Résultat de la présidentielle à Marignac (82500) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à Marignac

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
Emmanuel MACRON2125,00%
Jean-Luc MÉLENCHON2023,81%
François FILLON1517,86%
Marine LE PEN1315,48%
Nicolas DUPONT-AIGNAN44,76%
Philippe POUTOU44,76%
Benoît HAMON44,76%
Jean LASSALLE33,57%
François ASSELINEAU00,00%
Nathalie ARTHAUD00,00%
Jacques CHEMINADE00,00%
Nombre d'inscrits106
Nombre de votants84
Taux de participation79,25%
Votes blancs (en % des votes exprimés)0,00%
Votes nuls (en % des votes exprimés)0,00%

Présidentielle 2017 à Marignac : les enjeux

Le 23 avril prochain, les habitants de Marignac seront appelés à élire le nouveau président de la République. Quel candidat éliront-ils ? La question reste posée bien que cette localité de 116 âmes ne compte pas autant d'électeurs que Castelsarrasin. A gauche, Benoit Hamon a décroché l'investiture face à Manuel Valls le 29 janvier. On a recensé ce jour-là quelque 198 votants à Marignac et dans les communes voisines. L'ancien ministre de l'Economie sociale et solidaire de Jean-Marc Ayrault a aussi gagné la confiance des sympathisants de Marignac et des communes voisines en devançant Manuel Valls avec 51,3% des voix contre 48,7% pour l'ex-premier flic de France. L'organisation des primaires de la gauche avait mis à disposition un bureau de vote pour 18 communes du Tarn-et-Garonne dont Marignac.

A l'occasion du second tour de la primaire de la droite et du centre (27 novembre 2016), 317 personnes se sont rendus aux urnes pour contribuer à choisir le champion de la droite à Marignac et dans les communes voisines, selon la Haute autorité de la primaire. À Marignac et dans ses environs, comme dans le reste de la France, François Fillon s'est imposé à droite dans son duel face à Alain Juppé lors du second tour de la primaire. Dans la localité du Tarn-et-Garonne, le parlementaire de la Sarthe a obtenu 73,5% des voix des sympathisants de droite qui se sont mobilisés pour le scrutin, contre 66,5% au niveau national. Le promotteur de "l'identité heureuse" a récolté 26,5% des suffrages exprimés. Au niveau national, Alain Juppé a réalisé un score de 33,5%.

La comparaison de la participation aux primaires des deux grandes forces politiques laisse dès lors entrevoir un engouement plus massif concernant la droite en ce qui concerne le résultat de la présidentielle. Cet examen reste cependant fragile. En effet, excepté le Parti socialiste et les Républicains (et leurs alliés respectifs), aucun parti n'a organisé d'élection ouverte pour désigner son champion en amont de l'élection présidentielle. En principe, François Fillon peut espérer arriver en tête au résultat de la présidentielle à Marignac. Le candidat de la droite peut tirer avantage du fait que la division de la gauche affaibli la candidature de Benoit Hamon au profit de celles d'Emmanuel Macron et de Jean-Luc Mélenchon (France insoumise).

Pourtant, le Penelopegate pourrait miner le candidat de la droite. Les effets de la mise en examen des époux Fillon sur le futur comportement des partisans de droite une fois dans l'isoloir restent plutôt difficiles à anticiper. A l'affût, Emmanuel Macron avec le soutien de François Bayrou arrivera-t-il à grignoter les tenants de la droite sociale dans la commune ? C'est précisément pour cette raison que l'équipe de campagne de François Fillon a fait d'Emmanuel Macron la principale cible de ses attaques au cours de la campagne.

Le cas Macron illustre parfaitement la difficulté à prédire l'issue du scrutin à Marignac. La situation est à peu de choses près la même pour le résultat de la présidentielle à Marsac. Crédité en moyenne selon les sondages de plus d'une intention de vote sur cinq, l'ancien secrétaire général adjoint de l'Elysée sous François Hollande ne s'est encore jamais soumis au choix des urnes. Difficile, donc, de dire si sa popularité dans les sondages se traduira, au soir du premier tour, en suffrages dans les bureaux de vote. Il n'empêche : entre un PS dépassé par sa gauche et des Républicains plombés par les affaires, Emmanuel Macron a toutes les chances de concrétiser le duel Le Pen-Macron au second tour. La candidate du Front national Marine Le Pen pourrait également réaliser un score non négligeable dans cette localité. Il y a cinq ans, l'ancienne conseillère municipale d'Hénin-Beaumont avait réalisé un score de 19,7% au premier tour dans cette localité. Marine Le Pen pourrait séduire les électeurs désabusés de François Fillon.

Quel sera l'impact de l'abstention sur le résultat de la présidentielle à Marignac ? Elle n'a pas eu besoin d'obtenir les 500 signatures d'élus requises pour prendre part à la course à l'Elysée et pourtant, le 23 avril, au soir du premier tour, c'est sûrement elle qui arrivera en première place. Jusqu'à présent, la course à l'Elysée a toujours été le scrutin le plus mobilisateur : en moyenne, une élection présidentielle génère un taux de participation d'environ 80% dans l'Hexagone. À Marignac, 86% des détenteurs de carte d'électeur se sont rendus dans un bureau de vote pour la précédente élection présidentielle de 2012. Cependant, le désengagement électoral continue d'élargir sa base de soutiens depuis les années 1960. Et le choix du président de la République n'échappe plus à la tendance. Et en 2017, selon le Cevipof, 32% des électeurs songeraient à ne pas accomplir leur devoir de citoyen. Jusqu'à présent, le record d'abstention à une présidentielle avait culminé à 28,4% à l'occasion de la présidentielle 2002. L'abstention résulte fréquemment d'un refus du vote par défaut, alors que le vote de conviction ne joue que pour quelques candidats et que l'incertitude des électeurs est au plus haut. A en croire le Cevipof, 43% des électeurs se déclaraient encore indécis fin mars sur le nom inscrit sur le bulletin qu'ils déposeront dans l'urne. Les onze prétendants à l'Elysée devront donc faire preuve de beaucoup de pédagogie pour arriver à convaincre ces incertains de leur accorder leur vote.

Résultat élection présidentielle Marignac
© Montage Linternaute.com