Résultat de la présidentielle à Macouria (97355) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à Macouria

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
Marine LE PEN52128,91%
Jean-Luc MÉLENCHON46425,75%
Emmanuel MACRON27915,48%
François FILLON20811,54%
Philippe POUTOU1377,60%
Benoît HAMON804,44%
Nathalie ARTHAUD351,94%
Nicolas DUPONT-AIGNAN341,89%
François ASSELINEAU241,33%
Jean LASSALLE130,72%
Jacques CHEMINADE70,39%
Nombre d'inscrits5 755
Nombre de votants2 224
Taux de participation38,64%
Votes blancs (en % des votes exprimés)14,03%
Votes nuls (en % des votes exprimés)4,95%

Présidentielle 2017 à Macouria : les enjeux

Le 23 avril, les électeurs habitant à Macouria seront amenés à élire le nouveau président de la République. Sur quel candidat se portera leur choix ? La comparaison des plus récents scrutins au sein de cette commune peut apporter quelques éléments de réponse, tout comme le résultat de la présidentielle à Matoury. A gauche, la primaire citoyenne a désigné Benoit Hamon face à Manuel Valls le 29 janvier 2017. On a dénombré ce jour-là 25 votants à Macouria. Le promotteur du revenu universel a, de la même façon, conquis la confiance des sympathisants de Macouria en devançant Manuel Valls avec 76,0% des voix, contre 24,0% pour l'ex-premier flic de France. Un bureau de vote avait été ouvert par l'organisation des primaires de la gauche pour la commune de la Guyane.

A l'occasion du second tour de la primaire de la droite et du centre, 29 personnes se sont rendus aux urnes pour contribuer à choisir le champion de la droite, selon la Haute autorité de la primaire. À Macouria, comme au niveau national, François Fillon s'est imposé à droite dans son duel face à Alain Juppé lors du second tour de la primaire. Dans la commune de la Guyane, l'ancien chef de gouvernement sous Nicolas Sarkozy a obtenu 82,8% des voix des électeurs de droite qui se sont mobilisés pour le scrutin, contre 66,5% au niveau national. Le maire de Bordeaux a obtenu un score de 17,2% contre 33,5% au niveau national.

Un rapide coup d'oeil aux taux de participation aux primaires de la droite et de la gauche laisse donc présager une dynamique plus importante concernant la droite en ce qui concerne le résultat de l'élection présidentielle. Cette analyse reste toutefois à prendre avec énormément de réserve. D'abord parce que beaucoup d'eau a déjà coulé sous les ponts depuis les primaires de la gauche et de la droite (et leurs alliés). Et depuis, le moins que l'on puisse dire est que la campagne n'a pas été de tout repos pour les principaux candidats. En théorie, François Fillon peut espérer arriver en tête au résultat de la présidentielle à Macouria. L'opportunité à droite est d'autant plus forte que la division de la gauche affaibli la candidature Hamon au profit de celles de Jean-Luc Mélenchon (le candidat de la "France insoumise" avait obtenu 10% lors du premier tour de l'élection présidentielle 2012 à Macouria) et d'Emmanuel Macron.

Pourtant, l'affaire Fillon pourrait miner le candidat de la droite. Les conséquences de la mise en examen de François Fillon sur le comportement à venir des électeurs de droite une fois dans l'isoloir restent difficiles à apprécier. En embuscade, Emmanuel Macron avec le soutien de François Bayrou arrivera-t-il à grignoter l'aile la plus à gauche de la droite dans la commune ? C'est précisément pour cette raison que l'équipe de campagne de François Fillon a fait d'Emmanuel Macron la première cible de ses attaques.

La popularité d'Emmanuel Macron dans les sondages renforce encore la difficulté à prédire l'issue du premier tour à Macouria, tout comme le résultat de la présidentielle à Mana. L'ancien ministre de l'Economie n'a en effet jamais concouru à une élection. Or être le candidat adoubé par les sondages ne fait pas pour autant de lui le gagnant de l'élection présidentielle. Il n'empêche qu'entre les Républicains plombés par les affaires et un Parti socialiste dépassé par sa gauche, Emmanuel Macron pourrait en effet concrétiser le face-à-face Macron-Le Pen au second tour. La candidate du Front national Marine Le Pen pourrait également réaliser un score non négligeable dans cette ville. Lors de l'élection présidentielle de 2012, l'ex-conseillère régionale des Hauts-de-France avait décroché 12,9% des suffrages au premier tour dans cette ville. L'attrait pour Marine Le Pen à Macouria pourrait croître lors de la présidentielle 2017.

Quelle part de l'électorat n'ira finalement pas dans son bureau de vote à Macouria ? Peu importe quels candidats se qualifieront dès le premier tour, cette année, l'abstention a obtenu le statut de star de la présidentielle sans avoir mené de véritable campagne. Traditionnellement, la course à l'Elysée a toujours été le scrutin le plus mobilisateur : en moyenne, une élection présidentielle génère un taux de participation d'environ 80% à l'échelle du pays. À Macouria, 54% des électeurs se sont déplacés dans un bureau de vote pour la précédente présidentielle de 2012. Et pourtant, le taux d'abstention continue d'élargir sa base de soutiens depuis les années 1960. Cette année au premier tour, l'abstention pourrait séduire entre 32% et 35% des électeurs, selon respectivement le Centre de recherches politiques de Sciences-Po (Cevipof) et l'Ifop. L'abstention résulte fréquemment d'un refus du vote par défaut, alors que le vote de conviction ne joue que pour quelques candidats et que l'incertitude des électeurs est au plus haut. D'après le Cevipof, 43% des électeurs se déclaraient toujours indécis fin mars sur le bulletin qu'ils déposeront dans l'urne. L'ensemble des candidats cherche désormais à grappiller quelques points décisifs auprès de ces indécis.

Résultat élection présidentielle Macouria
© Montage Linternaute.com