Résultat de la présidentielle à Saint-Méen (29260) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à Saint-Méen

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
Emmanuel MACRON12125,74%
François FILLON10822,98%
Marine LE PEN7515,96%
Jean-Luc MÉLENCHON7315,53%
Benoît HAMON5110,85%
Nicolas DUPONT-AIGNAN234,89%
Philippe POUTOU102,13%
Nathalie ARTHAUD40,85%
Jean LASSALLE30,64%
François ASSELINEAU20,43%
Jacques CHEMINADE00,00%
Nombre d'inscrits539
Nombre de votants481
Taux de participation89,24%
Votes blancs (en % des votes exprimés)1,46%
Votes nuls (en % des votes exprimés)0,83%

Présidentielle 2017 à Saint-Méen : les enjeux

Quel sera le résultat de l'élection présidentielle à Saint-Méen ? La question reste posée bien que cette localité de 901 âmes ne compte pas autant d'électeurs que Quimper. Du côté de la droite, 382 sympathisants s'étaient mobilisés en novembre dernier à Saint-Méen et dans les communes alentour pour contribuer à désigner le candidat de la droite et du centre à l'élection présidentielle lors du second tour de la primaire (27 novembre 2016). À Saint-Méen et dans ses environs, comme dans le reste de la France, François Fillon s'est imposé à droite dans son duel face à Alain Juppé lors du second tour de la primaire de la droite. Dans la localité du Finistère, l'ancien député de la Sarthe a obtenu 64,7% des voix des électeurs de droite qui se sont mobilisés pour le scrutin, contre 66,5% au niveau national. L'inventeur de "l'identité heureuse" a récolté 35,3% des suffrages. Au niveau national, Alain Juppé a réalisé un score de 33,5%. A gauche, la primaire a désigné Benoit Hamon face à Manuel Valls le 29 janvier dernier. 353 participants ont été dénombrés à Saint-Méen et dans les communes avoisinantes pour l'occasion. Le Breton a également raflé la confiance des sympathisants de Saint-Méen et des communes alentour en devançant Manuel Valls avec 64,4% des voix contre 35,6% pour l'ancien ministre de l'Intérieur des gouvernements Ayrault. L'organisation des primaires avait mis à disposition un bureau de vote pour 9 communes du Finistère (dont Saint-Méen).

Un rapide coup d'oeil aux taux de participation aux primaires de la droite et de la gauche laisse donc entrevoir un engouement plus fort pour la droite en ce qui concerne l'issue de l'élection présidentielle. Cet examen est toutefois à prendre avec des pincettes. En effet, les primaires de la gauche et de la droite sont déjà loin, et la campagne s'est révélée pour le moins compliquée pour la plupart des candidats. En principe, François Fillon peut espérer arriver en tête au résultat de la présidentielle à Saint-Méen. L'opportunité à droite est d'autant plus forte que le schisme à gauche affaibli la candidature Hamon et semble plutôt réussir à celles d'Emmanuel Macron et de Jean-Luc Mélenchon (ce dernier avait obtenu 9% lors du premier tour de l'élection présidentielle 2012 à Saint-Méen). Pourtant, le Penelopegate pourrait miner le candidat LR. Les conséquences de la mise en examen de François Fillon sur le comportement à venir des électeurs de droite lors du premier tour restent plutôt difficiles à estimer. En embuscade, Emmanuel Macron avec l'aide de François Bayrou arrivera-t-il à siphonner la droite sociale dans la commune ? C'est bien cette peur d'une fuite des électeurs de droite qui incite le camp Fillon à multiplier les attaques contre Emmanuel Macron. Le cas Emmanuel Macron illustre parfaitement la difficulté à prédire l'issue du scrutin à Saint-Méen, tout comme le résultat de la présidentielle à Saint-Nic. Attirés par des sondages qui lui sont favorables, de nombreuses personnalités politiques de tous bords ont rejoint le candidat de "En Marche". Mais les sondeurs ne surestiment-ils pas son score potentiel au premier tour ? Et pourtant, Emmanuel Macron pourrait profiter de la recomposition en cours de la gauche et des affaires Fillon et Le Pen pour tracer son chemin jusqu'au second tour. Quid de Marine Le Pen ? La candidate de la France "Bleu Marine" a également ses chances de réaliser une percée à Saint-Méen. Lors de l'élection présidentielle de 2012, la députée européenne avait obtenu 16,5% des suffrages au premier tour dans cette ville. Marine Le Pen pourrait charmer les électeurs désabusés de la droite.

Quelle part de l'électorat délaissera son bureau de vote à Saint-Méen ? Elle n'a pas de programme électoral, pas de représentant politique mais c'est sûrement elle qui arrivera en première position au soir du premier tour. Jusqu'à présent, le scrutin présidentiel a toujours été roi en France (près de 80% de participation). Cependant, le désintérêt électoral est bien en augmentation depuis les débuts de la cinquième République. Déjà, en 2012, François Hollande avait été élu en partie grâce à l'abstention de toute une frange des électeurs de la droite. En 2017, l'abstention pourrait tenter entre 35% et 32% des électeurs, selon respectivement l'institut de sondage Ifop et le Centre de recherches politiques de Sciences-Po (Cevipof). Jusqu'à présent, le record d'abstention à une présidentielle avait culminé à 28,4% à l'occasion de la présidentielle 2002. L'abstention annoncée se révèle être le corollaire d'une incertitude record. A en croire le Cevipof, 43% des électeurs se déclaraient encore indécis fin mars sur le bulletin de vote qu'ils déposeront dans l'urne.

Résultat élection présidentielle Saint-Méen
© Montage Linternaute.com