Résultat de la présidentielle à Rœschwoog (67480) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à Rœschwoog

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
Marine LE PEN41430,26%
François FILLON35325,80%
Emmanuel MACRON25118,35%
Jean-Luc MÉLENCHON1218,85%
Nicolas DUPONT-AIGNAN1158,41%
Benoît HAMON463,36%
Philippe POUTOU231,68%
Jean LASSALLE221,61%
Nathalie ARTHAUD120,88%
François ASSELINEAU80,58%
Jacques CHEMINADE30,22%
Nombre d'inscrits1 699
Nombre de votants1 409
Taux de participation82,93%
Votes blancs (en % des votes exprimés)1,63%
Votes nuls (en % des votes exprimés)1,28%

Présidentielle 2017 à Rœschwoog : les enjeux

Quel postulant à l'Elysée choisiront les 2 351 habitants à Rœschwoog à l'occasion du premier tour de l'élection présidentielle (23 avril) ? La question reste ouverte même si cette ville de 2351 âmes ne compte pas autant d'habitants que Haguenau. A gauche, la primaire a désigné Benoit Hamon face à Manuel Valls le 29 janvier 2017. Quelque 213 votants ont été recensés à Rœschwoog et dans les communes voisines ce jour-là. Et contrairement à la tendance observée dans le reste de la France, l'ex-Premier ministre de François Hollande a devancé Benoit Hamon. L'ancien président du MJS ne comptabilise que 48,8% des voix à Rœschwoog et ses environs lors du second tour contre 51,2% pour Manuel Valls. L'organisation des primaires citoyennes avait mis à disposition un bureau de vote pour 20 communes du Bas-Rhin, la commune de Rœschwoog incluse.

A droite, 276 sympathisants s'étaient mobilisés en novembre dernier à Rœschwoog et dans les alentours pour contribuer à désigner leur candidat à l'élection présidentielle lors du second tour de la primaire (27 novembre dernier). À Rœschwoog et dans ses environs, comme dans le reste de la France, François Fillon s'est imposé à droite dans son duel face à Alain Juppé lors du second tour de la primaire. Dans la ville du Bas-Rhin, l'ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy a obtenu 83,3% des voix des électeurs de droite qui se sont mobilisés pour le scrutin, contre 66,5% au niveau national. Celui qui fut le bras droit de Jacques Chirac a, lui, obtenu un score de 16,7%.

L'analyse de la participation aux primaires de la gauche et de la droite laisse donc entrevoir une dynamique plus forte à droite en ce qui concerne le résultat de la présidentielle à Rœschwoog. Cet examen reste néanmoins fragile. En effet, les primaires sont déjà loin, et la campagne s'est révélée pour le moins tumultueuse pour de nombreux candidats. En théorie, François Fillon peut espérer arriver en tête au résultat de la présidentielle à Rœschwoog. Le candidat de la droite peut tirer avantage du fait que le schisme à gauche défavorise la candidature Hamon au profit de celles de Jean-Luc Mélenchon (France insoumise) et d'Emmanuel Macron.

Mais le Penelopegate pourrait porter préjudice au résultat du candidat Les Républicains. Les effets de la mise en examen de François Fillon sur le comportement à venir des partisans de droite restent très difficiles à estimer. A l'affût, Emmanuel Macron allié à François Bayrou arrivera-t-il à grignoter les tenants de la droite sociale dans la commune ? C'est bien cette peur d'une fuite des électeurs de droite qui pousse François Fillon à accentuer les attaques contre Emmanuel Macron.

La popularité d'Emmanuel Macron dans les sondages complique encore l'équation à Rœschwoog, tout comme le résultat de la présidentielle à Rohr. L'ancien ministre de l'Economie n'a en effet jamais concouru à une élection. Et faire figure de candidat adoubé par les sondages ne lui octroie pas de fait une place pour le second tour. Et pourtant, Emmanuel Macron pourrait bien profiter de la recomposition en cours de la gauche et des affaires Fillon et Le Pen à droite pour tracer son chemin jusqu'au second tour. Impossible par ailleurs de faire l'impasse sur le résultat attendu de Marine Le Pen. Lors de l'élection présidentielle 2012, la candidate d'extrême droite avait obtenu 24,7% des suffrages au premier tour dans cette ville. Un résultat plus qu'honorable avec lequel les autres partis devront composer.

L'abstention deviendra-t-elle le premier parti de France à l'occasion du résultat de la présidentielle à Rœschwoog ? Elle n'a pas d'affiches de campagne, pas de candidat mais le 23 avril c'est sans doute elle qui arrivera en première position. Traditionnellement, le scrutin présidentiel a toujours été roi en France avec une participation nationale atteignant en général les 80% (85% à Rœschwoog au premier tour de la dernière élection présidentielle de 2012). Cependant, le taux d'abstention est bien en augmentation depuis les années 1960. En 2002 déjà, la forte abstention avait favorisé l'accession du candidat du Front national Jean-Marie Le Pen au second tour de la présidentielle. Et cette année au premier tour, selon l'Ifop, 35% des électeurs envisageraient de déserter les bureaux de vote. Si les absents des bureaux de vote s'annoncent nombreux, c'est en grande partie parce que le nombre des indécis promet d'être, lui aussi, très élevé. A huit jours du premier tour, 32% de Français balancent toujours entre plusieurs candidats, selon une enquête d'opinion réalisée par Odoxa.

Résultat élection présidentielle Rœschwoog
© Montage Linternaute.com