Résultat de la présidentielle à Maron (54230) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à Maron

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
Emmanuel MACRON13425,33%
Jean-Luc MÉLENCHON11922,50%
Marine LE PEN11421,55%
François FILLON6712,67%
Benoît HAMON5710,78%
Nicolas DUPONT-AIGNAN234,35%
Philippe POUTOU81,51%
Nathalie ARTHAUD30,57%
Jean LASSALLE30,57%
François ASSELINEAU10,19%
Jacques CHEMINADE00,00%
Nombre d'inscrits695
Nombre de votants545
Taux de participation78,42%
Votes blancs (en % des votes exprimés)2,39%
Votes nuls (en % des votes exprimés)0,55%

Présidentielle 2017 à Maron : les enjeux

Tout comme partout en France, les électeurs résidant à Maron seront amenés à choisir le futur président de la République. Qui éliront-ils ? Même si cette commune de 868 âmes a peu de chances d'influencer l'issue de l'éléction autant que Lunéville, l'analyse des pratiques électorales dans la commune reste intéressante au niveau de la Meurthe-et-Moselle. A gauche, Benoit Hamon a décroché l'investiture socialiste face à Manuel Valls le 29 janvier 2017. On a recensé pour l'occasion 178 participants à Maron et dans les communes avoisinantes. L'ancien leader de la gauche du Parti socialiste a également gagné la confiance des sympathisants de Maron et des communes alentour en devançant Manuel Valls avec 60,2% des voix. L'organisation des primaires citoyennes avait mis à disposition un bureau de vote pour 2 communes de la Meurthe-et-Moselle en comptant Maron.

Du côté de la droite, 525 sympathisants s'étaient mobilisés en novembre dernier à Maron et dans les communes alentour pour contribuer à désigner leur candidat à l'élection présidentielle lors du second tour de la primaire (27 novembre dernier). À Maron et dans ses environs, comme dans le reste de la France, François Fillon s'est imposé à droite dans son duel face à Alain Juppé lors du second tour de la primaire. Dans la commune de la Meurthe-et-Moselle, le Sarthois a obtenu 72,9% des voix des sympathisants de droite qui se sont mobilisés pour le scrutin, contre 66,5% au niveau national. L'ancien ministre des Affaires étrangères de Nicolas Sarkozy a, lui, obtenu un score de 27,1%.

Quelles déductions en retenir pour le dénouement de l'élection présidentielle ? Un rapide coup d'oeil aux taux de participation aux primaires de la droite et de la gauche laisse entrevoir une dynamique plus importante pour la gauche. Cette analyse demeure néanmoins fragile. D'abord parce que beaucoup d'eau a déjà coulé sous les ponts depuis les primaires. Et depuis, le moins que l'on puisse dire est que la campagne n'a pas été de tout repos pour les principaux candidats. A première vue, Benoit Hamon pourrait espérer profiter de la meilleure dynamique à gauche. Et les retombées politiques de l'affaire Fillon pourraient encore accentuer l'écart au profit de la gauche dans cette ville. Mais la campagne du candidat PS peine à obtenir un écho favorable et les sondages ne l'imaginent pas passer le premier tour. Plutôt que le candidat du PS, les sympathisants de gauche pourraient bien se tourner vers Jean-Luc Mélenchon. Ce dernier aurait alors une carte à jouer à Maron. Pour rappel, Jean-Luc Mélenchon avait réalisé un score de 11% lors du premier tour de l'élection présidentielle 2012. Un ralliement à Emmanuel Macron d'une partie des militants effrayés par un virage trop à gauche n'est pas non plus à exclure. Nombre de caciques du Parti socialiste ont déjà apporté leur soutien au candidat de "En Marche". Le cas Macron illustre parfaitement la difficulté à prédire l'issue du scrutin à Maron. La situation est à peu de choses près la même pour le résultat de la présidentielle à Mars-la-Tour. L'ancien secrétaire général adjoint de l'Elysée sous François Hollande n'a en effet jamais participé à une élection. Or faire figure de candidat des sondages ne fait pas pour autant de lui le vainqueur de l'élection présidentielle. Et pourtant, Emmanuel Macron pourrait bien profiter de la recomposition de la gauche et des affaires Le Pen et Fillon à droite pour tracer son chemin jusqu'au second tour. Quid de Marine Le Pen ? La candidate d'extrême droite a également ses chances de réaliser une percée à Maron. Lors de l'élection présidentielle 2012, la fille de Jean-Marie Le Pen avait réalisé un score de 19,8% au premier tour dans cette ville. Dans l'optique d'un duel Le Pen-Macron au second tour, la victoire d'Emmanuel Macron serait envisageable grâce au report des voix de gauche.

Quelle part de l'électorat délaissera son bureau de vote à Maron ? Traditionnellement, le scrutin présidentiel a toujours été à peu près préservé de l'abstention en France (près de 80% de participation). Cependant, le désengagement électoral est bien en augmentation depuis les années 60. Et le choix du locataire de l'Elysée n'échappe pas à cette tendance. Et pour le premier tour de la présidentielle 2017, la tentation de déserter les bureaux de vote pourrait séduire entre 32% et 35% des électeurs, selon respectivement le Cevipof et l'Ifop. L'abstention se révèle souvent être un refus du vote par défaut, alors que le vote de conviction ne joue que pour quelques candidats et que l'incertitude des électeurs est au plus haut. A 8 jours du premier tour, 32% de Français hésitent encore entre plusieurs candidats, à en croire une enquête d'opinion réalisée par Odoxa.

Résultat élection présidentielle Maron
© Montage Linternaute.com