

Résultat élection présidentielle Hessenheim
© Montage Linternaute.com