> > > > Saint-Nicolas-de-Sommaire

Résultat de la présidentielle à Saint-Nicolas-de-Sommaire (61550) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à Saint-Nicolas-de-Sommaire

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
Marine LE PEN5131,10%
François FILLON3521,34%
Emmanuel MACRON3219,51%
Jean-Luc MÉLENCHON2314,02%
Nicolas DUPONT-AIGNAN159,15%
Benoît HAMON53,05%
Philippe POUTOU21,22%
Jacques CHEMINADE10,61%
Nathalie ARTHAUD00,00%
François ASSELINEAU00,00%
Jean LASSALLE00,00%
Nombre d'inscrits200
Nombre de votants168
Taux de participation84,00%
Votes blancs (en % des votes exprimés)2,38%
Votes nuls (en % des votes exprimés)0,00%

Présidentielle 2017 à Saint-Nicolas-de-Sommaire : les enjeux

Comme l'ensemble des Français, les habitants de Saint-Nicolas-de-Sommaire seront amenés à élire le prochain locataire du palais de l'Elysée. Qui choisiront-ils pour participer au second tour ? Bien sûr, Saint-Nicolas-de-Sommaire n'est pas Argentan, mais il n'en demeure pas moins que ce village reste une terre électorale complexe dont l'analyse peut permettre de mieux appréhender le comportement des électeurs à l'échelle de l'Orne. A gauche lors du second tour, la primaire a désigné Benoit Hamon face à Manuel Valls le 29 janvier. Quelque 616 participants ont été recensés à Saint-Nicolas-de-Sommaire et dans les communes voisines à cette occasion. Le Breton a aussi raflé la confiance des électeurs de Saint-Nicolas-de-Sommaire et de ses environs en devançant Manuel Valls avec 55,6% des voix. L'organisation des primaires de la gauche avait mis à disposition un bureau de vote pour 48 communes de l'Orne (dont Saint-Nicolas-de-Sommaire). A l'occasion du second tour de la primaire de la droite et du centre, 321 personnes ont trouvé le chemin des urnes pour contribuer à choisir le champion de la droite à Saint-Nicolas-de-Sommaire et dans les communes alentour, selon la Haute autorité de la primaire. À Saint-Nicolas-de-Sommaire et dans ses environs, comme dans le reste de la France, François Fillon s'est imposé à droite dans son duel face à Alain Juppé lors du second tour de la primaire. Dans le village de l'Orne, le parlementaire sarthois a obtenu 77,8% des voix des sympathisants de droite qui se sont mobilisés pour le scrutin, contre 66,5% au niveau national. Celui qui fut "le meilleur d'entre nous" a, quant à lui, récolté 22,2% des suffrages.

Un rapide coup d'oeil aux taux de participation aux primaires de la droite et de la gauche laisse par conséquent présager une dynamique plus forte à droite en ce qui concerne l'issue de la présidentielle. Cet examen demeure néanmoins fragile. En effet, beaucoup d'eau a déjà coulé sous les ponts depuis les primaires. Et depuis, le moins que l'on puisse dire est que la campagne n'a pas été de tout repos pour les principaux candidats. En principe, François Fillon peut espérer arriver en tête au résultat de la présidentielle à Saint-Nicolas-de-Sommaire. L'opportunité à droite est d'autant plus forte que la division de la gauche nuit à la candidature Hamon et semble plutôt réussir à celles de Jean-Luc Mélenchon (France insoumise) et d'Emmanuel Macron.

Pourtant, le "Penelope Gate" pourrait affaiblir le candidat de la droite. Les dégâts potentiels de la mise en examen de François Fillon sur le comportement à venir des partisans de droite une fois dans l'isoloir restent donc assez difficiles à apprécier. En embuscade, Emmanuel Macron avec le soutien de François Bayrou arrivera-t-il à grignoter la droite sociale dans la commune ? C'est précisément pour cette raison que l'ensemble des soutiens de François Fillon a fait d'Emmanuel Macron la première cible de ses attaques au cours de cette campagne.

Le cas Macron illustre parfaitement la difficulté à prédire l'issue du scrutin à Saint-Nicolas-de-Sommaire (il en va de même pour le résultat de la présidentielle à Sainte-Opportune). L'ex-banquier de chez Rotschild engrange les soutiens politiques issus de la gauche et de la droite. Mais les Français accepteront-ils de propulser au second tour celui qui n'est encore que le favori des sondages ? Et pourtant, Emmanuel Macron pourrait bien profiter de la recomposition en cours de la gauche et des affaires Fillon et Le Pen à droite pour se frayer un chemin jusqu'au second tour. La candidate du Front national Marine Le Pen pourrait également réaliser un score non négligeable dans ce bourg. Lors de la dernière élection présidentielle (2012), la fille de Jean-Marie Le Pen avait réalisé un score de 26,6% au premier tour dans ce bourg. Un résultat plus qu'honorable dont il faudra tenir compte.

Quelle part de l'électorat n'ira finalement pas dans son bureau de vote à Saint-Nicolas-de-Sommaire ? Elle n'a pas cherché à obtenir les 500 signatures d'élus indispensables pour prendre part à la course à l'Elysée mais le 23 avril, au soir du premier tour, c'est sûrement l'abstention qui arrivera en première place. Traditionnellement, et malgré une abstention croissante, les scrutins présidentiels sont restés ceux qui mobilisent le plus les électeurs avec une participation à l'échelle du pays atteignant les 80% (81% à Saint-Nicolas-de-Sommaire au premier tour de la dernière élection présidentielle). Cependant, le taux d'abstention est bien en augmentation depuis les années 1960. Déjà, en 2012, François Hollande avait été élu en partie grâce à l'abstention de toute une frange de l'électorat de droite. Pour le premier tour de la présidentielle 2017, selon le Cevipof, 32% des électeurs envisageraient de ne pas accomplir leur devoir de citoyen. L'abstention résulte souvent d'un refus du vote par défaut, alors que le vote de conviction ne joue que pour quelques candidats et que l'incertitude des électeurs est au plus haut. D'après le Cevipof, 43% des électeurs se déclaraient encore indécis fin mars sur le bulletin de vote qu'ils déposeront dans l'urne. Ce sont donc bien ces indécis que les candidats devront persuader avant le premier tour.

Résultat élection présidentielle Saint-Nicolas-de-Sommaire
© Montage Linternaute.com