Résultat de la présidentielle à Neuve-Église (67220) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à Neuve-Église

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
Emmanuel MACRON11324,94%
Marine LE PEN9821,63%
François FILLON7115,67%
Jean-Luc MÉLENCHON6414,13%
Nicolas DUPONT-AIGNAN419,05%
Benoît HAMON286,18%
Jean LASSALLE112,43%
François ASSELINEAU112,43%
Philippe POUTOU102,21%
Nathalie ARTHAUD51,10%
Jacques CHEMINADE10,22%
Nombre d'inscrits565
Nombre de votants476
Taux de participation84,25%
Votes blancs (en % des votes exprimés)3,99%
Votes nuls (en % des votes exprimés)0,84%

Présidentielle 2017 à Neuve-Église : les enjeux

Quel impétrant à l'Elysée choisiront les habitants de Neuve-Église à l'occasion du résultat du premier tour de l'élection présidentielle (23 avril) ? La question reste ouverte même si cette ville de 659 âmes ne compte pas autant d'électeurs que Schiltigheim. À Neuve-Église et dans ses environs, comme au niveau national, François Fillon s'est imposé à droite dans son duel face à Alain Juppé lors du second tour de la primaire de la droite. Dans la ville du Bas-Rhin, le député de la deuxième circonscription de Paris a obtenu 68,7% des voix des sympathisants de droite qui se sont mobilisés pour le scrutin, contre 66,5% au niveau national. L'ancien patron du Quai d'Orsay a, lui, récolté 31,3% des suffrages. Au niveau national, Alain Juppé a réalisé un score de 33,5%. A l'occasion du second tour de la primaire de la droite et du centre, 214 personnes se sont rendus aux urnes pour contribuer à choisir le champion de la droite à Neuve-Église et dans ses environs, selon la Haute autorité de la primaire. A gauche, Benoit Hamon a décroché l'investiture socialiste face à Manuel Valls le 29 janvier dernier. L'ancien ministre de Manuel Valls a, de la même façon, conquis la confiance des électeurs de Neuve-Église et des communes voisines en devançant Manuel Valls avec 65,5% des voix. L'organisation des primaires avait mis à disposition un bureau de vote pour 34 communes du Bas-Rhin, la commune de Neuve-Église incluse.

Un rapide coup d'oeil aux taux de participation aux primaires de la droite et de la gauche laisse entrevoir une dynamique plus importante en faveur de la droite concernant le résultat de la présidentielle. Cette analyse demeure toutefois à nuancer. En effet, les primaires sont déjà loin. Et la campagne s'est révélée pour le moins compliquée pour de nombreux candidats. En principe, François Fillon peut espérer arriver en tête au résultat de la présidentielle à Neuve-Église. L'opportunité à droite est d'autant plus forte que la division de la gauche compromet la candidature Hamon au profit de celles de Jean-Luc Mélenchon (France insoumise) et d'Emmanuel Macron. Mais le Penelopegate pourrait être préjudiciable au résultat du candidat de la droite. Les dégâts potentiels de la mise en examen des époux Fillon sur le futur comportement des partisans de droite lors du premier tour restent assez difficiles à modéliser. A l'affût, Emmanuel Macron avec le soutien de François Bayrou arrivera-t-il à grignoter l'aile la plus à gauche de la droite dans la commune ? C'est précisément pour cette raison que le camp Fillon a fait d'Emmanuel Macron la principale cible de ses attaques.

Le cas Emmanuel Macron illustre parfaitement la difficulté à prédire l'issue du scrutin à Neuve-Église (il en va de même pour le résultat de la présidentielle à Neuviller-la-Roche). Attirés par des sondages qui lui sont favorables, de nombreuses personnalités politiques de tous bords ont rallié les rangs de ses soutiens. Mais les instituts de sondage ne surestiment-ils pas son score potentiel au premier tour ? Et pourtant, Emmanuel Macron pourrait profiter des affaires Fillon et Le Pen à droite et du schisme à gauche pour se frayer un chemin jusqu'au second tour. Quid de Marine Le Pen ? La candidate du Front national a également ses chances de réaliser une percée à Neuve-Église. Lors de l'élection présidentielle 2012, la députée européenne avait décroché 20,2% des voix au premier tour dans cette commune. Un résultat plus qu'honorable dont il faudra tenir compte.

Quelle part de l'électorat ne se rendra pas dans son bureau de vote à Neuve-Église ? Peu importe quels candidats se qualifieront pour le second tour, cette année, l'abstention a décroché le statut de star de la présidentielle sans avoir eu besoin de mener campagne. Jusqu'à présent, la participation a toujours été plus élevée pour l'élection présidentielle que pour d'autres scrutins jugés moins impliquants comme les européennes ou les régionales avec une participation à l'échelle du pays avoisinant les 80% (86% à Neuve-Église au premier tour de la dernière élection présidentielle). Et pourtant, le taux d'abstention est bien en augmentation depuis les années 1960. En 2012, l'abstention d'une partie de l'électorat de la droite avait contribué à priver Nicolas Sarkozy d'un second mandat. En 2017, la désertion des bureaux de vote pourrait tenter entre 32% et 35% des électeurs, selon respectivement le Centre de recherches politiques de Sciences-Po (Cevipof) et l'institut de sondage Ifop. Jusqu'à présent, le record d'abstention à une présidentielle avait culminé à 28,4% à l'occasion de la présidentielle 2002. Si les absents des bureaux de vote s'annoncent nombreux, c'est en grande partie parce que le nombre des indécis devrait être, lui aussi, très élevé. D'après le Cevipof, 43% des électeurs se déclaraient toujours indécis fin mars sur le nom inscrit sur le bulletin de vote qu'ils déposeront dans l'urne. L'ensemble des candidats cherche désormais à grappiller quelques points décisifs auprès d'eux.

Résultat élection présidentielle Neuve-Église
© Montage Linternaute.com