Résultat de la présidentielle à la Salle (88470) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à la Salle

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
Marine LE PEN9938,08%
Emmanuel MACRON4416,92%
François FILLON4216,15%
Jean-Luc MÉLENCHON3814,62%
Benoît HAMON166,15%
Nicolas DUPONT-AIGNAN103,85%
Philippe POUTOU51,92%
Nathalie ARTHAUD31,15%
François ASSELINEAU31,15%
Jacques CHEMINADE00,00%
Jean LASSALLE00,00%
Nombre d'inscrits313
Nombre de votants265
Taux de participation84,66%
Votes blancs (en % des votes exprimés)0,38%
Votes nuls (en % des votes exprimés)1,51%

Présidentielle 2017 à la Salle : les enjeux

Quel prétendant à l'Elysée choisiront les 422 habitants à la Salle à l'occasion du résultat du premier tour de la présidentielle le 23 avril ? Bien sûr, La Salle n'est pas Saint-Dié-des-Vosges, mais il n'en demeure pas moins que ce bourg reste une terre électorale complexe dont l'observation peut permettre de mieux appréhender le comportement des électeurs à l'échelle des Vosges. A gauche, la primaire a désigné Benoit Hamon face à Manuel Valls le 29 janvier 2017. On a dénombré ce jour-là 92 participants à la Salle et dans les communes avoisinantes. L'élu de Trappes a aussi conquis la confiance des militants de la Salle et des communes voisines en devançant Manuel Valls avec 57,8% des voix contre 42,2% pour l'ancien ministre de l'Intérieur de Jean-Marc Ayrault. L'organisation des primaires citoyennes avait mis à disposition un bureau de vote pour 5 communes des Vosges dont La Salle. A l'occasion du second tour de la primaire de la droite et du centre (27 novembre 2016), 246 personnes se sont rendus aux urnes pour contribuer à choisir le champion de la droite à la Salle et dans les communes voisines, selon la Haute autorité de la primaire. À la Salle et dans ses environs, comme dans le reste de la France, François Fillon s'est imposé à droite dans son duel face à Alain Juppé lors du second tour de la primaire. Dans le bourg des Vosges, le parlementaire de la Sarthe a obtenu 74,8% des voix des sympathisants de droite qui se sont mobilisés pour le scrutin, contre 66,5% au niveau national. L'édile Les Républicains de Bordeaux a obtenu un score de 25,2% contre 33,5% au niveau national.

Quelles déductions en tirer pour le résultat de la présidentielle ? La participation aux primaires de la gauche et de la droite laisse envisager un engouement plus fort en faveur de la droite. Cette analyse est toutefois à prendre avec des pincettes. D'abord parce que les primaires de la gauche et de la droite sont déjà loin, et la campagne s'est révélée pour le moins chaotique pour la plupart des candidats. En théorie, François Fillon peut espérer arriver en tête au résultat de la présidentielle à la Salle. L'opportunité à droite est d'autant plus forte que la division de la gauche compromet la candidature de Benoit Hamon et semble plutôt réussir à celles d'Emmanuel Macron et de Jean-Luc Mélenchon (France insoumise). Pourtant, l'affaire Fillon pourrait affaiblir le candidat Les Républicains. Les dégâts potentiels de la mise en examen de François Fillon sur le futur comportement des électeurs de droite restent donc plutôt difficiles à anticiper. A l'affût, Emmanuel Macron avec le soutien de François Bayrou arrivera-t-il à grignoter l'aile la plus à gauche de la droite dans la commune ? C'est précisément pour cette raison que l'équipe de campagne de François Fillon a fait d'Emmanuel Macron la principale cible de ses attaques tout au long de la campagne. Le cas Emmanuel Macron illustre parfaitement la difficulté à prédire l'issue du scrutin à la Salle. La situation est à peu de choses près la même pour le résultat de la présidentielle à Sanchey. Crédité en moyenne selon les sondages de plus de 20% d'intentions de vote, l'ancien ministre de l'Economie ne s'est encore jamais soumis au choix des électeurs. Difficile, donc, de dire si sa popularité dans les sondages se traduira, le soir du premier tour, en suffrages dans les bureaux de vote. Il n'empêche : entre les Républicains plombés par les affaires et le PS menacé d'implosion, Emmanuel Macron peut tout à fait faire une réalité du face-à-face Le Pen-Macron au second tour. La candidate du Front national Marine Le Pen pourrait également réaliser un score non négligeable dans ce village. En 2012, la candidate d'extrême droite avait obtenu 29,0% des suffrages au premier tour dans ce village. Un résultat qui rend d'office Marine Le Pen incontournable pour le premier tour de la présidentielle.

L'abstention se taillera-t-elle la part du lion du résultat de la présidentielle à la Salle ? Jusqu'à présent, le scrutin présidentiel a toujours été roi en France : en moyenne, une élection présidentielle génère un taux de participation d'environ 80% sur l'ensemble de l'Hexagone. À la Salle, 85% des électeurs se sont déplacés dans un bureau de vote pour la dernière présidentielle. Et pourtant, le désengagement électoral continue d'élargir sa base de soutiens depuis le début de la cinquième République. En 2012, l'abstention d'une partie de l'électorat de droite avait déjà privé Nicolas Sarkozy d'un second mandat. Cette année, l'envie de se désengager du vote pourrait séduire 32% des électeurs, selon le Cevipof. L'abstention s'avère souvent être un refus du vote par défaut, alors que le vote de conviction ne joue que pour quelques candidats et que l'incertitude des électeurs est au plus haut. D'après le Cevipof, 43% des électeurs se déclaraient encore indécis fin mars sur le nom inscrit sur le bulletin qu'ils déposeront dans l'urne.

Résultat élection présidentielle La Salle
© Montage Linternaute.com