Résultat de la présidentielle à Varsberg (57880) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à Varsberg

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
Marine LE PEN22035,48%
Emmanuel MACRON11418,39%
François FILLON9214,84%
Jean-Luc MÉLENCHON9214,84%
Nicolas DUPONT-AIGNAN518,23%
Benoît HAMON233,71%
Jean LASSALLE101,61%
Philippe POUTOU71,13%
Nathalie ARTHAUD71,13%
François ASSELINEAU30,48%
Jacques CHEMINADE10,16%
Nombre d'inscrits780
Nombre de votants638
Taux de participation81,79%
Votes blancs (en % des votes exprimés)2,82%
Votes nuls (en % des votes exprimés)0,00%

Présidentielle 2017 à Varsberg : les enjeux

Quel sera le résultat de la présidentielle à Varsberg ? Certes, Varsberg n'est pas Montigny-lès-Metz, mais il n'en demeure pas moins que cette ville demeure une terre électorale complexe dont l'observation peut permettre de mieux comprendre le comportement des électeurs de la Moselle. A l'occasion du second tour de la primaire de la droite et du centre, 199 personnes se sont rendus aux urnes pour contribuer à choisir le champion de la droite à Varsberg et dans les communes alentour, selon la Haute autorité de la primaire. À Varsberg et dans ses environs, comme au niveau national, François Fillon s'est imposé à droite dans son duel face à Alain Juppé lors du second tour de la primaire. Dans la ville de la Moselle, l'ex-parlementaire de la Sarthe a obtenu 76,9% des voix des électeurs de droite qui se sont mobilisés pour le scrutin, contre 66,5% au niveau national. Le promotteur de "l'identité heureuse" a, quant à lui, récolté 23,1% des suffrages exprimés. Au niveau national, Alain Juppé a réalisé un score de 33,5%.

La participation aux primaires des deux grandes forces politiques laisse donc présager un engouement plus fort concernant la droite concernant le résultat de l'élection présidentielle. Cette analyse demeure cependant fragile. En effet, beaucoup d'eau a déjà coulé sous les ponts depuis les primaires de la gauche et de la droite (et leurs alliés respectifs). Et depuis, le moins que l'on puisse dire est que la campagne n'a pas été de tout repos pour les principaux candidats. En principe, François Fillon peut espérer arriver en tête au résultat de la présidentielle à Varsberg. Le candidat de la droite peut tirer avantage du fait que la recomposition à gauche nuit à la candidature de Benoit Hamon et semble plutôt réussir à celles de Jean-Luc Mélenchon (le candidat de la "France insoumise" avait obtenu 7% en 2012 à Varsberg) et d'Emmanuel Macron. Mais le Penelopegate pourrait être préjudiciable au score du candidat Les Républicains. Les conséquences de la mise en examen de François Fillon sur le comportement à venir des électeurs de droite restent donc difficiles à modéliser. En embuscade, Emmanuel Macron allié à François Bayrou arrivera-t-il à grignoter l'aile gauche de la droite dans la commune ? C'est précisément pour cette raison que l'ensemble des soutiens de François Fillon a fait d'Emmanuel Macron la première cible de ses attaques.

Le cas Emmanuel Macron illustre parfaitement la difficulté à prédire l'issue du scrutin à Varsberg, tout comme le résultat de la présidentielle à Vasperviller. Bien sûr, l'attraction dont jouit l'ancien secrétaire général adjoint de l'Elysée sous François Hollande l'impose comme un candidat incontournable de ce scrutin. Cependant, Emmanuel Macron ne s'est encore jamais soumis au choix des électeurs. Sa popularité actuelle pourrait fort bien se révéler être une bulle sondagière. Et pourtant, Emmanuel Macron pourrait bien profiter du schisme en cours à gauche et des affaires Le Pen et Fillon pour se frayer un chemin jusqu'au second tour. Quid de Marine Le Pen ? La candidate du Front national a également ses chances de réaliser une percée à Varsberg. En 2012, l'ancienne conseillère municipale d'Hénin-Beaumont avait réalisé un score de 32,2% au premier tour dans cette commune. Si Marine Le Pen parvient à éviter le piège des affaires politico-financières dans lesquelles elle est citée, elle a toutes les chances d'arriver en tête au terme du premier tour.

L'abstention deviendra-t-elle le premier parti de France à l'occasion du résultat de la présidentielle à Varsberg ? Quels que soient les candidats qui se qualifieront pour le second tour, que ce soit par désintérêt pour l'élection ou par choix politique, l'abstention devrait certainement faire office de grande gagnante du premier tour de scrutin. Jusqu'à présent, la course à l'Elysée a toujours été le scrutin le plus mobilisateur (près de 80% de participation). Cependant, le désengagement électoral n'a pas cessé d'élargir sa base de soutiens depuis le début de la cinquième République. Déjà, en 2012, François Hollande avait été élu en partie grâce à l'abstention de toute une frange de l'électorat de droite. En 2017, entre 35% et 32% des électeurs pourraient déserter les bureaux de vote, selon respectivement l'Ifop et le Cevipof. L'abstention annoncée se révèle être le corollaire d'une incertitude record. D'après le Cevipof, 43% des électeurs se déclaraient toujours indécis fin mars sur le bulletin de vote qu'ils déposeront dans l'urne. L'ensemble des candidats cherche désormais à grappiller quelques points décisifs auprès de ces indécis.

Résultat élection présidentielle Varsberg
© Montage Linternaute.com