Résultat de la présidentielle à Siegen (67160) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à Siegen

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
François FILLON7325,98%
Marine LE PEN6824,20%
Emmanuel MACRON5720,28%
Nicolas DUPONT-AIGNAN3412,10%
Jean-Luc MÉLENCHON196,76%
Benoît HAMON113,91%
Philippe POUTOU82,85%
Nathalie ARTHAUD51,78%
Jean LASSALLE31,07%
Jacques CHEMINADE20,71%
François ASSELINEAU10,36%
Nombre d'inscrits345
Nombre de votants286
Taux de participation82,90%
Votes blancs (en % des votes exprimés)1,05%
Votes nuls (en % des votes exprimés)0,70%

Présidentielle 2017 à Siegen : les enjeux

Comme tous les Français, les électeurs habitant à Siegen seront appelés à désigner le 25e président de la République. Qui choisiront-ils pour prendre part au deuxième tour ? La campagne présidentielle est lancée depuis plusieurs semaines et ses quelques 518 habitants peuvent à juste titre avoir le sentiment d'être abandonnés par les candidats à l'Elysée. Le résultat de la présidentielle pourrait s'en trouver fortement perturbé. A gauche, la primaire a désigné Benoit Hamon face à Manuel Valls le 29 janvier 2017. On a recensé ce jour-là 201 participants à Siegen et dans les communes avoisinantes. Et les sympathisants de gauche de Siegen et de ses environs ont imité la tendance nationale en accordant leur confiance à Benoit Hamon. L'ancien leader de la gauche du PS a en effet fédéré 51,5% des quelques 201 suffrages enregistrés lors du second tour. L'organisation des primaires avait mis à disposition un bureau de vote pour 22 communes du Bas-Rhin (dont Siegen).

À Siegen et dans ses environs, comme dans le reste de la France, François Fillon s'est imposé à droite dans son duel face à Alain Juppé lors du second tour de la primaire. Dans la commune du Bas-Rhin, l'ancien maire de Sablé-sur-Sarthe a obtenu 83,8% des voix des sympathisants de droite qui se sont mobilisés pour le scrutin, contre 66,5% au niveau national. Le maire LR de Bordeaux a récolté 16,2% des suffrages exprimés. A l'occasion du second tour de la primaire de la droite et du centre (27 novembre 2016), 100 personnes se sont rendus aux urnes pour contribuer à choisir le champion de la droite à Siegen et dans les communes alentour, selon la Haute autorité de la primaire.

La participation aux primaires de la gauche et de la droite laisse donc entrevoir un engouement plus fort pour la droite en ce qui concerne le résultat de la présidentielle à Siegen. Cet examen est cependant à nuancer. D'abord parce que beaucoup d'eau a déjà coulé sous les ponts depuis les primaires. Et depuis, le moins que l'on puisse dire est que la campagne n'a pas été de tout repos pour les principaux candidats. En principe, François Fillon peut espérer arriver en tête au résultat de la présidentielle à Siegen. Le candidat de la droite peut tirer avantage du fait que la recomposition à gauche défavorise la candidature Hamon et profite à celles d'Emmanuel Macron et de Jean-Luc Mélenchon (France insoumise). Mais le "Penelope Gate" pourrait porter préjudice au résultat du candidat LR. Les conséquences de cette affaire sur le comportement à venir des partisans de droite restent difficiles à estimer. A l'affût, Emmanuel Macron avec le soutien de François Bayrou arrivera-t-il à siphonner la droite sociale dans la commune ? C'est bien cette peur d'une fuite des électeurs de droite qui incite François Fillon à accentuer les attaques contre Emmanuel Macron.

Le cas Emmanuel Macron illustre parfaitement la difficulté à prédire l'issue du scrutin à Siegen, tout comme le résultat de la présidentielle à Siewiller. La virginité politique du candidat de "En Marche" pose la question de l'efficacité du redressement statistique de sa cote de popularité (au plus haut) dans les sondages. Il n'empêche : entre le PS dépassé par sa gauche et les Républicains plombés par les affaires, Emmanuel Macron a toutes les chances de concrétiser le duel annoncé Macron-Le Pen au second tour. Quid de Marine Le Pen ? La candidate du Front national a également ses chances de réaliser une percée à Siegen. Il y a 5 ans, la candidate d'extrême droite avait obtenu 21,8% des voix au premier tour dans cette commune. Un résultat qui rend d'office la candidate du rassemblement Bleu Marine incontournable pour le premier tour de la présidentielle.

Quelle part de l'électorat ne se rendra pas dans les bureaux de vote de Siegen ? Elle n'a organisé ni débats, ni meetings et pourtant, le 23 avril c'est certainement elle qui arrivera en première position. Traditionnellement, l'abstention a toujours été plus faible pour l'élection présidentielle que pour d'autres scrutins jugés moins impliquants comme les régionales ou les européennes : en moyenne, une élection présidentielle génère un taux de participation d'environ 80% sur l'ensemble de l'Hexagone. À Siegen, 81% des électeurs se sont déplacés dans un bureau de vote pour la précédente présidentielle de 2012. Et pourtant, le désengagement électoral est bien en augmentation depuis les débuts de la Vème République. Et le choix du locataire de l'Elysée n'échappe plus à cette tendance. Et pour le premier tour de la présidentielle 2017, l'abstention pourrait séduire entre 35% et 32% des électeurs, selon respectivement l'Ifop et le Centre de recherches politiques de Sciences-Po (Cevipof). Jusqu'à présent, le record d'abstention à une présidentielle avait culminé à 28,4% à l'occasion de la présidentielle 2002. L'abstention résulte fréquemment d'un refus du vote par défaut, alors que le vote de conviction ne joue que pour quelques candidats et que l'incertitude des électeurs est au plus haut. D'après le Cevipof, 43% des électeurs se déclaraient toujours indécis fin mars sur le bulletin de vote qu'ils déposeront dans l'urne. Les différents prétendants à la magistrature suprême devront donc faire preuve de pédagogie pour parvenir à convaincre ces incertains de leur accorder leur voix.

Résultat élection présidentielle Siegen
© Montage Linternaute.com