Résultat de la présidentielle à Saint-Pathus (77178) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à Saint-Pathus

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
Marine LE PEN1 07632,20%
Jean-Luc MÉLENCHON68420,47%
Emmanuel MACRON64819,39%
François FILLON39811,91%
Nicolas DUPONT-AIGNAN2497,45%
Benoît HAMON1845,51%
Jean LASSALLE270,81%
Nathalie ARTHAUD250,75%
François ASSELINEAU250,75%
Philippe POUTOU240,72%
Jacques CHEMINADE20,06%
Nombre d'inscrits4 335
Nombre de votants3 448
Taux de participation79,54%
Votes blancs (en % des votes exprimés)1,94%
Votes nuls (en % des votes exprimés)1,13%

Présidentielle 2017 à Saint-Pathus : les enjeux

Quel sera le résultat de la présidentielle 2017 à Saint-Pathus ? Les derniers scrutins permettent d'ores et déjà d'esquisser quelques pistes. A gauche, la primaire citoyenne a désigné Benoit Hamon face à Manuel Valls le 29 janvier 2017. Et les électeurs de Saint-Pathus et des communes voisines se sont conformés à la tendance nationale. L'élu des Yvelines a en effet fédéré 65,9% des votes enregistrés lors du second tour. L'organisation des primaires avait mis à disposition un bureau de vote pour 9 communes de Seine-et-Marne (en comptant Saint-Pathus).

À Saint-Pathus et dans ses environs, comme au niveau national, François Fillon s'est imposé à droite dans son duel face à Alain Juppé lors du second tour de la primaire. Dans la commune de Seine-et-Marne, celui qui avait créé la surprise lors du premier tour a obtenu 67,7% des voix des sympathisants de droite qui se sont mobilisés pour le scrutin, contre 66,5% au niveau national. L'ancien patron du Quai d'Orsay a récolté 32,3% des suffrages exprimés. Au niveau national, Alain Juppé a réalisé un score de 33,5%. A l'occasion du second tour de la primaire de la droite et du centre (27 novembre 2016), 314 personnes se sont rendus aux urnes pour contribuer à choisir le champion de la droite à Saint-Pathus et dans les alentours, selon la Haute autorité de la primaire.

Quelles hypothèses en déduire pour le résultat de la présidentielle ? L'analyse de la participation aux primaires des deux grandes forces politiques laisse présager un engouement plus fort pour la droite. Cet examen reste néanmoins fragile. En effet, les primaires de la gauche et de la droite (et leurs alliés) sont déjà loin, et la campagne s'est révélée pour le moins tumultueuse pour de nombreux candidats. En théorie, François Fillon peut espérer arriver en tête au résultat de la présidentielle à Saint-Pathus. Le candidat de la droite peut tirer avantage du fait que le schisme à gauche défavorise la candidature de Benoit Hamon et profite à celles de Jean-Luc Mélenchon (il avait obtenu 10% en 2012 à Saint-Pathus) et d'Emmanuel Macron.

Mais le Penelopegate pourrait affaiblir le candidat LR. Les effets de la mise en examen des époux Fillon sur le futur comportement des électeurs de droite une fois dans l'isoloir restent donc assez difficiles à anticiper. En embuscade, Emmanuel Macron allié à François Bayrou arrivera-t-il à grignoter les tenants de la droite sociale dans la commune ? C'est bien ce souci de conserver son électorat qui incite l'équipe de campagne de François Fillon à accentuer les attaques contre Emmanuel Macron.

Le cas Macron illustre parfaitement la difficulté à prédire l'issue du scrutin à Saint-Pathus. La situation est à peu de choses près la même pour le résultat de la présidentielle à Saint-Pierre-lès-Nemours. L'absence de passé électoral du candidat de "En Marche" entrave en effet tout redressement de sa cote de popularité (au-delà de 20%) dans les sondages. Et pourtant, Emmanuel Macron pourrait bien profiter du schisme en cours à gauche et des affaires Le Pen et Fillon à droite pour se frayer un chemin jusqu'au second tour. Impossible par ailleurs de ne pas tenir compte du résultat attendu de Marine Le Pen. Lors de la dernière élection présidentielle (2012), l'ex-conseillère régionale des Hauts-de-France avait réalisé un score de 26,7% au premier tour dans cette commune. Un résultat qui rend d'ores et déjà la candidate du rassemblement Bleu Marine incontournable pour le premier tour de la présidentielle.

Quelle part de l'électorat délaissera son bureau de vote à Saint-Pathus ? Peu importe quels candidats se qualifieront le 23 avril, cette année, l'abstention a décroché le statut de star de la présidentielle sans avoir mené campagne. Jusqu'à présent, le scrutin présidentiel a toujours été à peu près épargné par l'abstention en France (près de 80% de participation). Et pourtant, le désintérêt électoral est bien en augmentation depuis 1958. En 2012, l'abstention d'une partie de l'électorat de droite avait déjà contribué à priver Nicolas Sarkozy d'un second mandat. Pour le premier tour de la présidentielle 2017, l'abstention pourrait séduire entre 32% et 35% des électeurs, selon respectivement le Cevipof et l'Ifop. Jusqu'à présent, le record d'abstention à une présidentielle avait culminé à 28,4% à l'occasion de la présidentielle 2002. L'abstention résulte souvent d'un refus du vote par défaut, alors que le vote de conviction ne joue que pour quelques candidats et que l'incertitude des électeurs est au plus haut. D'après le Cevipof, 43% des électeurs se déclaraient toujours indécis fin mars sur le bulletin de vote qu'ils déposeront dans l'urne. L'ensemble des candidats cherche désormais à grappiller quelques points décisifs auprès d'eux.

Résultat élection présidentielle Saint-Pathus
© Montage Linternaute.com