Résultat de la présidentielle à Migron (17770) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à Migron

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
Marine LE PEN11125,93%
Emmanuel MACRON9522,20%
François FILLON8319,39%
Jean-Luc MÉLENCHON6515,19%
Nicolas DUPONT-AIGNAN296,78%
Benoît HAMON204,67%
Jean LASSALLE71,64%
François ASSELINEAU71,64%
Philippe POUTOU61,40%
Jacques CHEMINADE40,93%
Nathalie ARTHAUD10,23%
Nombre d'inscrits519
Nombre de votants440
Taux de participation84,78%
Votes blancs (en % des votes exprimés)1,82%
Votes nuls (en % des votes exprimés)0,91%

Présidentielle 2017 à Migron : les enjeux

Le 23 avril prochain, les habitants de Migron seront amenés à désigner le prochain locataire de l'Elysée. Qui éliront-ils ? Même si cette commune de 749 habitants a peu de chances d'influer sur l'issue du scrutin autant que le résultat de la présidentielle à Saint-Just-Luzac, l'analyse des pratiques électorales dans la commune reste intéressante à l'échelle de la Charente-Maritime. A gauche, Benoit Hamon a décroché l'investiture face à Manuel Valls le 29 janvier dernier. Quelque 234 participants ont été recensés à Migron et dans les communes avoisinantes ce jour-là. L'ancien ministre de l'Education a également emporté la confiance des militants de Migron et des communes alentour en devançant Manuel Valls avec 67,1% des voix contre 32,9% pour celui qui espérait prendre la place de François Hollande. L'organisation des primaires citoyennes avait mis à disposition un bureau de vote pour 17 communes de la Charente-Maritime en comptant Migron. À Migron et dans ses environs, comme dans le reste de la France, François Fillon s'est imposé à droite dans son duel face à Alain Juppé lors du second tour de la primaire. Dans la commune de la Charente-Maritime, le parlementaire de la Sarthe a obtenu 57,0% des voix des électeurs de droite qui se sont mobilisés pour le scrutin, contre 66,5% au niveau national. Le promotteur de "l'identité heureuse" a, quant à lui, récolté 43,0% des suffrages. Du côté de la droite, 702 sympathisants s'étaient mobilisés en novembre dernier à Migron et dans les communes alentour pour contribuer à désigner le candidat de la droite et du centre à l'élection présidentielle lors du second tour de la primaire.

La participation aux primaires de la gauche et de la droite laisse donc présager une dynamique plus forte à droite concernant l'issue de la présidentielle. Cette analyse demeure néanmoins fragile. En effet, les primaires sont déjà loin, et la campagne s'est révélée pour le moins tumultueuse pour de nombreux candidats. En théorie, François Fillon peut espérer arriver en tête au résultat de la présidentielle à Migron. L'opportunité à droite est d'autant plus forte que le schisme à gauche défavorise la candidature Hamon et semble plutôt réussir à celles de Jean-Luc Mélenchon (France insoumise) et d'Emmanuel Macron. Mais le "Penelope Gate" pourrait miner le candidat Les Républicains. Les dégâts potentiels de la mise en examen de François Fillon sur le futur comportement des électeurs de droite une fois dans l'isoloir restent plutôt difficiles à apprécier. En embuscade, Emmanuel Macron avec le soutien de François Bayrou arrivera-t-il à siphonner la droite sociale dans la commune ? C'est bien cette crainte d'une fuite des électeurs de droite qui pousse François Fillon à accentuer les attaques contre Emmanuel Macron.

La popularité d'Emmanuel Macron dans les sondages complique encore l'équation à Migron, tout comme le résultat de la présidentielle à Mirambeau. L'inexpérience électorale du candidat de "En Marche" pose en effet la question du redressement statistique de sa cote de popularité dans les sondages. Et pourtant, Emmanuel Macron pourrait profiter de la recomposition de la gauche et des affaires Fillon et Le Pen à droite pour se frayer un chemin jusqu'au second tour. Impossible par ailleurs de faire l'impasse sur le résultat attendu de Marine Le Pen. En 2012, la députée européenne avait réalisé un score de 17,8% au premier tour dans cette ville. Le poids de l'extrême droite à Migron pourrait croître lors de la présidentielle.

Quel sera le niveau d'abstention pour le résultat de la présidentielle à Migron ? Elle n'a pas de programme électoral, pas de représentant politique mais l'abstention devrait truster la première place le 23 avril au soir. Traditionnellement, la participation a toujours été plus élevée pour l'élection présidentielle que pour d'autres scrutins jugés moins impliquants avec une participation à l'échelle nationale avoisinant les 80% (88% à Migron au premier tour de la dernière présidentielle de 2012). Et pourtant, le désintérêt électoral est bien en augmentation depuis la fin des années 1950. En 2002 déjà, la forte abstention avait favorisé l'accession de Jean-Marie Le Pen au second tour de la présidentielle. Et cette année au premier tour, selon le Centre de recherches politiques de Sciences-Po (Cevipof), 32% des électeurs pourraient ne pas profiter de leur droit constitutionnel à choisir leur président pour le quinquennat à venir. L'abstention se révèle fréquemment être un refus du vote par défaut, alors que le vote de conviction ne joue que pour quelques candidats et que l'incertitude des électeurs est au plus haut. D'après le Cevipof, 43% des électeurs se déclaraient toujours indécis fin mars sur le bulletin de vote qu'ils déposeront dans l'urne. Les onze candidats à la magistrature suprême devront donc déployer beaucoup d'efforts pour réussir à persuader ces indécis de leur accorder leur voix.

Résultat élection présidentielle Migron
© Montage Linternaute.com