Résultat de la présidentielle aux Peintures (33230) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 aux Peintures

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
Marine LE PEN34538,98%
Emmanuel MACRON16718,87%
Jean-Luc MÉLENCHON15417,40%
François FILLON10712,09%
Benoît HAMON424,75%
Nicolas DUPONT-AIGNAN313,50%
Jean LASSALLE171,92%
Philippe POUTOU91,02%
François ASSELINEAU70,79%
Nathalie ARTHAUD40,45%
Jacques CHEMINADE20,23%
Nombre d'inscrits1 119
Nombre de votants909
Taux de participation81,23%
Votes blancs (en % des votes exprimés)2,31%
Votes nuls (en % des votes exprimés)0,33%

Présidentielle 2017 aux Peintures : les enjeux

Tout comme partout en France, les électeurs résidant aux Peintures seront amenés à élire le prochain locataire du palais de l'Elysée. Quel sera leur choix concernant le résultat de l'élection présidentielle ? Même si cette ville de 1592 âmes a peu de chances d'influer sur l'issue de l'éléction autant que Bordeaux, l'analyse des pratiques électorales dans la commune reste intéressante au niveau de la Gironde. A gauche lors du second tour, la primaire citoyenne a désigné Benoit Hamon face à Manuel Valls le 29 janvier. Quelque 417 votants ont été dénombrés aux Peintures et dans les communes avoisinantes pour l'occasion. Les électeurs ont rompu avec la tendance nationale en préférant Manuel Valls à Benoit Hamon. Celui qui fut un bref ministre de l'Education ne comptabilise que 49,8% des voix aux Peintures et ses environs lors du second tour contre 50,2% pour Manuel Valls. L'organisation des primaires de la gauche avait mis à disposition un bureau de vote pour 6 communes de la Gironde (dont Les Peintures). Alain Juppé n'a pas eu de chance au niveau national. Pourtant, aux Peintures et dans ses environs, l'édile LR de Bordeaux a remporté facilement la bataille locale face à François Fillon. Alors que ce dernier a décroché une victoire claire à l'échelle du pays avec 66,5% des voix, Alain Juppé a en effet rassemblé 55,3% des voix des participants de la primaire dans cette ville de la Gironde et dans ses environs. A droite, 798 sympathisants s'étaient mobilisés en novembre dernier aux Peintures et dans les communes alentour pour contribuer à désigner le candidat de la droite et du centre à l'élection présidentielle lors du second tour de la primaire (27 novembre dernier).

Quelles hypothèses en tirer pour le résultat de l'élection présidentielle ? Un rapide coup d'oeil aux taux de participation aux primaires de la droite et de la gauche laisse entrevoir une dynamique plus forte à droite. Cet examen reste cependant à prendre avec des pincettes. D'abord parce que beaucoup d'eau a déjà coulé sous les ponts depuis les primaires. Et depuis, le moins que l'on puisse dire est que la campagne n'a pas été de tout repos pour les principaux candidats. En théorie, François Fillon peut espérer arriver en tête au résultat de la présidentielle aux Peintures. L'opportunité à droite est d'autant plus forte que la recomposition à gauche nuit à la candidature de Benoit Hamon et semble plutôt réussir à celles de Jean-Luc Mélenchon (France insoumise) et d'Emmanuel Macron.

Mais le Penelopegate pourrait être préjudiciable au score du candidat Les Républicains. Les effets de cette affaire sur le comportement à venir des partisans de droite une fois dans l'isoloir restent très difficiles à estimer. De plus, François Fillon n'est pas celui qui est arrivé en tête du deuxième tour de la primaire de la droite aux Peintures. Il n'est donc pas à exclure qu'une partie des soutiens d'Alain Juppé, échaudée par les déboires judiciaires de François Fillon, se tourne vers Emmanuel Macron. Un report d'une partie des voix des électeurs de la droite vers Emmanuel Macron pourrait créer la surprise lors du premier tour de l'élection présidentielle. C'est précisément pour cette raison que l'ensemble des soutiens de François Fillon a fait d'Emmanuel Macron la principale cible de ses attaques. La popularité d'Emmanuel Macron dans les sondages complique encore l'équation aux Peintures, tout comme le résultat de la présidentielle à Pellegrue. Attirés par des études d'opinion qui lui sont favorables, de nombreuses personnalités politiques de toutes obédiences politiques ont rejoint les rangs de ses partisans. Mais les sondeurs ne surestiment-ils pas son score potentiel au premier tour ? Et pourtant, Emmanuel Macron pourrait profiter des affaires Fillon et Le Pen et du schisme à gauche pour se frayer un chemin jusqu'au second tour. Quid de Marine Le Pen ? La candidate de la France "Bleu Marine" a également ses chances de réaliser une percée aux Peintures. Lors de la dernière présidentielle (2012), l'ancienne conseillère municipale d'Hénin-Beaumont avait réalisé un score de 27,0% au premier tour dans cette ville. Un résultat qui rend d'ores et déjà Marine Le Pen incontournable pour le premier tour de la présidentielle.

Quelle part de l'électorat n'ira pas dans les bureaux de vote des Peintures ? Elle n'a même pas eu besoin d'obtenir les 500 paraphes d'élus nécessaires pour se présenter dans la course à l'Elysée et pourtant, le 23 avril c'est certainement l'abstention qui arrivera en première place. Traditionnellement, et malgré une abstention croissante, les scrutins présidentiels sont restés ceux qui mobilisent le plus d'électeurs (près de 80% de participation). Cependant, le désengagement électoral est bien en augmentation depuis les débuts de la cinquième République. Et cette année, la tentation de se désengager du vote pourrait gagner entre 35% et 32% des électeurs, selon respectivement l'Ifop et le Cevipof. Jusqu'à présent, le record d'abstention à une présidentielle avait culminé à 28,4% à l'occasion de la présidentielle 2002. L'abstention résulte fréquemment d'un refus du vote par défaut, alors que le vote de conviction ne joue que pour quelques candidats et que l'incertitude des électeurs est au plus haut. A 8 jours du premier tour, 32% de Français balancent encore entre plusieurs candidats, à en croire une enquête d'opinion réalisée par Odoxa.

Résultat élection présidentielle Les Peintures
© Montage Linternaute.com