Résultat de la présidentielle à Tsingoni (97680) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à Tsingoni

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
François FILLON56536,55%
Marine LE PEN36923,87%
Emmanuel MACRON22714,68%
Jean-Luc MÉLENCHON18612,03%
Benoît HAMON956,14%
Nicolas DUPONT-AIGNAN422,72%
Philippe POUTOU291,88%
Nathalie ARTHAUD120,78%
François ASSELINEAU120,78%
Jacques CHEMINADE60,39%
Jean LASSALLE30,19%
Nombre d'inscrits3 565
Nombre de votants1 636
Taux de participation45,89%
Votes blancs (en % des votes exprimés)2,38%
Votes nuls (en % des votes exprimés)3,12%

Présidentielle 2017 à Tsingoni : les enjeux

Le 23 avril, les habitants de Tsingoni seront appelés à désigner le 25e président de la République. Qui choisiront-ils pour participer au deuxième tour ? Les derniers scrutins permettent d'ores et déjà de formuler quelques hypothèses. A gauche, la primaire citoyenne a désigné Benoit Hamon face à Manuel Valls le 29 janvier 2017. On a recensé ce jour-là 391 votants à Tsingoni. Les électeurs ont dérogé à la tendance observée au niveau de l'ensemble du pays en choisissant Manuel Valls plutôt que Benoit Hamon. Le promotteur du revenu universel n'a décroché que 5,7% des voix à Tsingoni et ses alentours lors du second tour contre 94,3% pour Manuel Valls. Pour l'occasion, 2 bureaux de vote avaient été installés pour permettre aux sympathisants de Tsingoni de participer à la désignation du candidat du PS et de ses alliés.

A droite, 192 sympathisants s'étaient mobilisés en novembre dernier pour contribuer à désigner le candidat de la droite et du centre à l'élection présidentielle lors du second tour de la primaire (27 novembre dernier). À Tsingoni, comme au niveau national, François Fillon s'est imposé à droite dans son duel face à Alain Juppé lors du second tour de la primaire. Dans l'agglomération de Mayotte, le parlementaire de la Sarthe a obtenu 71,9% des voix des sympathisants de droite qui se sont mobilisés pour le scrutin, contre 66,5% au niveau national. L'ancien ministre des Affaires étrangères a obtenu un score de 28,1%.

Quelles déductions en retenir pour le dénouement de l'élection présidentielle ? Un rapide coup d'oeil aux taux de participation aux primaires des deux grandes forces politiques laisse entrevoir un engouement plus massif pour la gauche. Cet examen demeure néanmoins fragile. D'abord parce que les Républicains et le Parti socialiste sont les seuls mouvements politiques à avoir organisé des primaires. A première vue, Benoit Hamon pourrait espérer profiter de la meilleure dynamique à gauche. Et les retombées politico-médiatiques du Penelopegate pourraient encore creuser l'écart au profit des candidats de gauche dans cette ville. Mais la campagne du candidat PS semble s'enliser depuis quelques semaines et les analyses d'opinion ne font plus de lui un candidat possible pour le second tour. Par ailleurs, Benoit Hamon n'est pas arrivé en tête à Tsingoni et il est donc vraisemblable que tout ou partie des électeurs de Manuel Valls reporte ses voix au profit d'Emmanuel Macron. Au sein même du Parti socialiste, plusieurs figures nationales ont annoncé leur ralliement au candidat du mouvement "En Marche". Leur défection pourrait être suivie. En plus de la concurrence Macron, le candidat du PS doit également faire face à la remontée dans les études d'opinion de Jean-Luc Mélenchon. Lors de la présidentielle 2012, Jean-Luc Mélenchon avait rassemblé 3% des voix au premier tour.

La popularité d'Emmanuel Macron dans les sondages complique encore l'équation à Tsingoni, tout comme le résultat de la présidentielle à Acoua. Bien sûr, l'attraction dont jouit l'ancien secrétaire général adjoint de l'Elysée sous François Hollande l'impose comme un prétendant incontournable de ce scrutin. Cependant, Emmanuel Macron ne s'est encore jamais soumis au choix des électeurs. Sa popularité actuelle pourrait tout à fait se révéler être une "bulle sondagière". Il n'empêche qu'entre le PS dépassé par sa gauche et les Républicains plombés par les affaires, Emmanuel Macron peut tout à fait concrétiser le duel Macron-Le Pen au second tour. Il est enfin difficile de ne pas tenir compte du résultat attendu de Marine Le Pen. Il y a 5 ans, la fille de Jean-Marie Le Pen avait obtenu 3,8% des suffrages au premier tour dans cette ville. L'intérêt pour Marine Le Pen à Tsingoni pourrait augmenter en 2017.

Quel sera l'impact de l'abstention sur le résultat de la présidentielle à Tsingoni ? Elle n'a pas de candidat, pas de programme électoral mais c'est certainement elle qui arrivera en première position au soir du premier tour. Jusqu'à présent, la course à l'Elysée a toujours été le scrutin le plus mobilisateur avec une participation nationale avoisinant en général les 80% (52% à Tsingoni au premier tour de la précédente élection présidentielle de 2012). Cependant, le taux d'abstention continue d'élargir sa base de soutiens depuis la fin des années 1950. En 2012, l'abstention d'une partie des électeurs de droite avait déjà privé Nicolas Sarkozy d'un second mandat. Et en 2017, entre 32% et 35% des électeurs songeraient à ne pas profiter de leur droit de citoyen à choisir leur président, selon respectivement le Cevipof et l'Ifop. Si les absents des bureaux de vote s'annoncent nombreux, c'est en partie parce que le nombre des indécis devrait être, lui aussi, très élevé. Selon le Cevipof, 43% des électeurs se déclaraient encore indécis fin mars sur le bulletin de vote qu'ils déposeront dans l'urne.

Résultat élection présidentielle Tsingoni
© Montage Linternaute.com