Résultat de la présidentielle à Camopi (97330) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à Camopi

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
François FILLON28578,73%
Marine LE PEN3910,77%
Emmanuel MACRON143,87%
François ASSELINEAU71,93%
Jean-Luc MÉLENCHON61,66%
Nicolas DUPONT-AIGNAN41,10%
Philippe POUTOU20,55%
Nathalie ARTHAUD20,55%
Jacques CHEMINADE20,55%
Benoît HAMON10,28%
Jean LASSALLE00,00%
Nombre d'inscrits983
Nombre de votants367
Taux de participation37,33%
Votes blancs (en % des votes exprimés)0,00%
Votes nuls (en % des votes exprimés)1,36%

Présidentielle 2017 à Camopi : les enjeux

Quelle sera l'issue de l'élection présidentielle 2017 à Camopi ? Evidemment, Camopi n'est pas Saint-Laurent-du-Maroni, mais il n'en demeure pas moins que cette ville reste une terre électorale complexe dont l'analyse peut permettre de mieux éclairer le comportement des électeurs au niveau de la Guyane. Du côté de la droite, 112 sympathisants s'étaient mobilisés en novembre dernier pour contribuer à désigner le candidat de la droite et du centre à l'élection présidentielle lors du second tour de la primaire. À Camopi, comme au niveau national, François Fillon s'est imposé à droite dans son duel face à Alain Juppé lors du second tour de la primaire de la droite. Dans la ville de la Guyane, l'ex-député de Sablé-sur-Sarthe a obtenu 74,1% des voix des sympathisants de droite qui se sont mobilisés pour le scrutin, contre 66,5% au niveau national. Le maire de Bordeaux a, quant à lui, obtenu un score de 25,9%.

A gauche, Benoit Hamon a décroché l'investiture face à Manuel Valls le 29 janvier 2017.

L'analyse de la participation aux primaires de la droite et de la gauche laisse envisager un engouement plus fort concernant la droite en ce qui concerne l'issue de l'élection présidentielle à Camopi. Cet examen reste cependant fragile. En effet, beaucoup d'eau a déjà coulé sous les ponts depuis les primaires de la gauche et de la droite (et leurs alliés). Et depuis, le moins que l'on puisse dire est que la campagne n'a pas été de tout repos pour les principaux candidats. En principe, François Fillon peut espérer arriver en tête au résultat de la présidentielle à Camopi. L'opportunité à droite est d'autant plus forte que la division de la gauche compromet la candidature Hamon au profit de celles d'Emmanuel Macron et de Jean-Luc Mélenchon (France insoumise). Pourtant, le Penelope gate pourrait affaiblir le candidat de la droite. Les effets de cette affaire sur le futur comportement des électeurs de droite lors du premier tour restent plutôt difficiles à anticiper. En embuscade, Emmanuel Macron allié à François Bayrou arrivera-t-il à siphonner l'aile gauche de la droite dans la commune ? C'est bien ce souci de conserver son électorat qui pousse le camp Fillon à multiplier les attaques contre Emmanuel Macron. La popularité d'Emmanuel Macron dans les sondages complique encore l'équation à Camopi, tout comme le résultat de la présidentielle à Grand-Santi. L'ancien secrétaire général adjoint de l'Elysée sous François Hollande n'a en effet jamais concouru à une élection. Et faire figure de candidat des sondages ne fait pas pour autant de lui le futur gagnant de l'élection présidentielle. Il n'empêche qu'entre les Républicains plombés par les affaires et le Parti socialiste menacé d'implosion, Emmanuel Macron peut tout à fait faire une réalité du duel annoncé Macron-Le Pen au second tour. Impossible enfin de ne pas tenir compte du score de Marine Le Pen. Il y a cinq ans, l'ancienne conseillère régionale des Hauts-de-France avait réalisé un score de 5,1% au premier tour dans cette commune. Son poids à Camopi pourrait bien croître lors de la présidentielle.

Quelle part de l'électorat n'ira pas dans les bureaux de vote de Camopi ? Jusqu'à présent, la participation a toujours été plus élevée pour l'élection présidentielle que pour d'autres scrutins jugés moins impliquants comme les européennes ou les régionales (près de 80% de participation). Et pourtant, le désintérêt électoral continue d'élargir sa base de soutiens depuis 1958. Et l'élection du président de la République ne fait plus exception à la tendance. Et en 2017, la désertion des bureaux de vote pourrait séduire 32% des électeurs, selon le Centre de recherches politiques de Sciences-Po (Cevipof). L'abstention annoncée se révèle être le corollaire d'une indécision record. A 8 jours du premier tour, 32% de Français hésitent toujours entre plusieurs candidats, à en croire une enquête d'opinion réalisée par Odoxa. L'ensemble des candidats cherche désormais à grappiller quelques points décisifs auprès de ces indécis.

Résultat élection présidentielle Camopi
© Montage Linternaute.com