Résultat de la présidentielle à la Montagne (44620) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à la Montagne

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
Jean-Luc MÉLENCHON1 28332,86%
Emmanuel MACRON1 08127,69%
Marine LE PEN50612,96%
François FILLON3809,73%
Benoît HAMON3378,63%
Nicolas DUPONT-AIGNAN1844,71%
Philippe POUTOU491,26%
Nathalie ARTHAUD350,90%
François ASSELINEAU240,61%
Jean LASSALLE200,51%
Jacques CHEMINADE50,13%
Nombre d'inscrits4 794
Nombre de votants3 999
Taux de participation83,42%
Votes blancs (en % des votes exprimés)1,85%
Votes nuls (en % des votes exprimés)0,53%

Présidentielle 2017 à la Montagne : les enjeux

Quel sera le résultat de l'élection présidentielle 2017 à la Montagne ? L'examen des plus récents scrutins dans de cette ville peut offrir quelques éléments de réponse, tout comme le résultat de la présidentielle à Saint-Herblain. Du côté de la gauche, Benoit Hamon a décroché l'investiture face à Manuel Valls lors du second tour de la primaire citoyenne le 29 janvier. 1027 votants ont été dénombrés à la Montagne et dans les communes voisines pour l'occasion. L'ancien frondeur socialiste a aussi conquis la confiance des sympathisants de la Montagne et de ses environs en devançant Manuel Valls avec 73,7% des voix contre 26,3% pour l'ancien conseiller régional d'Ile-de-France. L'organisation des primaires de la gauche avait mis à disposition un bureau de vote pour 6 communes de la Loire-Atlantique (en comptant La Montagne).

A l'occasion du second tour de la primaire de la droite et du centre, 455 personnes se sont rendus aux urnes pour contribuer à choisir le champion de la droite à la Montagne et dans les communes voisines, selon la Haute autorité de la primaire. À la Montagne et dans ses environs, comme au niveau national, François Fillon s'est imposé à droite dans son duel face à Alain Juppé lors du second tour de la primaire. Dans la ville de la Loire-Atlantique, l'ancien député de Sablé-sur-Sarthe a obtenu 60,6% des voix des sympathisants de droite qui se sont mobilisés pour le scrutin, contre 66,5% au niveau national. L'ancien ministre des Affaires étrangères de François Fillon a récolté 39,4% des suffrages. Au niveau national, Alain Juppé a réalisé un score de 33,5%.

Quelles déductions en retenir pour l'issue de la présidentielle ? Un rapide coup d'oeil aux taux de participation aux primaires de la gauche et de la droite laisse envisager un engouement plus massif pour la droite. Cette analyse demeure toutefois à prendre avec des pincettes. D'abord parce que hors les Républicains et le Parti socialiste, aucune force n'a organisé d'élection ouverte pour désigner son champion en amont de l'élection présidentielle. En théorie, François Fillon peut espérer arriver en tête au résultat de la présidentielle à la Montagne. Le candidat de la droite peut tirer avantage du fait que la division de la gauche compromet la candidature de Benoit Hamon et semble plutôt réussir à celles d'Emmanuel Macron et de Jean-Luc Mélenchon (ce dernier avait obtenu 19% lors du premier tour de l'élection présidentielle 2012 à la Montagne). Pourtant, l'affaire Fillon pourrait miner le candidat Les Républicains. Les conséquences de cette affaire sur le futur comportement des partisans de droite lors du premier tour restent plutôt difficiles à apprécier. A l'affût, Emmanuel Macron allié à François Bayrou arrivera-t-il à siphonner l'aile la plus à gauche de la droite dans la commune ? C'est bien ce souci de conserver son électorat qui pousse le camp Fillon à multiplier les attaques contre Emmanuel Macron.

Le cas Macron illustre parfaitement la difficulté à prédire l'issue du scrutin à la Montagne, tout comme le résultat de la présidentielle à Montbert. Attirés par des études d'opinion qui lui sont favorables, de nombreuses personnalités politiques de toutes obédiences politiques ont rejoint l'ancien banquier d'affaires. Mais les enquêtes d'opinion ne surestiment-ils pas son score potentiel au premier tour ? Il n'empêche qu'entre des Républicains plombés par les affaires et un PS dépassé par sa gauche, Emmanuel Macron a toutes les chances de faire une réalité du duel Le Pen-Macron au second tour. Enfin, quelle part des électeurs ira choisir un bulletin Front national ? Lors de l'élection présidentielle 2012, la candidate d'extrême droite avait obtenu 10,8% des suffrages au premier tour dans cette ville. Marine Le Pen pourrait capter une partie des voix des déçus de François Fillon.

Quelle part de l'électorat ne se rendra pas dans les bureaux de vote de la Montagne ? Peu importe quels candidats se qualifieront le 23 avril au soir, cette année, l'abstention a obtenu le statut de star des sondages sans avoir mené de véritable campagne. Traditionnellement, le scrutin présidentiel a toujours été à peu près épargné par l'abstention en France avec une participation à l'échelle du pays atteignant en général les 80% (86% à la Montagne au premier tour de la dernière présidentielle de 2012). Cependant, le désengagement électoral n'a pas cessé d'élargir sa base de soutiens depuis la fin des années 50. Et la désignation du président de la République n'échappe pas à cette tendance. Et en 2017, selon le Centre de recherches politiques de Sciences-Po (Cevipof), 32% des électeurs songeraient à ne pas mettre à profit leur droit constitutionnel à faire entendre leur voix. Jusqu'à présent, le record d'abstention à une présidentielle avait culminé à 28,4% à l'occasion de la présidentielle 2002. L'abstention annoncée se révèle être le corollaire d'une incertitude record. A en croire le Cevipof, 43% des électeurs se déclaraient encore indécis fin mars sur le bulletin qu'ils déposeront dans l'urne. Les onze prétendants à la magistrature suprême devront donc faire preuve de pédagogie pour réussir à convaincre ces incertains de leur accorder leur voix.

Résultat élection présidentielle La Montagne
© Montage Linternaute.com