Résultat de la présidentielle à Clairfontaine (02260) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à Clairfontaine

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
Marine LE PEN12137,35%
François FILLON7322,53%
Emmanuel MACRON4413,58%
Jean-Luc MÉLENCHON3611,11%
Nicolas DUPONT-AIGNAN329,88%
Benoît HAMON72,16%
Jean LASSALLE72,16%
Philippe POUTOU20,62%
Nathalie ARTHAUD20,62%
François ASSELINEAU00,00%
Jacques CHEMINADE00,00%
Nombre d'inscrits416
Nombre de votants337
Taux de participation81,01%
Votes blancs (en % des votes exprimés)2,97%
Votes nuls (en % des votes exprimés)0,89%

Présidentielle 2017 à Clairfontaine : les enjeux

Le 23 avril, les électeurs habitant à Clairfontaine seront appelés à désigner le 25e président de la République. Qui éliront-ils ? Bien sûr, Clairfontaine n'est pas Saint-Quentin, mais il n'en demeure pas moins que cette commune demeure une terre électorale complexe dont l'observation peut permettre de mieux comprendre le comportement des électeurs au niveau de l'Aisne. Du côté de la gauche, Benoit Hamon a décroché l'investiture face à Manuel Valls le 29 janvier 2017. 54 participants ont été dénombrés à Clairfontaine et dans les communes voisines ce jour-là. Les électeurs ont dérogé à la tendance nationale en préférant Manuel Valls à Benoit Hamon. L'élu de Trappes n'a décroché que 49,1% des voix à Clairfontaine et ses environs lors du second tour contre 50,9% pour Manuel Valls. L'organisation des primaires de la gauche avait mis à disposition un bureau de vote pour 13 communes de l'Aisne dont Clairfontaine.

Du côté de la droite, 306 sympathisants s'étaient mobilisés en novembre dernier à Clairfontaine et dans les communes alentour pour contribuer à désigner le candidat de la droite et du centre à l'élection présidentielle lors du second tour de la primaire (27 novembre 2016). À Clairfontaine et dans ses environs, comme dans le reste de la France, François Fillon s'est imposé à droite dans son duel face à Alain Juppé lors du second tour de la primaire. Dans la commune de l'Aisne, l'ex-député de la Sarthe a obtenu 85,5% des voix des sympathisants de droite qui se sont mobilisés pour le scrutin, contre 66,5% au niveau national. L'ancien ministre des Affaires étrangères de Nicolas Sarkozy a, quant à lui, récolté 14,5% des suffrages exprimés.

Quelles hypothèses en tirer pour l'issue de la présidentielle à Clairfontaine ? Un rapide coup d'oeil aux taux de participation aux primaires de la droite et de la gauche laisse envisager un engouement plus fort concernant la droite. Cette analyse reste toutefois à prendre avec des pincettes. D'abord parce que beaucoup d'eau a déjà coulé sous les ponts depuis les primaires de la gauche et de la droite. Et depuis, le moins que l'on puisse dire est que la campagne n'a pas été de tout repos pour les principaux candidats. En principe, François Fillon peut espérer arriver en tête au résultat de la présidentielle à Clairfontaine. L'opportunité à droite est d'autant plus forte que la division de la gauche affaibli la candidature de Benoit Hamon au profit de celles de Jean-Luc Mélenchon (il avait obtenu 4% en 2012 à Clairfontaine) et d'Emmanuel Macron. Mais le "Penelope Gate" pourrait être préjudiciable au résultat du candidat LR. Les effets de cette affaire sur le futur comportement des partisans de droite lors du premier tour restent donc difficiles à apprécier. A l'affût, Emmanuel Macron avec l'aide de François Bayrou arrivera-t-il à grignoter l'aile gauche de la droite dans la commune ? C'est bien ce souci de conserver son électorat qui pousse François Fillon à multiplier les attaques contre Emmanuel Macron.

La popularité d'Emmanuel Macron dans les sondages complique encore l'équation à Clairfontaine, tout comme le résultat de la présidentielle à Clamecy. Attirés par des sondages qui lui sont favorables, de nombreuses personnalités politiques de toutes obédiences ont rallié l'ancien secrétaire général adjoint de l'Elysée. Mais les instituts de sondage ne surestiment-ils pas son score potentiel au premier tour ? Et pourtant, Emmanuel Macron pourrait bien profiter de la recomposition en cours de la gauche et des affaires Le Pen et Fillon pour tracer son chemin jusqu'au second tour. Quid de Marine Le Pen ? La candidate d'extrême droite a également ses chances de réaliser une percée à Clairfontaine. Lors de l'élection présidentielle 2012, la présidente du Front National avait réalisé un score de 28,2% au premier tour dans cette commune. Un résultat qui rend d'office Marine Le Pen incontournable pour le premier tour de la présidentielle.

Quelle part de l'électorat ne se rendra pas dans les bureaux de vote de Clairfontaine ? Peu importe quels candidats se qualifieront dès le premier tour, cette année, l'abstention a obtenu le statut de favori des sondeurs sans avoir mené de véritable campagne. Traditionnellement, l'abstention a toujours été plus faible pour l'élection présidentielle que pour d'autres scrutins jugés moins impliquants comme les européennes ou les régionales par exemple avec une participation à l'échelle du pays atteignant en général les 80% (87% à Clairfontaine au premier tour de la dernière élection présidentielle de 2012). Et pourtant, le taux d'abstention est bien en augmentation depuis 1958. Déjà, en 2012, François Hollande avait été élu en partie grâce à l'abstention de toute une frange de l'électorat de la droite. Cette année, l'envie de ne pas participer au vote pourrait séduire 32% des électeurs, selon le Centre de recherches politiques de Sciences-Po (Cevipof). L'abstention s'avère souvent être un refus du vote par défaut, alors que le vote de conviction ne joue que pour quelques candidats et que l'incertitude des électeurs est au plus haut. A huit jours du premier tour, 32% de Français n'ont pas encore choisi leur candidat, selon une enquête d'opinion réalisée par Odoxa. Les onze candidats à l'Elysée devront donc faire preuve de créativité pour parvenir à persuader ces indécis de leur accorder leur voix.

Résultat élection présidentielle Clairfontaine
© Montage Linternaute.com