Résultat de la présidentielle à Friesenheim (67860) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à Friesenheim

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
Marine LE PEN15136,74%
François FILLON9122,14%
Emmanuel MACRON6315,33%
Jean-Luc MÉLENCHON4611,19%
Nicolas DUPONT-AIGNAN348,27%
François ASSELINEAU92,19%
Benoît HAMON61,46%
Philippe POUTOU51,22%
Jean LASSALLE40,97%
Nathalie ARTHAUD10,24%
Jacques CHEMINADE10,24%
Nombre d'inscrits528
Nombre de votants421
Taux de participation79,73%
Votes blancs (en % des votes exprimés)1,43%
Votes nuls (en % des votes exprimés)0,95%

Présidentielle 2017 à Friesenheim : les enjeux

Quel candidat choisiront les habitants de Friesenheim à l'occasion du premier tour de la présidentielle le 23 avril prochain ? Même si cette ville de 629 âmes a peu de chances de décider de l'issue du scrutin autant que le résultat de la présidentielle à Haguenau, l'analyse des pratiques électorales dans la commune reste intéressante à l'échelle du Bas-Rhin. À Friesenheim et dans ses environs, comme au niveau national, François Fillon s'est imposé à droite dans son duel face à Alain Juppé lors du second tour de la primaire. Dans la ville du Bas-Rhin, l'ancien "collaborateur" de Nicolas Sarkozy a obtenu 76,9% des voix des électeurs de droite qui se sont mobilisés pour le scrutin, contre 66,5% au niveau national. Le promotteur de "l'identité heureuse" a, quant à lui, obtenu un score de 23,1% contre 33,5% au niveau national. A droite, 264 sympathisants s'étaient mobilisés en novembre dernier à Friesenheim et dans les communes voisines pour contribuer à désigner leur candidat à l'élection présidentielle lors du second tour de la primaire (27 novembre 2016). Du côté de la gauche, Benoit Hamon a décroché l'investiture face à Manuel Valls le 29 janvier dernier. Quelque 609 participants ont été dénombrés à Friesenheim et dans les communes voisines ce jour-là. Et les électeurs de Friesenheim et de ses environs n'ont pas démenti la tendance nationale. L'ancien leader de la gauche du PS a en effet fédéré 55,5% des suffrages enregistrés lors du second tour de scrutin. L'organisation des primaires avait mis à disposition un bureau de vote pour 28 communes du Bas-Rhin (dont Friesenheim).

Un rapide coup d'oeil aux taux de participation aux primaires de la droite et de la gauche laisse donc entrevoir une dynamique plus importante pour la droite concernant le résultat de la présidentielle. Cette analyse demeure toutefois à prendre avec des pincettes. En effet, les Républicains et le Parti socialiste (ainsi leurs alliés respectifs) sont les seules forces politiques à avoir organisé des primaires. En théorie, François Fillon peut espérer arriver en tête au résultat de la présidentielle à Friesenheim. Le candidat de la droite peut tirer avantage du fait que le schisme à gauche affaibli la candidature Hamon et profite à celles de Jean-Luc Mélenchon (il avait obtenu 6% en 2012 à Friesenheim) et d'Emmanuel Macron. Pourtant, le "Penelope Gate" pourrait être préjudiciable au score du candidat LR. Les dégâts potentiels de cette affaire sur le futur comportement des électeurs de droite restent donc plutôt difficiles à anticiper. A l'affût, Emmanuel Macron avec le soutien de François Bayrou arrivera-t-il à siphonner l'aile gauche de la droite dans la commune ? C'est précisément pour cette raison que le camp Fillon a fait d'Emmanuel Macron la principale cible de ses attaques.

Le cas Macron illustre parfaitement la difficulté à prédire l'issue du scrutin à Friesenheim, tout comme le résultat de la présidentielle à Frœschwiller. Crédité en moyenne selon les études d'opinion de plus de 20% d'intentions de vote, l'ancien ministre de l'Economie ne s'est encore jamais soumis au choix des urnes. Difficile, donc, de dire si sa popularité dans les sondages se traduira, au soir du premier tour, en voix dans les bureaux de vote. Et pourtant, Emmanuel Macron pourrait bien profiter de la recomposition en cours de la gauche et des affaires Fillon et Le Pen pour tracer son chemin jusqu'au second tour. Il est par ailleurs difficile de faire l'impasse sur le score attendu de Marine Le Pen. Lors de la précédente présidentielle, l'ex-conseillère régionale des Hauts-de-France avait réalisé un score de 30,3% au premier tour dans cette localité. Si les électeurs ne lui reprochent pas les trois affaires politico-financières dans lesquelles elle est citée, la présidente du Front national a toutes les chances d'arriver en tête au premier tour.

Quelle part de l'électorat ne se rendra pas dans les bureaux de vote de Friesenheim ? Jusqu'à présent, le scrutin présidentiel a toujours été roi en matière de participation en France (près de 80% de participation). Et pourtant, le désengagement électoral n'a pas cessé d'élargir sa base de soutiens depuis 1958. Et la désignation du chef de l'Etat ne fait plus exception à cette tendance. Et pour le premier tour de la présidentielle 2017, selon l'institut de sondage Ifop, 35% des électeurs songeraient à se désengager du vote. Jusqu'à présent, le record d'abstention à une présidentielle avait culminé à 28,4% à l'occasion de la présidentielle 2002. Si les absents des bureaux de vote s'annoncent nombreux, c'est en grande partie parce que le nombre des indécis promet d'être, lui aussi, très élevé. A huit jours du premier tour, 32% de Français n'ont toujours pas choisi leur candidat, à en croire un sondage Odoxa. Les différents prétendants à la magistrature suprême devront donc faire preuve de beaucoup de créativité pour parvenir à convaincre ces indécis de leur accorder leur voix.

Résultat élection présidentielle Friesenheim
© Montage Linternaute.com