Résultat de la présidentielle à Malakoff (92240) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à Malakoff

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
Jean-Luc MÉLENCHON4 91632,82%
Emmanuel MACRON4 34829,03%
François FILLON1 71611,46%
Benoît HAMON1 65011,02%
Marine LE PEN1 4249,51%
Nicolas DUPONT-AIGNAN3932,62%
François ASSELINEAU1671,11%
Philippe POUTOU1521,01%
Jean LASSALLE1110,74%
Nathalie ARTHAUD680,45%
Jacques CHEMINADE340,23%
Nombre d'inscrits18 434
Nombre de votants15 248
Taux de participation82,72%
Votes blancs (en % des votes exprimés)1,32%
Votes nuls (en % des votes exprimés)0,44%

Présidentielle 2017 à Malakoff : les enjeux

Quelle sera l'issue de l'élection présidentielle à Malakoff ? Les derniers scrutins permettent d'ores et déjà de formuler quelques hypothèses. A gauche lors du second tour, la primaire a désigné Benoit Hamon face à Manuel Valls le 29 janvier 2017. Quelque 1918 participants ont été recensés à Malakoff ce jour-là. Et les électeurs de gauche de Malakoff ont suivi la tendance nationale. L'ancien ministre de l'Economie sociale et solidaire de Jean-Marc Ayrault a en effet amassé 69,3% des quelques 1 918 suffrages enregistrés lors du second tour de scrutin. Pour l'occasion, 3 bureaux de vote avaient été ouverts pour permettre aux militants et sympathisants de Malakoff de faire entendre leur voix en amont de l'élection présidentielle.

A l'occasion du second tour de la primaire de la droite et du centre (27 novembre dernier), 1 586 personnes se sont rendus aux urnes pour contribuer à choisir le champion de la droite, selon la Haute autorité de la primaire. Alain Juppé n'a pas gagné la course à l'investiture à droite, mais à Malakoff, celui qui fut le premier lieutenant de Jacques Chirac a remporté une bataille face à François Fillon. Alors que ce dernier a obtenu une nette victoire à l'échelle du pays avec 66,5% des suffrages, Alain Juppé a tout de même rassemblé 60,2% des voix des participants de la primaire dans cette ville des Hauts-de-Seine.

Quelles déductions en retenir pour le dénouement de la présidentielle ? La comparaison de la participation aux primaires de la droite et de la gauche laisse entrevoir un engouement plus fort pour la gauche. Cet examen demeure toutefois à prendre avec énormément de réserve. D'abord parce que beaucoup d'eau a déjà coulé sous les ponts depuis les primaires. Et depuis, le moins que l'on puisse dire est que la campagne n'a pas été de tout repos pour les principaux candidats. A première vue, Benoit Hamon pourrait espérer profiter de la meilleure dynamique à gauche. Et les conséquences politico-médiatiques du Penelopegate pourraient encore creuser l'écart au profit des candidats de gauche dans cette agglomération. Mais la campagne du candidat PS peine à obtenir un écho favorable et les instituts de sondage ne cessent de revoir sa popularité à la baisse. Plutôt que le candidat socialiste, les sympathisants de gauche pourraient bien opter pour le candidat de la France insoumise, Jean-Luc Mélenchon. Ce dernier aurait alors une carte à jouer à Malakoff. Pour rappel, Jean-Luc Mélenchon avait réalisé un score de 23% lors du premier tour de l'élection présidentielle 2012. Emmanuel Macron pourrait également créer la surprise en recueillant une partie des voix d'électeurs socialistes tentés par un programme plus libéral. Nombre de figures nationales du Parti socialiste ont déjà apporté leur soutien au candidat de "En Marche".

La popularité d'Emmanuel Macron dans les sondages renforce encore la difficulté à prédire l'issue du premier tour à Malakoff, tout comme le résultat de la présidentielle à Marnes-la-Coquette. L'ancien banquier de la Banque Rotschild engrange les soutiens politiques issus de la gauche et de la droite. Mais les Français accepteront-ils d'envoyer au second tour celui qui n'est encore que le candidat des sondages ? Il n'empêche qu'entre des Républicains plombés par les affaires et le PS dépassé par sa gauche, Emmanuel Macron peut tout à fait concrétiser le duel attendu Macron-Le Pen au second tour. Marine Le Pen pourrait également réaliser un score non négligeable dans cette agglomération. En 2012, l'ancienne conseillère régionale des Hauts-de-France avait réalisé un score de 9,8% au premier tour dans cette agglomération. Marine Le Pen pourrait en 2017 venir grignoter une part des voix des électeurs désenchantés de François Fillon.

L'abstention atteindra-t-elle un niveau record à l'occasion du résultat de la présidentielle à Malakoff ? Elle n'organise ni débats, ni meetings mais l'abstention devrait truster la première place le 23 avril au soir. Traditionnellement, le scrutin présidentiel a toujours été roi en matière de participation en France avec une participation nationale atteignant les 80% (78% à Malakoff au premier tour de la dernière présidentielle). Et pourtant, le désintérêt électoral est bien en augmentation depuis le début de la cinquième République. Et en 2017, entre 32% et 35% des électeurs envisageraient de déserter les bureaux de vote, selon respectivement le Cevipof et l'Ifop. Jusqu'à présent, le record d'abstention à une présidentielle avait culminé à 28,4% à l'occasion de la présidentielle 2002. L'abstention annoncée se révèle être le corollaire d'une incertitude record. A en croire le Cevipof, 43% des électeurs se déclaraient encore indécis fin mars sur le nom inscrit sur le bulletin qu'ils déposeront dans l'urne.

Résultat élection présidentielle Malakoff
© Montage Linternaute.com