Résultat de la présidentielle aux Salles-de-Castillon (33350) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 aux Salles-de-Castillon

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
Marine LE PEN7636,71%
François FILLON4320,77%
Emmanuel MACRON3617,39%
Jean-Luc MÉLENCHON3114,98%
Jean LASSALLE73,38%
Nicolas DUPONT-AIGNAN52,42%
Benoît HAMON41,93%
François ASSELINEAU31,45%
Philippe POUTOU20,97%
Nathalie ARTHAUD00,00%
Jacques CHEMINADE00,00%
Nombre d'inscrits284
Nombre de votants210
Taux de participation73,94%
Votes blancs (en % des votes exprimés)0,00%
Votes nuls (en % des votes exprimés)1,43%

Présidentielle 2017 aux Salles-de-Castillon : les enjeux

Le 23 avril prochain, les habitants des Salles-de-Castillon seront amenés à élire le nouveau président de la République. Qui éliront-ils ? La question reste ouverte bien que ce bourg de 393 âmes ne compte pas autant d'habitants que Pessac-sur-Dordogne. A gauche, la primaire a désigné Benoit Hamon face à Manuel Valls le 29 janvier 2017. On a recensé à cette occasion 282 participants aux Salles-de-Castillon et dans les communes avoisinantes. L'ancien frondeur a aussi gagné la confiance des militants des Salles-de-Castillon et de ses environs en devançant Manuel Valls avec 54,0% des voix. L'organisation des primaires de la gauche avait mis à disposition un bureau de vote pour 15 communes de la Gironde, la commune des Salles-de-Castillon incluse. Alain Juppé n'a pas gagné la course à l'investiture à droite. Mais aux Salles-de-Castillon et dans ses environs, le défenseur de "l'identité heureuse" a remporté sa bataille face à François Fillon. Alors que ce dernier a obtenu une franche victoire au niveau national avec 66,5% des voix, Alain Juppé a en effet rassemblé 58,6% des voix des participants de la primaire dans ce bourg de la Gironde et dans ses environs. A l'occasion du second tour de la primaire de la droite et du centre (27 novembre 2016), 471 personnes se sont rendus aux urnes pour contribuer à choisir le champion de la droite aux Salles-de-Castillon et dans les communes alentour, selon la Haute autorité de la primaire.

La participation aux primaires des deux grandes forces politiques laisse dès lors présager une dynamique plus forte en faveur de la droite pour la présidentielle 2017 aux Salles-de-Castillon. Cet examen est cependant à nuancer. D'abord parce que les primaires sont déjà loin, et la campagne s'est révélée pour le moins tumultueuse pour de nombreux candidats. En principe, François Fillon peut espérer arriver en tête au résultat de la présidentielle aux Salles-de-Castillon. Le candidat de la droite peut tirer avantage du fait que la division de la gauche défavorise la candidature Hamon et semble plutôt réussir à celles d'Emmanuel Macron et de Jean-Luc Mélenchon (France insoumise). Mais le "Penelope Gate" pourrait porter préjudice au score du candidat de la droite. Les effets de la mise en examen des époux Fillon sur le futur comportement des électeurs de droite une fois dans l'isoloir restent donc plutôt difficiles à estimer. Surtout, François Fillon n'est pas le candidat qui est arrivé en tête du second tour de la primaire de la droite aux Salles-de-Castillon. Il n'est donc pas à exclure qu'une partie des militants d'Alain Juppé, échaudée par les déboires judiciaires de François Fillon, reporte ses voix au profit d'Emmanuel Macron. Un report des voix des électeurs de la droite et du centre vers Emmanuel Macron est loin d'être exclu lors du premier tour de l'élection présidentielle. C'est précisément pour cette raison que l'équipe de campagne de François Fillon a fait d'Emmanuel Macron la première cible de ses attaques. Le cas Emmanuel Macron illustre parfaitement la difficulté à prédire l'issue du scrutin aux Salles-de-Castillon. La situation est à peu de choses près la même pour le résultat de la présidentielle à Samonac. Crédité en moyenne selon les sondages de plus d'une intention de vote sur cinq, l'ancien ministre de l'Economie n'a encore jamais remis son destin politique aux mains des électeurs. Difficile, donc, de dire si sa popularité dans les sondages se traduira, au soir du premier tour, en bulletins dans les bureaux de vote. Et pourtant, Emmanuel Macron pourrait bien profiter de la recomposition en cours de la gauche et des affaires Fillon et Le Pen à droite pour se frayer un chemin jusqu'au second tour. Autre inconnue : quelle part des électeurs se rendra dans un bureau de vote pour déposer dans l'urne un bulletin Front national ? En 2012, la députée européenne avait réalisé un score de 28,2% au premier tour dans cette localité. Un résultat plus qu'honorable avec lequel les autres partis devront composer.

Quel sera l'impact de l'abstention sur le résultat de la présidentielle aux Salles-de-Castillon ? Traditionnellement, le scrutin présidentiel a toujours été à peu près préservé de l'abstention en France (près de 80% de participation). Cependant, le taux d'abstention est bien en augmentation depuis la fin des années 50. Et le choix du président de la République ne fait plus exception. Cette année au premier tour, la tentation de se désengager du vote pourrait gagner 32% des électeurs, selon le Cevipof. L'abstention annoncée se révèle être le corollaire d'une indécision record. D'après le Cevipof, 43% des électeurs se déclaraient toujours indécis fin mars sur le nom inscrit sur le bulletin qu'ils déposeront dans l'urne. Les onze prétendants à la magistrature suprême devront donc déployer beaucoup d'efforts pour arriver à convaincre ces indécis de leur accorder leur voix.

Résultat élection présidentielle Les Salles-de-Castillon
© Montage Linternaute.com