Résultat de la présidentielle à Mérignac (33700) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à Mérignac

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
Emmanuel MACRON11 43331,03%
Jean-Luc MÉLENCHON8 58023,29%
François FILLON5 64115,31%
Marine LE PEN4 74812,89%
Benoît HAMON3 3929,21%
Nicolas DUPONT-AIGNAN1 4513,94%
Jean LASSALLE5371,46%
Philippe POUTOU4891,33%
François ASSELINEAU3460,94%
Nathalie ARTHAUD1660,45%
Jacques CHEMINADE620,17%
Nombre d'inscrits48 347
Nombre de votants37 600
Taux de participation77,77%
Votes blancs (en % des votes exprimés)1,45%
Votes nuls (en % des votes exprimés)0,56%

Présidentielle 2017 à Mérignac : les enjeux

Quel postulant à l'Elysée choisiront les 70 287 habitants à Mérignac à l'occasion du premier tour de la présidentielle le 23 avril ? L'étude des scrutins les plus récents dans cette ville peut apporter un éclairage original sur les rapports de force politiques en son sein. Alain Juppé n'a pas réussi à convaincre le peuple de droite au niveau national. Mais à Mérignac, l'ancien patron du Quai d'Orsay a remporté aisément une bataille locale face à François Fillon. Alors que ce dernier a obtenu une franche victoire à l'échelle du pays avec 66,5% des voix, Alain Juppé a en effet rassemblé 68,9% des voix des participants de la primaire dans cette ville de la Gironde. A l'occasion du second tour de la primaire de la droite et du centre, 6 724 personnes ont trouvé le chemin des urnes pour contribuer à choisir le champion de la droite, selon la Haute autorité de la primaire. A gauche lors du second tour, la primaire citoyenne a désigné Benoit Hamon face à Manuel Valls le 29 janvier dernier. On a dénombré à cette occasion 3520 votants à Mérignac. L'ancien président du Mouvement des Jeunes socialistes a, de la même manière, emporté la confiance des sympathisants de Mérignac en devançant Manuel Valls avec 56,3% des voix. Pour l'occasion, 14 bureaux de vote avaient été ouverts pour permettre aux militants et sympathisants de Mérignac de faire entendre leur voix en amont de l'élection présidentielle.

Quelles déductions en retenir pour le premier tour de la présidentielle ? Un rapide coup d'oeil aux taux de participation aux primaires de la droite et de la gauche laisse envisager une dynamique plus importante à droite. Cette analyse reste cependant fragile. D'abord parce que les primaires de la gauche et de la droite (et leurs alliés) sont déjà loin, et la campagne s'est révélée pour le moins tumultueuse pour la plupart des candidats. En principe, François Fillon peut espérer arriver en tête au résultat de la présidentielle à Mérignac. L'opportunité à droite est d'autant plus forte que la division de la gauche défavorise la candidature Hamon au profit de celles de Jean-Luc Mélenchon (France insoumise) et d'Emmanuel Macron. Pourtant, le "Penelope Gate" pourrait porter préjudice au score du candidat Les Républicains. Les dégâts potentiels de la mise en examen des époux Fillon sur le comportement à venir des électeurs de droite restent assez difficiles à modéliser. Surtout, François Fillon n'est pas le candidat qui est arrivé en tête du deuxième tour de la primaire de la droite à Mérignac. Il n'est donc pas à exclure qu'une partie des militants d'Alain Juppé, échaudée par les déboires judiciaires de François Fillon, reporte ses voix au profit d'Emmanuel Macron. Un report d'une partie des voix des électeurs de la droite et du centre vers Emmanuel Macron peut donc être envisagé lors du premier tour de l'élection présidentielle. C'est précisément pour cette raison que le camp Fillon a fait d'Emmanuel Macron la première cible de ses attaques au cours de la campagne. Le cas Emmanuel Macron illustre parfaitement la difficulté à prédire l'issue du scrutin à Mérignac (il en va de même pour le résultat de la présidentielle à Mérignas). Crédité en moyenne selon les études d'opinion de plus de 20% d'intentions de vote, l'ancien secrétaire général adjoint de l'Elysée sous François Hollande ne s'est encore jamais soumis au choix des urnes. Difficile, donc, de dire si sa popularité dans les sondages se traduira, au soir du premier tour, en suffrages dans les bureaux de vote. Et pourtant, Emmanuel Macron pourrait bien profiter de la recomposition de la gauche et des affaires Le Pen et Fillon pour se frayer un chemin jusqu'au second tour. Impossible par ailleurs de ne pas tenir compte du résultat attendu de Marine Le Pen. Lors de l'élection présidentielle 2012, l'ex-conseillère régionale des Hauts-de-France avait décroché 12,1% des suffrages au premier tour dans cette ville. Le poids de l'extrême droite à Mérignac pourrait bien augmenter en 2017.

Quelle part de l'électorat n'ira finalement pas dans son bureau de vote à Mérignac ? Peu importe quels candidats se qualifieront pour le second tour, c'est sans doute l'abstention qui arrivera en première position. Traditionnellement, la course à l'Elysée a toujours été le scrutin qui mobilise le plus : en moyenne, une élection présidentielle génère un taux de participation d'environ 80% dans l'Hexagone. À Mérignac, 82% des électeurs se sont déplacés dans un bureau de vote pour la dernière élection présidentielle de 2012. Et pourtant, le taux d'abstention est bien en augmentation depuis les débuts de la Vème République. Et le choix du chef de l'Etat ne fait plus exception. Pour le premier tour de la présidentielle 2017, entre 35% et 32% des électeurs pourraient ne pas remplir leur devoir de citoyen, selon respectivement l'Ifop et le Cevipof. Jusqu'à présent, le record d'abstention à une présidentielle avait culminé à 28,4% à l'occasion de la présidentielle 2002. Si les absents des bureaux de vote s'annoncent nombreux, c'est en partie parce que le nombre des indécis devrait être, lui aussi, très élevé. A en croire le Cevipof, 43% des électeurs se déclaraient toujours indécis fin mars sur le nom inscrit sur le bulletin qu'ils déposeront dans l'urne. Ce sont bien ces indécis que les prétendants à l'Elysée auront à convaincre avant le premier tour.

Résultat élection présidentielle Mérignac
© Montage Linternaute.com