Résultat de la présidentielle à Ludon-Médoc (33290) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à Ludon-Médoc

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
Emmanuel MACRON75126,27%
Jean-Luc MÉLENCHON65522,91%
Marine LE PEN59420,78%
François FILLON34512,07%
Benoît HAMON2067,21%
Nicolas DUPONT-AIGNAN1384,83%
Philippe POUTOU632,20%
Jean LASSALLE612,13%
François ASSELINEAU250,87%
Nathalie ARTHAUD140,49%
Jacques CHEMINADE70,24%
Nombre d'inscrits3 502
Nombre de votants2 943
Taux de participation84,04%
Votes blancs (en % des votes exprimés)2,11%
Votes nuls (en % des votes exprimés)0,75%

Présidentielle 2017 à Ludon-Médoc : les enjeux

Quel candidat choisiront les 4 432 habitants à Ludon-Médoc à l'occasion du premier tour de la présidentielle (23 avril 2017) ? La question reste posée même si cette ville de 4432 personnes ne compte pas autant d'habitants que Mérignac. A gauche, la primaire citoyenne a désigné Benoit Hamon face à Manuel Valls le 29 janvier. Quelque 316 votants ont été recensés à Ludon-Médoc et dans les communes voisines à cette occasion. L'élu de Trappes a, de la même façon, conquis la confiance des électeurs de Ludon-Médoc et des communes alentour en devançant Manuel Valls avec 66,8% des voix. L'organisation des primaires avait mis à disposition un bureau de vote pour 2 communes de la Gironde en comptant Ludon-Médoc. Alain Juppé n'a peut-être pas réussi à convaincre le peuple de droite au niveau national. Mais à Ludon-Médoc et dans ses environs, le défenseur de "l'identité heureuse" a remporté aisément sa bataille locale face à François Fillon. Alors que ce dernier a décroché une victoire indéniable au niveau national avec 66,5% des voix, Alain Juppé a tout de même rassemblé 66,1% des voix des participants de la primaire dans cette ville de la Gironde et dans ses alentours. A l'occasion du second tour de la primaire de la droite et du centre (27 novembre dernier), 499 personnes se sont rendus aux urnes pour contribuer à choisir le champion de la droite à Ludon-Médoc et dans les alentours, selon la Haute autorité de la primaire.

La comparaison de la participation aux primaires de la droite et de la gauche laisse dès lors envisager un engouement plus massif pour la droite concernant l'issue de la présidentielle. Cet examen demeure cependant fragile. En effet, hors les Républicains et le Parti socialiste (et leurs alliés respectifs), aucune formation politique n'a organisé d'élection ouverte pour désigner son champion en amont de l'élection présidentielle. En théorie, François Fillon peut espérer arriver en tête au résultat de la présidentielle à Ludon-Médoc. L'opportunité à droite est d'autant plus forte que le schisme à gauche affaibli la candidature de Benoit Hamon et profite à celles de Jean-Luc Mélenchon (France insoumise) et d'Emmanuel Macron.

Pourtant, le Penelope gate pourrait affaiblir le candidat de la droite. Les conséquences de la mise en examen de François Fillon sur le futur comportement des électeurs de droite restent donc plutôt difficiles à apprécier. Surtout, François Fillon n'est pas celui qui est arrivé en tête du deuxième tour de la primaire de la droite à Ludon-Médoc. Il n'est donc pas à exclure qu'une partie des militants d'Alain Juppé, échaudée par les déboires judiciaires de François Fillon, se tourne vers Emmanuel Macron. Un report d'une partie des voix des électeurs de la droite vers Emmanuel Macron est loin d'être exclu lors du premier tour de l'élection présidentielle. C'est précisément pour cette raison que l'ensemble des soutiens de François Fillon a fait d'Emmanuel Macron la première cible de ses attaques durant la campagne.

Le cas Emmanuel Macron illustre parfaitement la difficulté à prédire l'issue du scrutin à Ludon-Médoc. La situation est à peu de choses près la même pour le résultat de la présidentielle à Lugaignac. L'inexpérience électorale de l'ancien ministre de l'Economie pose la question de l'efficacité du redressement de sa cote de popularité dans les sondages. Il n'empêche qu'entre les Républicains plombés par les affaires et un Parti socialiste menacé d'implosion, Emmanuel Macron peut tout à fait concrétiser le face-à-face tant attendu Macron-Le Pen au second tour. Enfin, quelle part des électeurs ira déposer dans l'urne un bulletin Marine Le Pen ? Lors de la présidentielle 2012, la députée européenne avait obtenu 17,8% des suffrages au premier tour dans cette localité. Dans l'optique d'un duel Macron-Le Pen au second tour, la victoire d'Emmanuel Macron serait envisageable grâce au report des voix de gauche.

Quelle part de l'électorat n'ira pas dans son bureau de vote à Ludon-Médoc ? Traditionnellement, le scrutin présidentiel a toujours été à peu près épargné par l'abstention en France : en moyenne, une élection présidentielle génère un taux de participation d'environ 80% à l'échelle du pays. À Ludon-Médoc, 86% des détenteurs de carte d'électeur se sont rendus dans un bureau de vote pour la dernière présidentielle. Cependant, le désintérêt électoral est bien en augmentation depuis 1958. En 2012, l'abstention d'une partie des électeurs de droite avait déjà privé Nicolas Sarkozy d'un second mandat. Et cette année au premier tour, entre 32% et 35% des électeurs envisageraient de ne pas prendre part au vote, selon respectivement le Centre de recherches politiques de Sciences-Po (Cevipof) et l'Ifop. Jusqu'à présent, le record d'abstention à une présidentielle avait culminé à 28,4% à l'occasion de la présidentielle 2002. Si les absents des bureaux de vote s'annoncent nombreux, c'est en grande partie parce que le nombre des indécis promet d'être, lui aussi, très élevé. A 8 jours du premier tour, 32% de Français hésitent toujours entre plusieurs candidats, d'après une enquête d'opinion réalisée par Odoxa.

Résultat élection présidentielle Ludon-Médoc
© Montage Linternaute.com