Résultat de la présidentielle à Mittelhausbergen (67206) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à Mittelhausbergen

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
François FILLON46737,24%
Emmanuel MACRON37029,51%
Marine LE PEN16313,00%
Jean-Luc MÉLENCHON1179,33%
Nicolas DUPONT-AIGNAN554,39%
Benoît HAMON483,83%
François ASSELINEAU141,12%
Philippe POUTOU100,80%
Jean LASSALLE40,32%
Nathalie ARTHAUD40,32%
Jacques CHEMINADE20,16%
Nombre d'inscrits1 557
Nombre de votants1 266
Taux de participation81,31%
Votes blancs (en % des votes exprimés)0,63%
Votes nuls (en % des votes exprimés)0,32%

Présidentielle 2017 à Mittelhausbergen : les enjeux

Comme l'ensemble des Français, les électeurs habitant à Mittelhausbergen seront amenés à choisir le nouveau président de la République. Quel sera leur choix concernant le résultat de l'élection présidentielle ? Bien sûr, Mittelhausbergen n'est pas Strasbourg, mais il n'en demeure pas moins que cette ville demeure une terre électorale complexe dont l'observation peut permettre de mieux appréhender le comportement des électeurs à l'échelle du Bas-Rhin. A gauche, la primaire citoyenne a désigné Benoit Hamon face à Manuel Valls le 29 janvier. Quelque 389 votants ont été dénombrés à Mittelhausbergen et dans les communes avoisinantes à cette occasion. Et contrairement à la tendance observée sur l'ensemble du territoire, l'ancien Premier ministre socialiste a devancé Benoit Hamon. Le défenseur du revenu universel n'a décroché que 48,6% des voix à Mittelhausbergen et ses environs lors du second tour contre 51,4% pour Manuel Valls. L'organisation des primaires avait mis à disposition un bureau de vote pour 5 communes du Bas-Rhin (en comptant Mittelhausbergen).

A l'occasion du second tour de la primaire de la droite et du centre, 1 033 personnes ont trouvé le chemin des urnes pour contribuer à choisir le champion de la droite à Mittelhausbergen et dans les communes voisines, selon la Haute autorité de la primaire. À Mittelhausbergen et dans ses environs, comme dans le reste de la France, François Fillon s'est imposé à droite dans son duel face à Alain Juppé lors du second tour de la primaire. Dans la ville du Bas-Rhin, celui qui avait déjà créé la surprise au premier tour a obtenu 73,6% des voix des électeurs de droite qui se sont mobilisés pour le scrutin, contre 66,5% au niveau national. Celui qui fut pour Jacques Chirac "le meilleur d'entre nous" a récolté 26,4% des suffrages.

Quelles déductions en tirer pour le premier tour de l'élection présidentielle ? L'analyse de la participation aux primaires des deux grandes forces politiques laisse envisager un engouement plus fort concernant la droite. Cette analyse reste cependant à prendre avec des pincettes. D'abord parce que hors le Parti socialiste et les Républicains (et leurs alliés), aucun parti politique n'a organisé d'élection ouverte pour désigner son champion en amont de l'élection présidentielle. En principe, François Fillon peut espérer arriver en tête au résultat de la présidentielle à Mittelhausbergen. Le candidat de la droite peut tirer avantage du fait que le schisme à gauche nuit à la candidature de Benoit Hamon au profit de celles d'Emmanuel Macron et de Jean-Luc Mélenchon (France insoumise). Mais le Penelope gate pourrait être préjudiciable au résultat du candidat Les Républicains. Les conséquences de cette affaire sur le comportement à venir des partisans de droite lors du premier tour restent très difficiles à estimer. A l'affût, Emmanuel Macron allié à François Bayrou arrivera-t-il à grignoter l'aile gauche de la droite dans la commune ? C'est précisément pour cette raison que l'équipe de campagne de François Fillon a fait d'Emmanuel Macron la principale cible de ses attaques tout au long de la campagne.

La popularité d'Emmanuel Macron dans les sondages complique encore l'équation à Mittelhausbergen, tout comme le résultat de la présidentielle à Mittelschaeffolsheim. L'inexpérience électorale du trentenaire pose en effet la question de l'efficacité du redressement statistique de sa cote de popularité (au plus haut) dans les sondages. Et pourtant, Emmanuel Macron pourrait profiter de la recomposition en cours de la gauche et des affaires Le Pen et Fillon pour tracer son chemin jusqu'au second tour. Quid de Marine Le Pen ? La candidate de la France "Bleu Marine" a également ses chances de réaliser une percée à Mittelhausbergen. Lors de la précédente élection présidentielle (2012), la fille de Jean-Marie Le Pen avait réalisé un score de 12,8% au premier tour dans cette commune. L'intérêt pour Marine Le Pen à Mittelhausbergen pourrait encore augmenter lors de la présidentielle 2017.

Quel sera l'impact de l'abstention sur le résultat de la présidentielle à Mittelhausbergen ? Elle n'a pas obtenu les 500 signatures d'élus indispensables pour se présenter dans la course à l'Elysée mais l'abstention devrait faire office de grande gagnante du premier tour de l'élection présidentielle. Traditionnellement, la course à l'Elysée a toujours été le scrutin qui mobilise le plus (près de 80% de participation). Cependant, le désintérêt électoral est bien en augmentation depuis 1958. Déjà, en 2012, François Hollande avait été élu en partie grâce à l'abstention de toute une frange de l'électorat de droite. Et pour le premier tour de la présidentielle 2017, l'envie de se désengager du vote pourrait séduire entre 32% et 35% des électeurs, selon respectivement le Cevipof et l'institut de sondage Ifop. Jusqu'à présent, le record d'abstention à une présidentielle avait culminé à 28,4% à l'occasion de la présidentielle 2002. Si les absents des bureaux de vote s'annoncent nombreux, c'est en grande partie parce que le nombre des indécis promet d'être, lui aussi, très élevé. A en croire le Cevipof, 43% des électeurs se déclaraient encore indécis fin mars sur le bulletin de vote qu'ils déposeront dans l'urne. L'ensemble des candidats cherche désormais à grappiller quelques points décisifs auprès d'eux.

Résultat élection présidentielle Mittelhausbergen
© Montage Linternaute.com