Résultat de la présidentielle à Moutier-Malcard (23220) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à Moutier-Malcard

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
Marine LE PEN7527,47%
François FILLON6122,34%
Emmanuel MACRON5821,25%
Jean-Luc MÉLENCHON3914,29%
Nicolas DUPONT-AIGNAN145,13%
Benoît HAMON93,30%
Jean LASSALLE82,93%
François ASSELINEAU41,47%
Philippe POUTOU20,73%
Nathalie ARTHAUD20,73%
Jacques CHEMINADE10,37%
Nombre d'inscrits395
Nombre de votants291
Taux de participation73,67%
Votes blancs (en % des votes exprimés)3,78%
Votes nuls (en % des votes exprimés)2,41%

Présidentielle 2017 à Moutier-Malcard : les enjeux

Le 23 avril, les habitants de Moutier-Malcard seront appelés à désigner le prochain locataire de l'Elysée. Sur quel candidat se portera leur choix ? La course à la magistrature suprême est entammée depuis plusieurs mois déjà et ses quelques 533 habitants peuvent parfois avoir l'impression d'être délaissés par certains prétendants à l'Elysée. Le résultat de la présidentielle pourrait s'en trouver profondément affecté. À Moutier-Malcard et dans ses environs, comme dans le reste de la France, François Fillon s'est imposé à droite dans son duel face à Alain Juppé lors du second tour de la primaire. Dans la localité de la Creuse, le député de la 2e circonscription de Paris a obtenu 69,5% des voix des électeurs de droite qui se sont mobilisés pour le scrutin, contre 66,5% au niveau national. L'ancien patron du Quai d'Orsay a, lui, récolté 30,5% des suffrages exprimés. Au niveau national, Alain Juppé a réalisé un score de 33,5%. A droite, 266 sympathisants s'étaient mobilisés en novembre dernier à Moutier-Malcard et dans les communes alentour pour contribuer à désigner leur candidat à l'élection présidentielle lors du second tour de la primaire (27 novembre dernier). Du côté de la gauche, Benoit Hamon a décroché l'investiture socialiste face à Manuel Valls lors du second tour de la primaire citoyenne le 29 janvier 2017. Quelque 165 votants ont été dénombrés à Moutier-Malcard et dans les communes avoisinantes à cette occasion. Et contrairement à la tendance observée dans le reste de la France, celui qui espérait prendre la place de François Hollande a devancé Benoit Hamon. Le Brestois n'a décroché que 47,2% des voix à Moutier-Malcard et ses environs lors du second tour contre 52,8% pour Manuel Valls. L'organisation des primaires avait mis à disposition un bureau de vote pour 18 communes de la Creuse dont Moutier-Malcard.

Quelles hypothèses en tirer pour le résultat de la présidentielle ? L'analyse de la participation aux primaires de la gauche et de la droite laisse présager une dynamique plus importante pour la droite. Cet examen demeure toutefois à prendre avec beaucoup de réserve. D'abord parce que beaucoup d'eau a déjà coulé sous les ponts depuis les primaires de la gauche et de la droite. Et depuis, le moins que l'on puisse dire est que la campagne n'a pas été de tout repos pour les principaux candidats. En théorie, François Fillon peut espérer arriver en tête au résultat de la présidentielle à Moutier-Malcard. Le candidat de la droite peut tirer avantage du fait que la recomposition à gauche défavorise la candidature de Benoit Hamon et semble plutôt réussir à celles de Jean-Luc Mélenchon (le candidat de la "France insoumise" avait obtenu 7% en 2012 à Moutier-Malcard) et d'Emmanuel Macron. Pourtant, le Penelope gate pourrait porter préjudice au score du candidat LR. Les effets de la mise en examen des époux Fillon sur le comportement à venir des partisans de droite lors du premier tour restent donc difficiles à modéliser. A l'affût, Emmanuel Macron allié à François Bayrou arrivera-t-il à grignoter la droite sociale dans la commune ? C'est précisément pour cette raison que François Fillon a fait d'Emmanuel Macron la principale cible de ses attaques.

La popularité d'Emmanuel Macron dans les sondages complique encore l'équation à Moutier-Malcard, tout comme le résultat de la présidentielle à Moutier-Rozeille. Attirés par des sondages qui lui sont favorables, de nombreuses personnalités politiques de toutes obédiences ont rallié le candidat de "En Marche". Mais les enquêtes d'opinion ne surestiment-ils pas son score potentiel au premier tour ? Il n'empêche qu'entre un PS menacé d'implosion et les Républicains plombés par les affaires, Emmanuel Macron peut tout à fait faire une réalité du duel tant attendu Macron-Le Pen au second tour. Enfin, quelle part des électeurs ira déposer dans l'urne un bulletin Front national ? Lors de la dernière présidentielle, l'ancienne conseillère régionale des Hauts-de-France avait obtenu 20,4% des suffrages au premier tour dans cette ville. Un résultat plus qu'honorable dont il faudra tenir compte.

Quelle part de l'électorat délaissera son bureau de vote à Moutier-Malcard ? Elle n'organise ni débats, ni meetings mais c'est probablement elle qui arrivera en première position au soir du premier tour. Traditionnellement, le scrutin présidentiel a toujours été roi en France (près de 80% de participation). Et pourtant, le désintérêt électoral continue d'élargir sa base de soutiens depuis les années 1960. En 2002 déjà, la forte abstention avait favorisé l'accession du candidat du Front national Jean-Marie Le Pen au second tour de la présidentielle. Et en 2017, l'envie de déserter les bureaux de vote pourrait gagner entre 35% et 32% des électeurs, selon respectivement l'institut de sondage Ifop et le Centre de recherches politiques de Sciences-Po (Cevipof). L'abstention résulte fréquemment d'un refus du vote par défaut, alors que le vote de conviction ne joue que pour quelques candidats et que l'incertitude des électeurs est au plus haut. A 8 jours du premier tour, 32% de Français balancent encore entre plusieurs candidats, à en croire un sondage Odoxa. Les onze prétendants à la magistrature suprême devront donc déployer beaucoup d'efforts pour parvenir à persuader ces électeurs de leur accorder leur vote.

Résultat élection présidentielle Moutier-Malcard
© Montage Linternaute.com